Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Nouara Algérie", un réseau algérien de bonnes volontés écologistes

Vous désirez être référencé dans notre annuaire des associations environnementales algériennes? Cliquez ici 

Nouara est un blog totalement dédié aux questions d'environnement, d'écologie en Algérie.

Vous trouverez  dans ce blog crée en 2010:

Plus de  5000 ressources web compilées et classées en catégories ( articles de presse,  vidéos, études scientifiques, tutoriels, éditos ect...)

Des centaines d'articles éditoriaux  de Karim Tedjani, créateur de cet outil web de sensibilisation, d'information  et de réflexion.

Ce dernier est un militant écologiste indépendant et conférencier

Des dossiers écologiques qui ne concernent pas seulement l'Algérie, mais aussi le reste du Maghreb, de l'Afrique et bien entendu de la Planète.

 


 

 

A propos de Karim Tedjani

 

Tedjani Karim est un militant écologiste algérien,  bloggeur indépendant qui active sur le web autant que sur le terrain algérien  depuis 2009.

C'est  un amoureux  fou de l'Algérie, de ses paysages, de sa biodiversité,  autant que de sa grande variété de manières d'être Algériens et Algériennes. 

Ecologiste algérien, il place l'écologie algérienne  dans sa réflexion, son discours ainsi que ses actions, comme un véritable projet de société et de modernité

Karim Tedjani est le créateur du concept de "DAROLOGIA"  une approche à la fois locale et universelle de l'écologie algérienne.

Auteur, photographe, conférencier, animateur d'ateliers, il publie de nombreux articles et photos inspirés par tous ses  voyages en Algérie à travers plus d'une quarantaine  de wilayas.

Il aura ainsi pu rencontrer et collaborer avec beaucoup de celles et de ceux qui activent pour l'écologie et l'environnement en Algérie,  à l'échelle tant locale, nationale, qu'internationale.  

 

Contactez Karim Tedjani via "FACEBOOK"

 

Publié par Karim Tedjani


Depuis  une quinzaine d'années , un courant de pensée  semble faire ses preuves notamment sur le continent américain (nord et sud) et susciter l'intérêt de certains agriculteurs français: l'agriculture dite de conservation.
Il part de la volonté d'intégrer de nouveau des éléments organiques qui jusque là ont été largement combattus par la chimie (pesticides, désherbants) dans le processus de culture et d'exploitation d'un sol.
Et si, une fois de plus, nous faisions confiance à la Nature? Celle -ci met gracieusement à notre disposition  , par exemple, des vers de terres pour labourer avec une efficacité qui, si elle n'est pas apparente en surface, est aussi rentable et moins coûteuse que les méthodes de labour mécanisés.
Un sol est vivant, il contient ses écosystèmes et sa biodiversité qu'il faut savoir utiliser à bon escient . L'agriculture qui se disait "moderne" jusqu'à que l'ont constate ses dérives, elle, faisait l'apologie d'une culture aseptisé et totalement contrôlée par l'homme...Quelle arrogance!
Dans une conférence dont vous pourrez visionner des extraits dans cet article, le conférencier parle des retards de la France en matière d'agriculture industrielle face au américains. Mais pour lui, ce retard est source d'avance aujourd'hui, car cette agriculture hexagonale n'a pas eût le temps de s'embourber totalement dans l'agriculture de masse. héritée sûrement d'une longue tradition paysanne française.
Imaginez, les avances, si l'on part de ce constat, que l'Algérie a sur beaucoup de pays "développés"  dans ce domaine.....En Algérie, l'agriculture n'est pas extrêmement mécanisée et je pense que cette pratique du "sol vivant" s'est imposée par une réalité économique.
Les agriculteurs français et algériens ont encore beaucoup de choses à s'apporter.


Karim Tedjani

Voici quelques vidéos qui traitent brièvement de ce  sujet que je ne manquerais pas d'explorer pour vous.






















Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article