Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Nouara Algérie", un réseau algérien de bonnes volontés écologistes

Vous désirez être référencé dans notre annuaire des associations environnementales algériennes? Cliquez ici 

Nouara est un blog totalement dédié aux questions d'environnement, d'écologie en Algérie.

Vous trouverez  dans ce blog crée en 2010:

Plus de  5000 ressources web compilées et classées en catégories ( articles de presse,  vidéos, études scientifiques, tutoriels, éditos ect...)

Des centaines d'articles éditoriaux  de Karim Tedjani, créateur de cet outil web de sensibilisation, d'information  et de réflexion.

Ce dernier est un militant écologiste indépendant et conférencier

Des dossiers écologiques qui ne concernent pas seulement l'Algérie, mais aussi le reste du Maghreb, de l'Afrique et bien entendu de la Planète.

 


 

 

A propos de Karim Tedjani

 

Tedjani Karim est un militant écologiste algérien,  bloggeur indépendant qui active sur le web autant que sur le terrain algérien  depuis 2009.

C'est  un amoureux  fou de l'Algérie, de ses paysages, de sa biodiversité,  autant que de sa grande variété de manières d'être Algériens et Algériennes. 

Ecologiste algérien, il place l'écologie algérienne  dans sa réflexion, son discours ainsi que ses actions, comme un véritable projet de société et de modernité

Karim Tedjani est le créateur du concept de "DAROLOGIA"  une approche à la fois locale et universelle de l'écologie algérienne.

Auteur, photographe, conférencier, animateur d'ateliers, il publie de nombreux articles et photos inspirés par tous ses  voyages en Algérie à travers plus d'une quarantaine  de wilayas.

Il aura ainsi pu rencontrer et collaborer avec beaucoup de celles et de ceux qui activent pour l'écologie et l'environnement en Algérie,  à l'échelle tant locale, nationale, qu'internationale.  

 

Contactez Karim Tedjani via "FACEBOOK"

 

Publié par Karim Tedjani

En quelques générations, les algériens ont supplanté leur médecine naturelle  pour des médicaments sortis tout droit de laboratoires pharmaceutiques.
Cependant, ma grande tante Nouara à qui est dédié ce portail,  connaisant  très bien les plantes médicinales de son pays, m'a prouvé que dans divers cas de maladies bénignes, cette médecine était très efficace.De plus, revenir à ces remèdes limiterait les déchets générés par cette industrie.
En Europe, on commence à faire le triste bilan des impacts qu'ont ces déchets sur l'environnement....

Karim Tedjani

Première conférence européenne sur les déchets médicaux à Amsterdam

~ Les professionnels de la gestion des déchets médicaux se réuniront à Amsterdam pour échanger leurs idées les 2 et 3 Février 2010 ~

La Conférence européenne des déchets médicaux 2010, organisée les 2 et 3 février prochains par l’Institut Européen pour les déchets médicaux (EIMW), aura lieu au Palais des Congrès RAI à Amsterdam. Cette organisation, dédiée à la recherche de déchets hospitaliers non traités et à l’éducation du personnel médical, réunira des experts qui débattront sur la nécessité d’une nouvelle législation dans la gestion des déchets hospitaliers au niveau international.

 

La gestion des déchets implique la prise en compte de l’emballage, du transport et du traitement des déchets hospitaliers. Bien que les hôpitaux commencent à s’attaquer au problème individuellement, aucune législation harmonisée au niveau européen n’existe à ce jour. Lors de la conférence européenne des déchets médicaux (EMWC), les connaissances et expertises nécessaires seront réunies pour amener le personnel médical à améliorer la législation pan-européenne.

Le premier jour de la conférence consistera en un programme international complet avec la participation d’intervenants représentant le National Health Service (Royaume-Uni), Waste Not Want Not International (Etats-Unis), l’Institut Pasteur (France), la World Health Organisation (WHO) et la Société nationale de Contrôle Technique, contrôlée par le Ministère des Transports du Luxembourg. Lors de la deuxième journée, les participants discuteront des projets nationaux dans les Pays-Bas, la Belgique, la France, le Royaume-Uni, l‘Allemagne, la Norvège, la Suède et le Danemark. Un espace Exposition au cœur de la conférence permettra aux participants de se rencontrer et aux entreprises de présenter leurs nouvelles solutions de traitement des déchets médicaux.

D’après Philip Rushbrook, professeur à l’Université de Northampton qui inaugura la conférence, « la problématique des déchets médicaux a pris de l’envergure ces dernières années. Les responsables de la santé publique ont toujours été préoccupés par cette problématique. Le renforcement des normes sur la manipulation et le traitement des déchets médicaux est attendu par l’ensemble la professionnion. La Conférence européenne est une étape positive car le problème du traitement des déchets médicaux, tout comme les infections, n’a pas de frontière. »

Ed Krisiunas, président de Waste Not Want Not International ajoute, « le traitement des déchets médicaux a évolué au cours des vingt dernières années avec la création de diverses dispositions législatives. Il est temps de revoir ce qui a été réalisé et de planifier pour l’avenir. »

Jaime Essed, président de l’Institut Européen pour les déchets médicaux et organisateur de l’événement a déclaré : « La conférence va accueillir l’ensemble des experts et instituts de gestion des déchets médicaux. Les professionnels de l’industrie médicale ne peuvent pas se permettre de manquer cet évènement. »

Le comité international de la conférence sera composé de :

• Jaime Essed, Président de l’Institut européen pour les déchets médicaux

• Philip Rushbrook, professeur à l’Université de Northampton

• Nathalie Denoyés, Institut Pasteur

• Pawel Gluzynski, Healthcare Without Harm

• Farzad Henareh, Institut Européen des déchets médicaux

• Julie Pompe, Société Nationale de Contrôle Technique Luxembourg

• Malcolm Holliday, National Health Service (UK), microbiologiste et expert consultant de l’efficacité des tests ATT

• Gertie van Knippenberg-Gordebeke, consultant international, prévention des infections

• Ed Krisiunas, président de Waste Not Want Not International

• John S. Leigh, Centre médical USA

Le comité français de la conférence sera composé de :

• Nathalie Denoyés, Institut Pasteur

• Francis Lopez, Responsable Financier de l’Hôpital Léon Bérard

• Jean-Luc Richon, Ministère de la santé et des sports

• Jeff Squalli, Ecodas

• Fabien Squinazi, Laboratoire d’hygiène de la Ville de Paris (LHVP)

Pour plus d’informations sur le programme et l’exposition, ainsi que sur les modalités d’inscription, rendez-vous sur http://www.emwc-web.org

A propos de l’Institut européen pour les déchets médicaux

L’Institut européen pour les déchets médicaux (EIMW) se consacre à la recherche sur la gestion des déchets médicaux et l’éducation du personnel médical. L’institut offre différents services tels : la recherche & développement, la documentation des données et l’éducation. Son objectif est de promouvoir la bonne gestion des déchets hospitaliers non traités à travers le monde.

En organisant la Conférence européenne des déchets médicaux, EIMW vise à apporter des connaissances et expertises internationales concernant la gestion des déchets médicaux et à discuter de la nécessité d’une législation européenne



source: Copyright © 2010 Communiqué de presse gratuit
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article