Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Nouara Algérie", un réseau algérien de bonnes volontés écologistes

Vous désirez être référencé dans notre annuaire des associations environnementales algériennes? Cliquez ici 

Nouara est un blog totalement dédié aux questions d'environnement, d'écologie en Algérie.

Vous trouverez  dans ce blog crée en 2010:

Plus de  5000 ressources web compilées et classées en catégories ( articles de presse,  vidéos, études scientifiques, tutoriels, éditos ect...)

Des centaines d'articles éditoriaux  de Karim Tedjani, créateur de cet outil web de sensibilisation, d'information  et de réflexion.

Ce dernier est un militant écologiste indépendant et conférencier

Des dossiers écologiques qui ne concernent pas seulement l'Algérie, mais aussi le reste du Maghreb, de l'Afrique et bien entendu de la Planète.

 


 

 

A propos de Karim Tedjani

 

Tedjani Karim est un militant écologiste algérien,  bloggeur indépendant qui active sur le web autant que sur le terrain algérien  depuis 2009.

C'est  un amoureux  fou de l'Algérie, de ses paysages, de sa biodiversité,  autant que de sa grande variété de manières d'être Algériens et Algériennes. 

Ecologiste algérien, il place l'écologie algérienne  dans sa réflexion, son discours ainsi que ses actions, comme un véritable projet de société et de modernité

Karim Tedjani est le créateur du concept de "DAROLOGIA"  une approche à la fois locale et universelle de l'écologie algérienne.

Auteur, photographe, conférencier, animateur d'ateliers, il publie de nombreux articles et photos inspirés par tous ses  voyages en Algérie à travers plus d'une quarantaine  de wilayas.

Il aura ainsi pu rencontrer et collaborer avec beaucoup de celles et de ceux qui activent pour l'écologie et l'environnement en Algérie,  à l'échelle tant locale, nationale, qu'internationale.  

 

Contactez Karim Tedjani via "FACEBOOK"

 

Publié par Revue de Web Nouara

Mardi 29 Octobre 2013 - 22:00/

Selon un bilan communiqué par la Conservation des forêts d'Oran, en marge de la Journée nationale de l'arbre lors de la campagne de lutte contre les feux de forêts, de juin à octobre 2013, pas moins de 87 incendies ont été enregistrés, endommageant 87 ha de couvert boisé.

Ainsi, le massif forestier de la commune de Boutlélis a été la plus endommagée, cette saison, les feux y ont détruit une superficie estimée à 11 ha, suivie de la commune de Gdyel avec 9 ha et Aïn El Kerma avec 7 ha. Les températures élevées, enregistrées durant le mois d'août, ont été, en grande partie, à l'origine des incendies.

Tous les moyens humains et matériels pour éteindre les incendies ont été mobilisés, en coordination avec les services de la Protection civile. Par ailleurs, durant les jours de l'Aïd El Adha, plusieurs feux de forêt ont été enregistrés. Des barbecues mal éteints seraient à l'origine des départs de ces feux.

Les principales causes des feux de forêts sont les jeux d'enfants, les mégots, les barbecues et aussi la malveillance. « Les catastrophes commencent souvent dans les sous-bois puis les résineux et les feuillus s'enflamment comme des torches. La fumée monte dans les airs. C'est elle qui, de loin, indique la présence d'un feu de forêt. Plus le vent est fort, plus l'incendie se propage rapidement. Elle devient alors, de plus en plus difficile, à contrôler», souligne la Protection civile.

Pour rappel, au début du mois de juin, une commission de wilaya de lutte contre les feux de forêts a été mise en place et un plan de prévention contre les incendies, en milieu forestier, dans la wilaya d'Oran, a été lancé, à travers le renforcement des moyens et des équipes de surveillance des feux de forêts. Ce dispositif, mis en place le 1er juin, consiste en l'installation d'une dizaine de postes de vigie pour la surveillance des massifs forestiers, dans les communes de Boutlélis, Aïn El Kerma, Misserghine, Gdyel, Arzew et Aïn El Turck, l'installation des comités de riverains et d'une vingtaine de points d'eau constitués de puits équipés. Une douzaine de brigades mobiles dotées de véhicules tout-terrain et d'autres moyens d'intervention pour l'extinction des feux, ont été mobilisées.

 

D. H

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article