Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Nouara Algérie.com

Ecologie, environnement, nature, économie verte et développement durable en Algérie

"Le prototype du premier panneau solaire algérien prêt en juin prochain"

Le prototype du premier panneau solaire photovoltaïque ’’made in Algeria’’ sortira en juin prochain des laboratoires de l’Unité de développement de technologie du silicium (UDTS) en partenariat avec le Centre de développement des énergies renouvelables de Bouzaréah, a annoncé mardi à Alger le directeur de cette unité, M. Messaoud Boumaour. La fabrication en Algérie des panneaux solaires photovoltaïques, après le lancement de ce prototype, devra permettre aux utilisateurs d’acquérir ces équipements à un prix allant entre 15.000 et 25.000 DA l’unité contre un coût à l’importation de 50.000 DA l’unité, a indiqué le responsable de cette l’UDTS, relevant du ministère de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique, lors d’une journée d’étude consacrée à l’examen de projets de développement en génie électrique.

Cette rencontre, organisée par la Direction générale de la recherche scientifique et du développement technologique, visait à mettre en place un partenariat entre l’entreprise nationale SONELGAZ et l’université de Chlef, a indiqué M. Abdelhafid Aourag, directeur général de cette direction.

A cette occasion, deux chercheurs de cette université ont présenté des compteurs numériques d’énergie basse tension qui permettent de contrôler et programmer des tarifs selon le contrat en vigueur avec le client avec un système intégré de détection de fraude.

Actuellement, entre 400.000 et 500.000 compteurs d’électricité sont fabriqués en Algérie sous-licence, représentant des pertes de 33% de leur valeur globale au détriment de l’entreprise nationale des appareils de mesure et de contrôle (AMC) dues au coût de la licence.

A cet effet, le P-dg de Sonelgaz, M. Noureddine Bouterfa, présent à cette rencontre, s’est dit intéressé par le produit mis au point par ces chercheurs, n’écartant pas la possibilité de signer une convention de partenariat avec cette université d’autant plus que l’entreprise ambitionne de réduire à 1.500 DA le coût de fabrication des compteurs qui est actuellement de 8.000 DA/unité. Il a fait savoir, en outre, que 10% des pertes du chiffre d’affaire de Sonelgaz sont dus à la fraude et au piratage.

Le Centre de recherche et de développement d’électricité et du gaz (Credeg), filiale du groupe Sonelgaz, et l’Université de M’hamed Bouguerra de Boumerdes (UMBB) avaient signé en février dernier à Alger une convention portant sur la conception d’un système national de comptage d’électricité, rappelle-t-on.

Ce système, dont la conception et la réalisation ont été confiées à une équipe mixte CREDEG-UMBB composée de 15 chercheurs, devrait permettre, de réduire la dépendance de Sonelgaz de l’expertise étrangère en matière de conception, d’exploitation et de maintenance du parc national de compteurs d’électricité.

APS - 13/04/2010

Portail Algérien des ÉNERGIES RENOUVELABLES  

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Karim Tedjani

Karim Tedjani est un blogeur indépendant très concerné par les questions de l'environnement ainsi que de l'écologie en Algérie... Depuis 2009 , il sillonne autant le web que son vaste pays d'origine; afin de témoigner, d'apprendre, mais aussi de militer...
Voir le profil de Karim Tedjani sur le portail Overblog

Commenter cet article