Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Nouara Algérie", un réseau algérien de bonnes volontés écologistes

Vous désirez être référencé dans notre annuaire des associations environnementales algériennes? Cliquez ici 

Nouara est un blog totalement dédié aux questions d'environnement, d'écologie en Algérie.

Vous trouverez  dans ce blog crée en 2010:

Plus de  5000 ressources web compilées et classées en catégories ( articles de presse,  vidéos, études scientifiques, tutoriels, éditos ect...)

Des centaines d'articles éditoriaux  de Karim Tedjani, créateur de cet outil web de sensibilisation, d'information  et de réflexion.

Ce dernier est un militant écologiste indépendant et conférencier

Des dossiers écologiques qui ne concernent pas seulement l'Algérie, mais aussi le reste du Maghreb, de l'Afrique et bien entendu de la Planète.

 


 

 

A propos de Karim Tedjani

 

Tedjani Karim est un militant écologiste algérien,  bloggeur indépendant qui active sur le web autant que sur le terrain algérien  depuis 2009.

C'est  un amoureux  fou de l'Algérie, de ses paysages, de sa biodiversité,  autant que de sa grande variété de manières d'être Algériens et Algériennes. 

Ecologiste algérien, il place l'écologie algérienne  dans sa réflexion, son discours ainsi que ses actions, comme un véritable projet de société et de modernité

Karim Tedjani est le créateur du concept de "DAROLOGIA"  une approche à la fois locale et universelle de l'écologie algérienne.

Auteur, photographe, conférencier, animateur d'ateliers, il publie de nombreux articles et photos inspirés par tous ses  voyages en Algérie à travers plus d'une quarantaine  de wilayas.

Il aura ainsi pu rencontrer et collaborer avec beaucoup de celles et de ceux qui activent pour l'écologie et l'environnement en Algérie,  à l'échelle tant locale, nationale, qu'internationale.  

 

Contactez Karim Tedjani via "FACEBOOK"

 

Publié par La revue de web Nouara

Mr Tahar Belaid administrateur du blog www.abadla.afrikblog.com, m'a fait le grand honneur de m'envoyer cet article afin de nous faire partager son état des lieux des enjeux de l'écologie en Algérie qui ne manque pas de pertinence.Cet Homme passionné non seulement par sa région (Bechar), mais aussi concerné par la preservation de l'environnement à travers tout le térritoire nous invite içi à accéler le processus de mise en valeur de notre immense patrimoine naturel et humain par des actions concrètes et structurées où la société civile doit avoir le soutien autant financier que législatif de nos institutions gouvernementales.

Tedjani K.

 

La préservation des ressources naturelles à travers les régions du Sud Ouest de l’Algérie nécessite une présence d'acteurs pluridisciplinaire pour mieux déterminer les connaissances et estimer l’impact des activités humaines sur les divers aspects de l’écologie (systématique, chorologie, biogéographie...) des espèces végétales et animales (invertébrés et vertébrés), des populations naturelles et leurs habitats dans les différents écosystèmes (zones humides, forêts et maquis, agro-écosystèmes, steppes et déserts) de la Région géographique méditerranéenne. Ces rencontres seront également le lieu d’échange d’idées concernant les méthodologies d’études, d’inventaires, de cartographies et le développement de disciplines telles que la biogéographie, la biologie de la conservation et le management des espaces naturels.Ce constat dangereux nous interpelle pour réagir rapidement afin d'assurer la survie des générations futures. En Algérie la politique environnementale malgré qu'elle fasse l'objet d'intérêt, des associations citoyennes, des pouvoirs publics et des scientifiques, sur le terrain beaucoup de travail reste à faire pour assurer la pérennité des ressources naturelles. Parmi les actions à entreprendre, le reboisement constitue une urgence écologique pour atténuer la désertification et protéger les potentialités agricoles dont les superficies sont très limitées du fait justement de l'aridité du climat.Donc notre appel concerne :
- Les institutions internationales pour la sauvegarde de la biodiversité terrestre.
- Les institutions méditerranéennes pour la sauvegarde de la biodiversité méditerranéenne.
- La Ministère de l'environnement et de l'aménagement de territoire.
- La Ministère de l'agriculture.
- Les ONG.
Le programme de Monsieur le président de la République accorde une place privilégie pour le développement dans des régions du Sud. L’agriculture et l’élevage camelin et bovin occupe la première dans l’économie de la région. L’agriculture est pratiquée dans une logique de soutien à l’élevage et de complémentarité, Il y est parfois intégré un petit élevage ovin, caprins et de volaille.
Au plan des potentialités minières, des nombreux gisements de substances utiles peuvent faire l’objet d’une exploitation et donner lieu à des investissements en PMI-PME principalement dans l’industrie extractive.
Sur le plan touristique, la variété des sites et les possibilités recensées confère à la région des prédispositions sérieuses au développement d’un tourisme actif, notamment dans les domaines de tourisme culturel et climatique avec un potentiel archéologique de renommée mondiale.
 
BELAID Tahar
Mon Web site est le www.abadla.afrikblog.com.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article