Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Nouara Algérie.com

Ecologie, environnement, nature, économie verte et développement durable en Algérie

"Le Maroc, un modèle de développement durable en Afrique en devenir" Propos recueillis Par Abdelhadi Gadi & El Mahjoub Rouane

LE MATIN : Vous effectuez une visite officielle au Maroc pour représenter la France aux festivités marquant le choix de la ville de Rabat pour célébrer la Journée de la Terre. Comment évaluez-vous la coopération bilatérale en matière de développement durable et de la préservation de l'environnement ?

Jean-Louis Borloo : Je voudrais tout d'abord remercier S.M. le Roi Mohammed VI de m'avoir convié à célébrer, avec le peuple marocain, ce moment important de l'histoire du Maroc. Il s'agit à la fois d'un très grand honneur et d'une très grande joie pour moi d'être présent ici, aujourd'hui. C'est aussi l'occasion de rappeler que nos deux pays entretiennent des relations anciennes et extrêmement constructives dans tous les secteurs du développement durable : gestion de l'eau, traitement des déchets, renforcement des capacités de contrôle sur les zones côtières,…Nous allons d'ailleurs signer plusieurs accords importants entre nos deux pays relatifs à la construction d'une ville nouvelle à faible consommation d'énergie, à la préparation d'un partenariat public/privé de dessalement et d'irrigation dans la Province de Chtouka-Aït Baha, ou au financement de la dernière tranche du programme d'électrification rurale…Bref, des deux côtés de la Méditerranée, nous regardons dans la même direction, c'est-à-dire vers la croissance verte et la protection de l'environnement.

Quelle appréciation faites-vous des efforts consentis par le Royaume du Maroc dans le sens de la promotion d'un développement respectueux et ami de l'environnement ?

Je crois que le Maroc peut devenir un véritable modèle de développement durable en Afrique. Ainsi, depuis plusieurs années, le Royaume multiplie les initiatives et les succès en matière d'électrification rurale, d'efficacité énergétique avec la généralisation de lampes à basse consommation, ou de développement des énergies renouvelables. J'en profite pour saluer le Plan solaire marocain qui constitue un véritable tournant historique pour le Maroc et pour l'ensemble du continent africain. Grâce à l'installation entre 2015 et 2019 d'une capacité de production de 2000 MW, il permettra de porter la part des énergies renouvelables dans la production d'électricité marocaine de 26% à près de 42% ! Les Marocains ont toutes les raisons d'être fiers de leur pays et de croire en leur avenir.

La France est un acteur majeur de l'espace maritime mondial. Présente sur les trois grands océans (Atlantique, Indien, Pacifique) grâce à ses collectivités et départements ultramarins, elle représente, derrière les Etats-Unis, le deuxième espace maritime mondial. Comment développer un partenariat mutuel en vue de la mise en place d'une stratégie euro-méditerranéenne pour la mer ?

À l'issue d'une large consultation plus connue sous le nom de « Grenelle de la mer », la France est en train d'élaborer une nouvelle stratégie maritime pour les dix ou quinze années à venir. Bien évidemment, la mer Méditerranée se situe au cœur de nos réflexions que ce soit en France, ou au sein de l'Union pour la Méditerranée (UPM). Je rappelle que la mer Méditerranée fait face à de nombreuses pressions : elle accueille ainsi 32% du tourisme mondial et près de 30% du trafic maritime. De plus, un tiers de la population méditerranéenne vit sur le littoral. C'est la raison pour laquelle, la France et le Maroc travaillent avec l'ensemble des Etats riverains au sein de l'UPM pour préserver ce patrimoine naturel et culturel exceptionnel. Plusieurs initiatives sont ainsi à l'étude ou en cours de réalisation : élaboration d'une nouvelle stratégie pour l'eau en s'appuyant sur 37 projets concrets identifiés, mobilisation d'une enveloppe exceptionnelle de 730 millions d'euros pour la dépollution de la Méditerranée, réflexion autour du marquage des cuves pour lutter contre les dégazages sauvages, développement des sanctuaires marins pour protéger les espèces menacées et leur habitat naturel,…Bref, la mer Méditerranée, c'est à la fois notre histoire et notre avenir à tous.

Vous vous êtes clairement engagé en faveur de la lutte contre le dérèglement climatique. Qu'est-ce-que cela représente pour vous ?

Pour moi, la lutte contre le changement climatique représente une menace sur notre avenir et en même temps, une formidable opportunité pour nos économies, nos entreprises et nos sociétés.

Ainsi, depuis plus de trois ans, la France investit massivement dans un nouveau modèle de croissance – la croissance verte- fondé sur la sobriété en carbone et en énergie : construction d'au moins une centrale solaire par région d'ici 2011, lancement d'un vaste plan de rénovation thermique des bâtiments, mise en place de 70 mesures de fiscalité écologique très incitatives pour orienter les comportements,…Et les résultats sont déjà au rendez-vous : hausse de 600% en trois ans de la puissance solaire installée en France, réduction massive des émissions moyennes de CO2 du parc automobile français, mobilisation de plus de 65 000 emplois dans le seul secteur de la rénovation thermique,…C'est ce message que nous avons souhaité faire partager lors du Sommet de Copenhague où tous les pays du monde se sont engagés.

J'en profite d'ailleurs pour remercier le Maroc pour son soutien tout au long de ce processus essentiel. Nos deux pays continueront de se battre côte à côte pour offrir à nos enfants un monde de paix et de prospérité.

Propos recueillis Par Abdelhadi Gadi & El Mahjoub Rouane

Source : Lematin

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Karim Tedjani

Karim Tedjani est un blogeur indépendant très concerné par les questions de l'environnement ainsi que de l'écologie en Algérie... Depuis 2009 , il sillonne autant le web que son vaste pays d'origine; afin de témoigner, d'apprendre, mais aussi de militer...
Voir le profil de Karim Tedjani sur le portail Overblog

Commenter cet article