Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Nouara Algérie.com

Ecologie, environnement, nature, économie verte et développement durable en Algérie

" Les eaux usées menacent des habitations" par Kamel Beniaiche (El Watan.com)

 

Il y a urgence à remédier au problème car le risque d’effondrement de bâtisses et de cross-connexion est là.

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte
 

 

 Le blocage du réseau d’assainissement des eaux usées au niveau du collecteur de l’intersection de la rue Seddiki (village Nigro) menace non seulement la santé mais les habitations d’un bon nombre de familles de la cité. Saisies par diverses correspondances, transmises le 3, 8 et 18 du mois courant, les autorités (P/APC, chef de daïra et wali) n’ont pas jugé utile de répondre aux cris de détresse des habitants qui décident de rendre public leur désarroi «La partie du réseau principal des eaux usées de la placette rassemblant toutes les eaux usées de la cité, à la hauteur inférieure de l’avenue Habbache Ammar, c’est-à-dire les rues Gherbi Mohamed et Seddiki Zidane ainsi que Zekak Chouada dont les terrains, en ces lieux, servent d’assise aux habitations, sont devenus un véritable marécage, et pour preuve: l’une des habitations disposant d’une cave est remplie de plus de 400 m3/ 24 heures (constat d’huissier de justice et photos font foi), et ce après l’effondrement des fondations qui ont facilité la pénétration et la collecte des eaux usées, malgré la vidange qui se fait de temps à autre par les services de l’office national de l’assainissement (ONA). Celui-ci se contente actuellement de faire un travail de bricolage en vidant les eaux se trouvant aux collecteur. Cette manière de faire ne règle pas le problème, d’autant plus que les eaux usées se déversent en menaçant ainsi les habitations et les commerces, sans parler des insupportables odeurs qui empestent notre vie et l’environnement», diront en prélude les citoyens qui ne comprennent toujours pas le silence radio des autorités. La gravité de la situation oblige cette famille à quitter son habitation qui se trouve menacée par l’importance des eaux collectées au niveau de la cave depuis le mois d’octobre 2011. «Avec l’arrivée des eaux pluviales, la situation se complique. Pour éviter le pire, d’autant qu’il y a risque des infiltrations des eaux usées dans les canalisations de l’eau potable, nous demandons en toute urgence l’énergique intervention du wali pour donner instruction aux services compétents pour procéder à la déviation de ces eaux. Cette opération consiste à déterrer l’ancien réseau central de l’ancienne rue de Belgique, sur une distance de 13 m simplement, rien que pour faciliter l’écoulement des eaux dans le réseau central», martèlent nos interlocuteurs qui espèrent que leur cri de détresse sera cette fois-ci entendu.

 

Kamel Beniaiche

Source web: http://www.elwatan.com/regions/est/setif/les-eaux-usees-menacent-des-habitations-22-12-2011-151931_127.php

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Karim Tedjani

Karim Tedjani est un blogeur indépendant très concerné par les questions de l'environnement ainsi que de l'écologie en Algérie... Depuis 2009 , il sillonne autant le web que son vaste pays d'origine; afin de témoigner, d'apprendre, mais aussi de militer...
Voir le profil de Karim Tedjani sur le portail Overblog

Commenter cet article