Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Nouara Algérie", un réseau algérien de bonnes volontés écologistes

Vous désirez être référencé dans notre annuaire des associations environnementales algériennes? Cliquez ici 

Nouara est un blog totalement dédié aux questions d'environnement, d'écologie en Algérie.

Vous trouverez  dans ce blog crée en 2010:

Plus de  5000 ressources web compilées et classées en catégories ( articles de presse,  vidéos, études scientifiques, tutoriels, éditos ect...)

Des centaines d'articles éditoriaux  de Karim Tedjani, créateur de cet outil web de sensibilisation, d'information  et de réflexion.

Ce dernier est un militant écologiste indépendant et conférencier

Des dossiers écologiques qui ne concernent pas seulement l'Algérie, mais aussi le reste du Maghreb, de l'Afrique et bien entendu de la Planète.

 


 

 

A propos de Karim Tedjani

 

Tedjani Karim est un militant écologiste algérien,  bloggeur indépendant qui active sur le web autant que sur le terrain algérien  depuis 2009.

C'est  un amoureux  fou de l'Algérie, de ses paysages, de sa biodiversité,  autant que de sa grande variété de manières d'être Algériens et Algériennes. 

Ecologiste algérien, il place l'écologie algérienne  dans sa réflexion, son discours ainsi que ses actions, comme un véritable projet de société et de modernité

Karim Tedjani est le créateur du concept de "DAROLOGIA"  une approche à la fois locale et universelle de l'écologie algérienne.

Auteur, photographe, conférencier, animateur d'ateliers, il publie de nombreux articles et photos inspirés par tous ses  voyages en Algérie à travers plus d'une quarantaine  de wilayas.

Il aura ainsi pu rencontrer et collaborer avec beaucoup de celles et de ceux qui activent pour l'écologie et l'environnement en Algérie,  à l'échelle tant locale, nationale, qu'internationale.  

 

Contactez Karim Tedjani via "FACEBOOK"

 

Publié par Revue de Web Nouara Ecologie

En comparaison avec 2012

Environ 395 ha de forêts ont été la proie des flammes en 2013, à travers la wilaya de Tlemcen. En comparaison avec l’année précédente, où, à la même période, 600 ha sont partis en fumée, cette estimation reste nettement en dessous des feux qui s’y sont déclarés. Ces derniers ont été de 10 à travers le massif forestier qui couvre une superficie de 225 000 ha, toutes essences confondues. La direction des forêts a mobilisé tous ses moyens pour circonscrire les incendies, aidée en cela par les unités de la Protection civile. Pour prévenir les départs de feu, et comme en 2012, un dispositif a été mis en place avec la collaboration outre des pompiers, des services de la gendarmerie, garde communale, Sonelgaz, travaux publics, santé, parc national, pêche, Algérienne des eaux, réserve de chasse, centre cynégétique et SNTF, ceci pour permettre une localisation rapide des débuts d’incendie et l’intervention le plus vite possible des équipes en place. Cette formule a été efficace, puisque le nombre d’incendies a considérablement diminué cette année. Plusieurs camions-citernes et tracteurs de citernes ont été installés en plein milieu des forêts pour une intervention rapide contre le départ des feux. À cela, il faut ajouter les opérations de débroussaillement engagées le long des voies ferrées, des lignes de basse et haute tensions et de routes nationales. Les riverains des zones rurales ont également été sensibilisés à la nécessité d’apporter leur concours aux actions de lutte contre les incendies. Le patrimoine forestier le plus important se situe dans les monts de Tlemcen (52 %), alors que la steppe couvre 33% dans le sud de la wilaya (Sebdou, El-Aricha, Sidi Djilali).


B. A.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article