Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Nouara Algérie", un réseau algérien de bonnes volontés écologistes

Vous désirez être référencé dans notre annuaire des associations environnementales algériennes? Cliquez ici 

Nouara est un blog totalement dédié aux questions d'environnement, d'écologie en Algérie.

Vous trouverez  dans ce blog crée en 2010:

Plus de  5000 ressources web compilées et classées en catégories ( articles de presse,  vidéos, études scientifiques, tutoriels, éditos ect...)

Des centaines d'articles éditoriaux  de Karim Tedjani, créateur de cet outil web de sensibilisation, d'information  et de réflexion.

Ce dernier est un militant écologiste indépendant et conférencier

Des dossiers écologiques qui ne concernent pas seulement l'Algérie, mais aussi le reste du Maghreb, de l'Afrique et bien entendu de la Planète.

 


 

 

A propos de Karim Tedjani

 

Tedjani Karim est un militant écologiste algérien,  bloggeur indépendant qui active sur le web autant que sur le terrain algérien  depuis 2009.

C'est  un amoureux  fou de l'Algérie, de ses paysages, de sa biodiversité,  autant que de sa grande variété de manières d'être Algériens et Algériennes. 

Ecologiste algérien, il place l'écologie algérienne  dans sa réflexion, son discours ainsi que ses actions, comme un véritable projet de société et de modernité

Karim Tedjani est le créateur du concept de "DAROLOGIA"  une approche à la fois locale et universelle de l'écologie algérienne.

Auteur, photographe, conférencier, animateur d'ateliers, il publie de nombreux articles et photos inspirés par tous ses  voyages en Algérie à travers plus d'une quarantaine  de wilayas.

Il aura ainsi pu rencontrer et collaborer avec beaucoup de celles et de ceux qui activent pour l'écologie et l'environnement en Algérie,  à l'échelle tant locale, nationale, qu'internationale.  

 

Contactez Karim Tedjani via "FACEBOOK"

 

Publié par Revue de web écologique "Nouara"

ALGER- Les efforts du gouvernement algérien en matière de protection de l’environnement et de développement durable ont été "salués", mercredi à Alger, par le Programme des Nations unis pour le développement (PNUD).

" Permettez-moi de saluer les efforts du gouvernement algérien (qui) a adopté des stratégies visant l’application des principes de durabilité à travers ses instruments de planification et dans un souci de maintenir l’équilibre entre les impératifs de son développement socio-économique et l’utilisation rationnelle de ses ressources naturelles", a indiqué la représentante résidente du PNUD à Alger, Mme Ayshanie Megagngoda-Labé.

S’exprimant à l’ouverture de la Journée d’information avec la société civile sur le sommet de Rio+20 organisée par le ministère des Affaires étrangères en collaboration avec plusieurs autres départements ministériels en relation avec l’environnement et le PNUD, Mme Megagngoda-Labé a indiqué que c’est grâce à l’implication "active" des collectivités locales et de la société civile dans son ensemble que ces stratégies et plans d’action nationaux se concrétisent et donnent vie aux principes et aux politiques nationales en Algérie.

En ce sens, elle a affirmé que le PNUD sera aux côtés de l’Algérie au sommet de Rio et fournira l’assistance"nécessaire" pour faire de ce processus une "réalité" à travers un soutien " impartial et continu à tous les partenaires et à la société civile", sachant que l’Algérie présidera au sommet de Rio le Groupe des 77+ la Chine et défendra la position de l’Union africaine.

Le sommet de Rio qui se déroulera sous l’égide de l’ONU, réunira la quasi-totalité des pays de la planète et devrait permettre d’établir le bilan des réalisations en matière de développement durable, vingt ans après le premier sommet de Rio en 1992.

Cette conférence est perçue comme une opportunité pour tous les acteurs de la scène internationale de renouveler leur engagement à oeuvrer en faveur de l’avènement d’un monde solidaire privilégiant un développement pour tous, basé sur des recommandations et des décisions issues des différents fora et conférences et répondant aux aspirations des générations actuelles au bien-être et en préservant le droit des générations futures à jouir d’un univers viable, rappelle-t-on.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article