Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Nouara Algérie", un réseau algérien de bonnes volontés écologistes

Vous désirez être référencé dans notre annuaire des associations environnementales algériennes? Cliquez ici 

Nouara est un blog totalement dédié aux questions d'environnement, d'écologie en Algérie.

Vous trouverez  dans ce blog crée en 2010:

Plus de  5000 ressources web compilées et classées en catégories ( articles de presse,  vidéos, études scientifiques, tutoriels, éditos ect...)

Des centaines d'articles éditoriaux  de Karim Tedjani, créateur de cet outil web de sensibilisation, d'information  et de réflexion.

Ce dernier est un militant écologiste indépendant et conférencier

Des dossiers écologiques qui ne concernent pas seulement l'Algérie, mais aussi le reste du Maghreb, de l'Afrique et bien entendu de la Planète.

 


 

 

A propos de Karim Tedjani

 

Tedjani Karim est un militant écologiste algérien,  bloggeur indépendant qui active sur le web autant que sur le terrain algérien  depuis 2009.

C'est  un amoureux  fou de l'Algérie, de ses paysages, de sa biodiversité,  autant que de sa grande variété de manières d'être Algériens et Algériennes. 

Ecologiste algérien, il place l'écologie algérienne  dans sa réflexion, son discours ainsi que ses actions, comme un véritable projet de société et de modernité

Karim Tedjani est le créateur du concept de "DAROLOGIA"  une approche à la fois locale et universelle de l'écologie algérienne.

Auteur, photographe, conférencier, animateur d'ateliers, il publie de nombreux articles et photos inspirés par tous ses  voyages en Algérie à travers plus d'une quarantaine  de wilayas.

Il aura ainsi pu rencontrer et collaborer avec beaucoup de celles et de ceux qui activent pour l'écologie et l'environnement en Algérie,  à l'échelle tant locale, nationale, qu'internationale.  

 

Contactez Karim Tedjani via "FACEBOOK"

 

Publié par Revue de web Nouara

Algérie – Le Prix national de l’innovation pour l’année 2010 a été décerné, dimanche lors d’une cérémonie organisée à Alger, à trois entreprises qui se sont distinguées durant cette année qui s’achève. Lancé en 2009, le Prix national de l’innovation technologique dans les PME englobe trois récompenses financières : 1.000.000 de DA pour le premier lauréat, 800.000 DA pour le deuxième et 600.000 DA pour le troisième.


La première récompense a été ainsi remportée par l’entreprise privée « Bit Bait » pour avoir fabriqué des pesticides et des raticides sans effets néfastes sur la santé de l’homme et de son environnement.

Un trophée et un chèque de 1.000.000 DA ont été remis au représentant de l’entreprise par le directeur du développement des PME au ministère de l’Industrie, de la PME et de la Promotion de l’investissement, Amouri Brahiti lors d’une cérémonie qui a vu la participation de l’ensemble des intervenants du secteur des PME (associations professionnelles, banques, chefs d’entreprises, universitaires…etc).

La deuxième récompense (800.000 DA) a été décrochée par la PME « Spaq » pour avoir inventé une machine de fabrication de bordures de trottoir polymorphes avec une cadence de réalisation très rapide. La troisième récompense (600.000 DA) a été remise à la PME « La maison des convertibles et des lits » pour avoir réussi à fabriquer des meubles adaptables à différentes architectures et régions du pays. Par ailleurs, des tableaux d’honneur ont été remis aux représentants de sept autres PME en lice à cette compétition qui a vu, au total, la participation de 38 PME relevant de différents secteurs d’activités.

Dans une déclaration à la presse le président de la Commission d’attribution de ce Prix national, Djafer Benachour a confié: « eu égard aux efforts considérables que les entreprises candidates ont consenti dans l’innovation technologique, les membres de jury ont eu beaucoup de mal à trancher ». Pour sa part, M. Brahiti a indiqué que

« l’instauration de ce Prix s’inscrit dans la stratégie de l’Etat visant le développement du tissu industriel national ainsi que l’amélioration de sa participation dans la création de richesse ». C’est cette même stratégie qui ambitionne à mettre à niveau 20.000 PME et à créer 200.000 nouvelles autres au cours du quinquennat 2010-2014, a-t-il dit.

APS

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article