Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Nouara Algérie", un réseau algérien de bonnes volontés écologistes

Vous désirez être référencé dans notre annuaire des associations environnementales algériennes? Cliquez ici 

Nouara est un blog totalement dédié aux questions d'environnement, d'écologie en Algérie.

Vous trouverez  dans ce blog crée en 2010:

Plus de  5000 ressources web compilées et classées en catégories ( articles de presse,  vidéos, études scientifiques, tutoriels, éditos ect...)

Des centaines d'articles éditoriaux  de Karim Tedjani, créateur de cet outil web de sensibilisation, d'information  et de réflexion.

Ce dernier est un militant écologiste indépendant et conférencier

Des dossiers écologiques qui ne concernent pas seulement l'Algérie, mais aussi le reste du Maghreb, de l'Afrique et bien entendu de la Planète.

 


 

 

A propos de Karim Tedjani

 

Tedjani Karim est un militant écologiste algérien,  bloggeur indépendant qui active sur le web autant que sur le terrain algérien  depuis 2009.

C'est  un amoureux  fou de l'Algérie, de ses paysages, de sa biodiversité,  autant que de sa grande variété de manières d'être Algériens et Algériennes. 

Ecologiste algérien, il place l'écologie algérienne  dans sa réflexion, son discours ainsi que ses actions, comme un véritable projet de société et de modernité

Karim Tedjani est le créateur du concept de "DAROLOGIA"  une approche à la fois locale et universelle de l'écologie algérienne.

Auteur, photographe, conférencier, animateur d'ateliers, il publie de nombreux articles et photos inspirés par tous ses  voyages en Algérie à travers plus d'une quarantaine  de wilayas.

Il aura ainsi pu rencontrer et collaborer avec beaucoup de celles et de ceux qui activent pour l'écologie et l'environnement en Algérie,  à l'échelle tant locale, nationale, qu'internationale.  

 

Contactez Karim Tedjani via "FACEBOOK"

 

Publié par Revue de web Nouara

 Logo LNR

 

  A l’instar des autres wilayas du pays, Bordj Bou Arréridj a célébré, mardi, la Journée nationale de l’artisanat. Cette manifestation, coïncidant, cette année, avec la semaine culturelle de la wilaya de Djelfa, a drainé dès l’ouverture officielle, des foules considérables de visiteurs et amateurs. Le hall du complexe Culturel Aïcha-Haddad de Bordj Bou Arréridj a abrité l’évènement.
La célébration de cette journée dédiée à l'artisanat a été marquée dans la capitale des Bibans, par la présence, cette année, de la semaine culturelle de la wilaya de Djelfa.
Le coup d’envoi de la cérémonie  a été donné par le wali, M. Azzedine Mechri, par la visite des stands d'exposition-vente des produits artisanaux de la région.
C'était en présence des autorités locales ainsi que d'autres invités et le public qui y a fait le déplacement.
Il y avait au menu de la fête de l'artisanat, à Bordj Bou Arréridj, des chants de jeunes filles évoquant la richesse et l'importance de l'artisanat de la région, des discours et une exposition-vente des produits artisanaux.
 C'est le wali de Bordj Bou Arréridj, qui a ouvert le chapitre des interventions en parlant du rôle  que pourrait jouer l'artisanat dans l'économie nationale et le développent local. «L’artisanat est un secteur incontournable dans le développement socio-économique».
Cependant, un jeune artisan faisait allusion aux problèmes financiers auxquels  ont fait face les artisans qui se  voient obligés  de faire une quête pour assurer la pérennité de leur art Il a ainsi plaidé pour plus d'appui envers les artisans de la part des autorités et des partenaires.
«Nous avons besoin de locaux et d’un marché pour fabriquer et vendre nos produits», dira un jeune artisan.
S.-K. B.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article