Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Nouara Algérie", un réseau algérien de bonnes volontés écologistes

Vous désirez être référencé dans notre annuaire des associations environnementales algériennes? Cliquez ici 

Nouara est un blog totalement dédié aux questions d'environnement, d'écologie en Algérie.

Vous trouverez  dans ce blog crée en 2010:

Plus de  5000 ressources web compilées et classées en catégories ( articles de presse,  vidéos, études scientifiques, tutoriels, éditos ect...)

Des centaines d'articles éditoriaux  de Karim Tedjani, créateur de cet outil web de sensibilisation, d'information  et de réflexion.

Ce dernier est un militant écologiste indépendant et conférencier

Des dossiers écologiques qui ne concernent pas seulement l'Algérie, mais aussi le reste du Maghreb, de l'Afrique et bien entendu de la Planète.

 


 

 

A propos de Karim Tedjani

 

Tedjani Karim est un militant écologiste algérien,  bloggeur indépendant qui active sur le web autant que sur le terrain algérien  depuis 2009.

C'est  un amoureux  fou de l'Algérie, de ses paysages, de sa biodiversité,  autant que de sa grande variété de manières d'être Algériens et Algériennes. 

Ecologiste algérien, il place l'écologie algérienne  dans sa réflexion, son discours ainsi que ses actions, comme un véritable projet de société et de modernité

Karim Tedjani est le créateur du concept de "DAROLOGIA"  une approche à la fois locale et universelle de l'écologie algérienne.

Auteur, photographe, conférencier, animateur d'ateliers, il publie de nombreux articles et photos inspirés par tous ses  voyages en Algérie à travers plus d'une quarantaine  de wilayas.

Il aura ainsi pu rencontrer et collaborer avec beaucoup de celles et de ceux qui activent pour l'écologie et l'environnement en Algérie,  à l'échelle tant locale, nationale, qu'internationale.  

 

Contactez Karim Tedjani via "FACEBOOK"

 

Publié par Revue de Web Nouara


DESCRIPTION DU LAC MELLAH DU POINT DE VUE DE LA PECHE

Le Lac Mellah est un lac côtier mesurant environ 860 ha, communiquant avec la mer par un chenal non contrôlé.
L'échange hydraulique est régularisé par les marées, par les mouvements de la mer et par les variations du niveau du lac liées aux précipitations atmosphériques.
Le chenal en communication avec la mer a été artificiellement aménagé, faisant face au cours des années aux graves difficultés dues à l'ensablement progressif, au point que les responsables de la gestion piscicole du lac réalisèrent une deuxième ouverture vers la mer située sous le vent, et choisirent une stratégie de consolidation de la dune formée sur l'ancienne ouverture “naturelle” qui précédemment venait en contact avec la mer seulement après de fortes crues.

Au sein du MEDRAP, est en cours une étude hydrobiologique du lac qui fournira des données scientifiquement correctes et à partir desquelles pourront être extraites des stratégies piscicoles adaptées. Actuellement, à partir de ce qui est qualitativement évaluable et des premières données des hydrobiologistes (Guelorget et Ximenes), on peut affirmer que le Lac Mellah est un lac tendant vers une salinité élevée, avec une atrophie élevée, des “eaux vertes”, une distribution périphérique des biocoenoses, une grande zone centrale caractérisée par des boues riches en substance organique et des zones très pauvres en oxygène, dont l'étendue devrait être évaluée périodiquement, qui revêtent certainement une grande importance dans l'équilibre biologique et par conséquent productif du lac.

Par tous ses aspects, le lac semble se trouver dans une phase typique de transition qui nécessite une intervention d'amélioration des échanges hydrauliques avec la mer, dont les dimensions devront être évaluées avec une prudence extrême.

 http://www.lacmellah.com/presentation.html 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article