Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Nouara Algérie", un réseau algérien de bonnes volontés écologistes

Vous désirez être référencé dans notre annuaire des associations environnementales algériennes? Cliquez ici 

Nouara est un blog totalement dédié aux questions d'environnement, d'écologie en Algérie.

Vous trouverez  dans ce blog crée en 2010:

Plus de  5000 ressources web compilées et classées en catégories ( articles de presse,  vidéos, études scientifiques, tutoriels, éditos ect...)

Des centaines d'articles éditoriaux  de Karim Tedjani, créateur de cet outil web de sensibilisation, d'information  et de réflexion.

Ce dernier est un militant écologiste indépendant et conférencier

Des dossiers écologiques qui ne concernent pas seulement l'Algérie, mais aussi le reste du Maghreb, de l'Afrique et bien entendu de la Planète.

 


 

 

A propos de Karim Tedjani

 

Tedjani Karim est un militant écologiste algérien,  bloggeur indépendant qui active sur le web autant que sur le terrain algérien  depuis 2009.

C'est  un amoureux  fou de l'Algérie, de ses paysages, de sa biodiversité,  autant que de sa grande variété de manières d'être Algériens et Algériennes. 

Ecologiste algérien, il place l'écologie algérienne  dans sa réflexion, son discours ainsi que ses actions, comme un véritable projet de société et de modernité

Karim Tedjani est le créateur du concept de "DAROLOGIA"  une approche à la fois locale et universelle de l'écologie algérienne.

Auteur, photographe, conférencier, animateur d'ateliers, il publie de nombreux articles et photos inspirés par tous ses  voyages en Algérie à travers plus d'une quarantaine  de wilayas.

Il aura ainsi pu rencontrer et collaborer avec beaucoup de celles et de ceux qui activent pour l'écologie et l'environnement en Algérie,  à l'échelle tant locale, nationale, qu'internationale.  

 

Contactez Karim Tedjani via "FACEBOOK"

 

Publié par Revue de web environnement et écologie en Algérie

http://www.dna-algerie.com/

EnvoyerImprimer

L’hiver c’est la neige, l’été ce sont les incendies de forêts. Près de 21 000 hectares de forêts ont été ravagés par les incendies depuis le 1er juin en Algérie. Le 14 août dernier, 20 000 hectares sont encore partis en fumée alors que 850 ont été ravagés par les incendies rien que dans la wilaya de Tizi Ouzou. Une catastrophe écologique qui emporte des massifs forêts entiers à travers le territoire national.


La conservation des forêts de Tizi Ouzou indiquait mardi 21 août qu’au moins 850 hectares de différentes formations végétales ont brûlé suite à 48 incendies à travers les différentes localités de la wilaya, dont notamment Yakourene, Zekri, Azeffoune, Tamgout, Mizrana et Frikat.

La wilaya de Tizi Ouzou abrite une superficie forestière estimée à 112 182 ha dont 41 890 ha de forêts alors que Yakourene, Tamgout, et Akfadou, dans la wilaya de Bejaia, constituent les plus importants massifs forestiers de Kabylie.

335 départs de feu

Le bilan de la campagne de prévention et de lutte contre les incendies, arrêté au 20 août courant selon l'APS, fait état de la destruction par le feu d’un total de 4825 ha de végétation, dont 2670,5 ha de forêts, 666 ha de maquis et 908 autres de broussailles.

Le nombre d’incendies qui se sont déclarés s’est élevé à 335 en l'espace de cinq jours.

Les pertes occasionnées, cette année, par le feu au patrimoine végétal de la wilaya de Tizi-Ouzou, estimé à quelque 112.000 ha, dont 48.000 de forêts, dépassent de plus de 13 fois celles enregistrées durant la même période de l’année passée. A l'époque 79 incendies ont détruit 355 ha, toutes formations végétales confondues.

10 incendies par jour

« Avec l’enregistrement d’un moyenne quotidienne de 10 incendies, nous avons vécu, cette année, une situation exceptionnelle, exigeant des moyens exceptionnels pour y faire face avec célérité et efficacité », a indiqué à l'APS, M. Tabti Moussa, conservateur des forêts.

Les causes ? Forte canicule, constitution d’un lit dru de combustibles fait de branchages cassés et d’herbes tassés sous le poids d’importantes quantités de neige qui se sont abattues sur la région l’hiver, facteur humain, persistance d’un vent venant du Sud et délaissement du travail de la terre.

Dans certaines localités de Kabylie, les populations ont mis en cause des militaires soupçonnés d’allumer délibérément des incendies dans les maquis où se réfugient des groupes terroristes d'Al Qaïda au Maghreb islamique.

Après la neige et le froid, la canicule et les incendies

Le 14 août dernier, le directeur général des Forêts (DGF), Mohamed Seghir Noual, révélait déjà que ses services ont enregistrés la perte de 20 000 hectares de forêt suite à des incendies en série.  Ces incendies ont touché 18 sur les 48 wilayas que compte le pays.

Le 30 juillet 2012, la protection civile annonçait déjà que pas moins de 76.558 hectares ont été ravagés par les feux de forêts dans plus de 1487 incendies enregistrés à l’échelle nationale du 1er juin au 30 juillet.

Après une vague de froid qui paralysé plusieurs régions durant l’hiver, L’Algérie connait un été caniculaire exceptionnel, aggravé par de fréquentes coupures de courant éclectique qui rendent infernal le quotidien des populations.

 



Lire l'article original : Le parc forestier du pays part en fumée : Les Algériens entre canicule et pyromanes | DNA - Dernières nouvelles d'Algérie 
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article