Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Nouara Algérie", un réseau algérien de bonnes volontés écologistes

Vous désirez être référencé dans notre annuaire des associations environnementales algériennes? Cliquez ici 

Nouara est un blog totalement dédié aux questions d'environnement, d'écologie en Algérie.

Vous trouverez  dans ce blog crée en 2010:

Plus de  5000 ressources web compilées et classées en catégories ( articles de presse,  vidéos, études scientifiques, tutoriels, éditos ect...)

Des centaines d'articles éditoriaux  de Karim Tedjani, créateur de cet outil web de sensibilisation, d'information  et de réflexion.

Ce dernier est un militant écologiste indépendant et conférencier

Des dossiers écologiques qui ne concernent pas seulement l'Algérie, mais aussi le reste du Maghreb, de l'Afrique et bien entendu de la Planète.

 


 

 

A propos de Karim Tedjani

 

Tedjani Karim est un militant écologiste algérien,  bloggeur indépendant qui active sur le web autant que sur le terrain algérien  depuis 2009.

C'est  un amoureux  fou de l'Algérie, de ses paysages, de sa biodiversité,  autant que de sa grande variété de manières d'être Algériens et Algériennes. 

Ecologiste algérien, il place l'écologie algérienne  dans sa réflexion, son discours ainsi que ses actions, comme un véritable projet de société et de modernité

Karim Tedjani est le créateur du concept de "DAROLOGIA"  une approche à la fois locale et universelle de l'écologie algérienne.

Auteur, photographe, conférencier, animateur d'ateliers, il publie de nombreux articles et photos inspirés par tous ses  voyages en Algérie à travers plus d'une quarantaine  de wilayas.

Il aura ainsi pu rencontrer et collaborer avec beaucoup de celles et de ceux qui activent pour l'écologie et l'environnement en Algérie,  à l'échelle tant locale, nationale, qu'internationale.  

 

Contactez Karim Tedjani via "FACEBOOK"

 

Publié par Karim Tedjani

Les 22 zones importantes pour la flore du nord de l’Algérie...  Les résultats d’une étude sur la biodiversité de la région méditerranéenne parue le 6 août dans le Journal des espèces menacées1 viennent renforcer le caractère exceptionnel de la biodiversité en Algérie. En 2010 et dans le but d’entreprendre des actions de conservation, un travail d’identification des végétaux a été lancé dans le nord de l’Algérie pour identifier les aires importantes pour les plantes (Important Plants Areas, IPA), et les zones-clés pour la biodiversité dans le sud et l’est de la région méditerranéenne, Au départ, les auteurs précisent que les connaissances sur les espèces endémiques et les menaces qui les guettent sont rares, mais indépendamment de cela, le nombre d’espèces endémiques, passé de 224 à 300 pour un total de 4000 espèces, est relativement élevé. Ce taux d’endémisme est partagé avec la Tunisie et le Maroc. Vingt-deux API ont été identifiées et délimitées des monts de Ghar Rouban (Tlemcen), El Kala (Tarf). Ils couvrent au total 10 656 km2, soit 2,5% de la région méditerranéenne considérée. Ils rassemblent des types d’habitats qui s’étendent du littoral aux reliefs de l’Atlas saharien en englobant les zones humides. Ces sites constituent autant de petits points chauds (hotspots) dans une région, la Méditerranée, elle-même élevée au rang point chaud mondial pour la biodiversité en raison du nombre et de la diversité de sa flore et dans lequel figurent le complexe Kabylie-Numidie-Kroumirie récemment reconnu comme un centre d’endémisme et de zone de refuge. Ces sites, ajoutent les auteurs, sont d’une importance extrême pour la conservation. Certains d’entre eux bénéficient déjà de statuts de protection lorsqu’ils sont inclus dans les parcs nationaux, les réserves ou les sites Ramsar pour les zones humides. Pour les auteurs, il est impératif de poursuive le travail sur une connaissance plus approfondie de la flore, d’une part pour mieux cerner l’ensemble du patrimoine, mais également pour permettre aux chercheurs d’appliquer des critères de classement compatibles avec ceux en usage dans la communauté scientifique. Un numéro spécial sur les aires-clés pour la biodiversité http://www.threatenedtaxa.org/ Slim Sadki

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article