Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Nouara Algérie.com

Ecologie, environnement, nature, économie verte et développement durable en Algérie

"Les métiers liés à l’économie verte en Algérie doivent figurer sur les nomenclatures de l’emploi des jeunes (participants)" par http://www.ouada-yazid.com

 

ALGER - La nécessité d’introduire les métiers liés à l’économie verte dans les listes d’activités proposées par les dispositifs publics pour la promotion de l’emploi de jeunes figure parmi les principales recommandations formulées mercredi à Alger au terme d’un séminaire sur l’économie verte en Algérie.


Les participants à cette rencontre de deux jours, initiée par la coopération allemande pour le développement (GIZ) et la direction générale de la PME au ministère de l’Industrie, de la PME et de la Promotion de l’investissement, ont souligné également l’impératif d’orienter les jeunes et les femmes désirant créer des entreprises vers ces activités, qui constituent un vecteur de création d’emplois.

 

Ils ont préconisé l’organisation de rencontres régionales et nationales pour vulgariser ces métiers au sein des milieux universitaires et de la formation professionnelle.

 

Les participants ont recommandé également de réserver une partie des recettes des hydrocarbures au développement des énergies renouvelables et le soutien des jeunes start-up activant dans les filières de l’économie verte comme le traitement des déchets et l’agriculture ’’bio’’.

 

Les représentants de la GIZ qui présidaient les quatre ateliers thématiques mis en place lors de ce séminaire ont réitéré la disponibilité de leur organisation à contribuer au développement en Algérie des professions " vertes ", notamment celles consistant à produire, transporter et stocker l’électricité provenant d’énergies renouvelables provenant notamment de l’éolien et le solaire. Ils ont estimé qu’un renforcement du partenariat algéro-allemand dans le domaine des énergies renouvelables permettrait à la partie algérienne de bénéficier du savoir-faire de l’Allemagne, un des premiers pays dans le monde à avoir exploité le potentiel des énergies non fissiles à des fins domestiques.

 

Les représentants des pouvoirs publics ont demandé aux responsables allemands la liste des métiers à introduire dans les dispositifs d’appui à la création de l’emploi. Le directeur général de la PME au ministère de l’industrie, Ammouri Brahiti a indiqué dans une déclaration à l’APS que sa direction va recevoir dans les plus brefs délais ces listes comprenant l’ensemble des métiers liés à l’économie verte que les jeunes dont les femmes, pourront exercer au sein d’entreprises individuelles ou collectives.

 

Plus de 200 personnes représentant autant les institutions publiques que les entreprises privées, les universités et instituts spécialisés algériens, ainsi que des représentants d’associations et du patronat ont pris part à cette conférence, première du genre. Des interventions d’experts au premier jour des travaux du séminaire avaient mis en exergue l’urgence de l’émergence d’un tissu de PME basé sur l’exploitation des immenses gisements qu’offre l’économie verte en Algérie.

 

Les participants ont aussi débattu des perspectives du marché du travail de l’économie verte notamment pour les femmes. Un aperçu global a été réservé aux secteurs des énergies renouvelables, le traitement des déchets et le recyclage, le transport et la logistique ainsi que les services à développer pour l’économie verte. Autant de créneaux pour les jeunes start-up algériennes désireuses de s’investir dans l’économie verte’’ en Algérie, estiment des participants.

 

Si les travaux de la première journée ont été centrés sur la présentation du contexte général du développement et de la promotion de l’économie verte en Algérie, la seconde journée a porté sur les opportunités pour les femmes et les jeunes dans l’économie verte.

En marge des travaux de cette conférence, le programme ’’DEVED’’ a été présenté. Ce programme vise la promotion de la compétitivité de la PME algérienne et de l’employabilité, notamment des jeunes.

 

Le programme DEVED est exécuté en partenariat avec le ministère de l’industrie et la coopération allemande au développement (GIZ), agissant au nom du ministère fédéral allemand de la coopération économique et du développement (BMZ) dans le cadre d’un accord de coopération bilatérale avec le Gouvernement algérie

 

http://www.ouada-yazid.com/

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Karim Tedjani

Karim Tedjani est un blogeur indépendant très concerné par les questions de l'environnement ainsi que de l'écologie en Algérie... Depuis 2009 , il sillonne autant le web que son vaste pays d'origine; afin de témoigner, d'apprendre, mais aussi de militer...
Voir le profil de Karim Tedjani sur le portail Overblog

Commenter cet article