Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Nouara Algérie", un réseau algérien de bonnes volontés écologistes

Vous désirez être référencé dans notre annuaire des associations environnementales algériennes? Cliquez ici 

Nouara est un blog totalement dédié aux questions d'environnement, d'écologie en Algérie.

Vous trouverez  dans ce blog crée en 2010:

Plus de  5000 ressources web compilées et classées en catégories ( articles de presse,  vidéos, études scientifiques, tutoriels, éditos ect...)

Des centaines d'articles éditoriaux  de Karim Tedjani, créateur de cet outil web de sensibilisation, d'information  et de réflexion.

Ce dernier est un militant écologiste indépendant et conférencier

Des dossiers écologiques qui ne concernent pas seulement l'Algérie, mais aussi le reste du Maghreb, de l'Afrique et bien entendu de la Planète.

 


 

 

A propos de Karim Tedjani

 

Tedjani Karim est un militant écologiste algérien,  bloggeur indépendant qui active sur le web autant que sur le terrain algérien  depuis 2009.

C'est  un amoureux  fou de l'Algérie, de ses paysages, de sa biodiversité,  autant que de sa grande variété de manières d'être Algériens et Algériennes. 

Ecologiste algérien, il place l'écologie algérienne  dans sa réflexion, son discours ainsi que ses actions, comme un véritable projet de société et de modernité

Karim Tedjani est le créateur du concept de "DAROLOGIA"  une approche à la fois locale et universelle de l'écologie algérienne.

Auteur, photographe, conférencier, animateur d'ateliers, il publie de nombreux articles et photos inspirés par tous ses  voyages en Algérie à travers plus d'une quarantaine  de wilayas.

Il aura ainsi pu rencontrer et collaborer avec beaucoup de celles et de ceux qui activent pour l'écologie et l'environnement en Algérie,  à l'échelle tant locale, nationale, qu'internationale.  

 

Contactez Karim Tedjani via "FACEBOOK"

 

Publié par Revue de web Nouara


Les CONIFERES

Ce sont des arbres ou arbustes en général toujours verts et le plus souvent résineux.

Le fruit des conifères est, soit un véritable cône à écailles nombreuses, on parlera de la famille des Pinacées (Pins), soit un galbule, c’est à dire un cône ovoïde ou rond, avec des écailles ligneuses (Cyprès) ou charnues (Genévrier) soit enfin un fruit très spécial, charnu (If).
Les feuilles sont appelées aiguilles ou écailles.

Trois familles nous intéressent en Algérie :

- La famille des Taxacées,
- La famille des Pinacées,
- La famille des Cupressacées.

1) Famille des TAXACEES


Une seule essence nous intéresse, il s’agit de Taxus baccata appelé If commun.

C’est un arbre ou arbuste qui se rencontre en Algérie que sur les hautes montagnes de l’Atlas Blidéen, le Djurdjura, les Babors et les Aures.

Le fruit de l’If est une graine ovoïde entourée d’une excroissance charnue, de couleur rouge vif à maturité, appelé arille.

Les feuilles sont d’un vert foncé au dessus, beaucoup plus clair en dessous. Ces feuilles sont linéaires avec 3 cm de long et 2 cm de large, disposées sur deux rangs opposés.

2) Famille des PINACEES

Ce sont généralement des arbres de grandes tailles à cônes allongés. Cette famille est représentée en Algérie par trois genres :
- Genre Abies (le sapin),
- Genre Cedrus (le cèdre),
- Genre Pinus (les pins).

2.1. Genre Abies

Abies numidica, ‘’Taoumet’’, Sapin de numidie.

C’est un arbre en moyenne de 20 mètres de haut, avec une cime allongée et conique. L’écorce est brune, cendrée ou grisâtre, tandis que les feuilles sont indépendantes, linéaires et longues de 12 mm et présentent à la face inférieure deux lignes blanchâtres. Les cônes sont de dimensions variables entre 10 et 15 cm de longs.
Cet arbre majestueux est très intéressant se localise sur le mont BABOR et le TABABOR (Wilaya de Sétif), en mélange avec le Cèdre et le chêne Zeen.

2.2 Genre Pinus


Le genre Pinus comprend environ 800 espèces dans le monde, concentré essentiellement dans l’hémisphère nord. En Algérie, on retrouve le Pin d’alep, le Pin maritime, le Pin noir du Djurdjura, le Pin brutia, le Pin remarquable, le Pin pignon, le Pin de coulter et le Pin des canaries. Les trois premiers pins sont spontanés en Algérie, tandis que les autres ont une grande importance dans les reboisements.

 

http://www.forem.dz

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article