Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Nouara Algérie.com

Ecologie, environnement, nature, économie verte et développement durable en Algérie

"Le projet Boughezoul, un modèle en aménagement urbain" par la Tribune (quotidien )

Dimanche 24 octobre 2010

Le projet Boughezoul« La nouvelle ville de Boughezoul sera un modèle en matière d’aménagement urbain en Algérie », expliquait, hier, le directeur de l’établissement public de la nouvelle vie, Mohamed Bensetit, lors d’une conférence-débat animée en marge du Salon international sur les énergies nouvelles et renouvelables (Era 2010), qui sera clôturé aujourd’hui à Tamanrasset. Dans le cadre de la nouvelle organisation en matière d’aménagement des territoires, le projet censé être réalisé à l’horizon 2030 est un véritable challenge qui servira de « laboratoire » pour les futurs centres urbains. Dans la projection proposée par le ministère de l’Aménagement du territoire et de l’Environnement, il est prévu un rééquilibrage de l’armature des territoires algériens. Trois niveaux répartis en zones sont proposés, à savoir une série de villes relais pour le Tell, une autre pour le rééquilibrage des Hauts Plateaux et une dernière pour le développement du Sud. Les objectifs assignés à cette démarche, tels que présentés par l’orateur, sont le freinage de la littoralisation, la présentation d’une alternative à la vulnérabilité due aux risques majeurs, la mise en place d’un réseau urbain hiérarchisé et articulé et, enfin, rendre attractifs les sites des Hauts Plateaux.La nouvelle ville de Boughezoul, située à 170 km d’Alger, s’étend sur une superficie de 6 000 hectares avec 4 000 hectares habitables pour une population prévue de 350 000 âmes. « Dans la zone urbaine, il s’agira d’assurer un réseau vert et un autre bleu », révèle M. Bensetit. Pour le premier, le conférencier explique que le projet prévoit de réserver 25% des 4 000 hectares urbains d’espaces verts. Pour le réseau bleu, en plus de la gestion du lac de Boughezoul (25 km2), il est prévu la mise en place d’un système de traitement des eaux avec, entre autres, une station d’épuration et un réseau séparateur. S’agissant du plan directeur d’urbanisme, la ville sera organisée en système linéaire en deux espaces. Le premier, cœur de la ville, comprendra des habitations et un centre d’affaires et administratif avec des bâtiments R+17 (17 étages). En périphérie, des villages écologiques de 1 km carré sont prévus. Pour ce qui est de l’aspect écologique, des transports propres tels que le tramway, monorail et bus écologiques figurent dans le programme. Il est également prévu l’installation d’un système de tri sélectif et un centre d’enfouissement technique pour le traitement des déchets. Concernant l’utilisation des énergies renouvelables, le conférencier rappelle que la situation géographique de Boughezoul permet d’intégrer différentes sources d’énergies comme l’éolien grâce à une force de vent estimée à 3m/seconde et solaire avec 3 000 heures d’ensoleillement par an (soit une capacité de 1 900 kW/h/an).Dans le domaine de la recherche, la nouvelle ville comprendra quatre espaces de recherche, des instituts dédiés à l’agro-écologie, aux énergies nouvelles et renouvelables, à la gestion des déchets et à l’efficience énergétique dans le bâtiment.Ainsi pensée, la nouvelle ville de Boughezoul sera un modèle de ville moderne, écologique et attractive. Un prototype qui fera, on l’espère, tache d’huile pour mettre un terme au déséquilibre urbanistique et démographique qui étrangle les grandes villes du pays.

La Tribune - 21/10/2010

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Karim Tedjani

Karim Tedjani est un blogeur indépendant très concerné par les questions de l'environnement ainsi que de l'écologie en Algérie... Depuis 2009 , il sillonne autant le web que son vaste pays d'origine; afin de témoigner, d'apprendre, mais aussi de militer...
Voir le profil de Karim Tedjani sur le portail Overblog

Commenter cet article

Pierre 07/12/2010 17:59



Bonjour,


En Suisse aussi,
dans le canton de Vaud, la croissance démographique est impressionnante. Nous étions 500'000 en 1960,  600'000 en 1995 et sommes aujourd’hui plus de 700'000.
Alors
forcément, concilier démographie et aménagement du territoire devient très difficile.
Par
exemple à Belmont:
http://belmont-politique-elections.blogspot.com/2010/11/belmont-politique-elections-palm-sdel.html



Karim Tedjani 07/12/2010 19:25



Merci pour vos remarques et précisions cher Pierre.Au plaisir de vous relire!


Bien le bonjour à tous les habitants de Belmont!!!