Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Nouara Algérie", un réseau algérien de bonnes volontés écologistes

Vous désirez être référencé dans notre annuaire des associations environnementales algériennes? Cliquez ici 

Nouara est un blog totalement dédié aux questions d'environnement, d'écologie en Algérie.

Vous trouverez  dans ce blog crée en 2010:

Plus de  5000 ressources web compilées et classées en catégories ( articles de presse,  vidéos, études scientifiques, tutoriels, éditos ect...)

Des centaines d'articles éditoriaux  de Karim Tedjani, créateur de cet outil web de sensibilisation, d'information  et de réflexion.

Ce dernier est un militant écologiste indépendant et conférencier

Des dossiers écologiques qui ne concernent pas seulement l'Algérie, mais aussi le reste du Maghreb, de l'Afrique et bien entendu de la Planète.

 


 

 

A propos de Karim Tedjani

 

Tedjani Karim est un militant écologiste algérien,  bloggeur indépendant qui active sur le web autant que sur le terrain algérien  depuis 2009.

C'est  un amoureux  fou de l'Algérie, de ses paysages, de sa biodiversité,  autant que de sa grande variété de manières d'être Algériens et Algériennes. 

Ecologiste algérien, il place l'écologie algérienne  dans sa réflexion, son discours ainsi que ses actions, comme un véritable projet de société et de modernité

Karim Tedjani est le créateur du concept de "DAROLOGIA"  une approche à la fois locale et universelle de l'écologie algérienne.

Auteur, photographe, conférencier, animateur d'ateliers, il publie de nombreux articles et photos inspirés par tous ses  voyages en Algérie à travers plus d'une quarantaine  de wilayas.

Il aura ainsi pu rencontrer et collaborer avec beaucoup de celles et de ceux qui activent pour l'écologie et l'environnement en Algérie,  à l'échelle tant locale, nationale, qu'internationale.  

 

Contactez Karim Tedjani via "FACEBOOK"

 

Publié par Revue de Web Nouara

Econostrum



Le ministre du secteur veut une amélioration en matière de gestion de l'eau (photo DR)
ALGÉRIE. Les entreprises étrangères chargées de la gestion de l’alimentation en eau potable (AEP) dans les quatre principales villes du pays connaissent des fortunes diverses. 

Selon une déclaration faite par le ministre des Ressources en eau, Abdelmalek Sellal, sur les ondes de la Radio nationale le 5 janvier 2011, une nette amélioration est constatée dans la capitale où le taux d’alimentation H24 est passé de 8% en 2006 à plus de 90% aujourd’hui, grâce au partenariat signé à cette date avec le groupe français Suez-Environnement 

Ce partenariat a également permis la formation d’employés algériens à la gestion moderne des réseaux. 

A Oran, la situation s’est améliorée sous l’impulsion du groupe espagnol Agbar Agua, même si les usagers se plaignent du renchérissement des factures d’eau qui auraient doublées voire triplé. 

Le bilan semble en revanche négatif à Constantine où la gestion de l’AEP s’opère en partenariat avec la Société des eaux de Marseille (SEM). 

Les objectifs fixés n’ayant pas été atteints, les pouvoirs publics ont lancé une mise en demeure à la SEM. 

Idem à Annaba où l’opérateur allemand Gelssen-Wasser a été sommé de «prendre ses responsabilités » et un audit commandé par les autorités afin d’évaluer la situation.



Amal Belkessam, à ALGER

 

Lundi 10 Janvier 2011
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article