Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Nouara Algérie", un réseau algérien de bonnes volontés écologistes

Vous désirez être référencé dans notre annuaire des associations environnementales algériennes? Cliquez ici 

Nouara est un blog totalement dédié aux questions d'environnement, d'écologie en Algérie.

Vous trouverez  dans ce blog crée en 2010:

Plus de  5000 ressources web compilées et classées en catégories ( articles de presse,  vidéos, études scientifiques, tutoriels, éditos ect...)

Des centaines d'articles éditoriaux  de Karim Tedjani, créateur de cet outil web de sensibilisation, d'information  et de réflexion.

Ce dernier est un militant écologiste indépendant et conférencier

Des dossiers écologiques qui ne concernent pas seulement l'Algérie, mais aussi le reste du Maghreb, de l'Afrique et bien entendu de la Planète.

 


 

 

A propos de Karim Tedjani

 

Tedjani Karim est un militant écologiste algérien,  bloggeur indépendant qui active sur le web autant que sur le terrain algérien  depuis 2009.

C'est  un amoureux  fou de l'Algérie, de ses paysages, de sa biodiversité,  autant que de sa grande variété de manières d'être Algériens et Algériennes. 

Ecologiste algérien, il place l'écologie algérienne  dans sa réflexion, son discours ainsi que ses actions, comme un véritable projet de société et de modernité

Karim Tedjani est le créateur du concept de "DAROLOGIA"  une approche à la fois locale et universelle de l'écologie algérienne.

Auteur, photographe, conférencier, animateur d'ateliers, il publie de nombreux articles et photos inspirés par tous ses  voyages en Algérie à travers plus d'une quarantaine  de wilayas.

Il aura ainsi pu rencontrer et collaborer avec beaucoup de celles et de ceux qui activent pour l'écologie et l'environnement en Algérie,  à l'échelle tant locale, nationale, qu'internationale.  

 

Contactez Karim Tedjani via "FACEBOOK"

 

Publié par Revue de Web Nouara

 

http://www.elmoudjahid.com/

 

PUBLIE LE : 01-05-2013 | 20:32

Un protocole d’accord a été signé hier, à l’hôtel El-Aurassi entre les laboratoires MAGPHARM et le groupe bénévole Ness El Khir, un des groupes de jeunes les plus actifs sur le terrain associatif algérien.

Ce partenariat conclu entre les deux parties et qui intervient au dixième anniversaire de la création de MAGPHARM, l’une des premières entreprises à avoir introduit la phytothérapie en Algérie, consiste en la protection de l’environnement.  Il s’agit pour les responsables des laboratoires «d’accompagner la jeune association Nass el Khir sur les deux plans matériel et humain dans sa noble mission qui consiste en l’action bénévole «green week end». Une action qui en est à sa troisième édition pour l’année 2013. 

Au cours de cette cérémonie qui coïncide avec la célébration de la fête internationale des travailleurs la représentante des laboratoires MAGPHARM qui, tout en insistant sur les différentes étapes franchies par l’entreprise animée par « l’innovation, la rigueur et l’éthique au service de la santé du confort et du bien-être de chacun», a indiqué que cette convention tend à appeler les citoyens notamment les jeunes à activer dans le cadre de la protection de l'environnement et de la préservation des ressources naturelles, dans le cadre d'une vision globale du développement durable prenant en considération les spécificités de l’Algérie.

De son côté la représentante du groupe Ness el Khir qui a fait une brève présentation de la campagne «Ma fiha walou, pourtant c’est simple»  considère que la protection de l'environnement « est surtout liée à un changement des comportements qui doit s'opérer par le biais de la sensibilisation et de l'éducation au sein de la famille, de l'école et dans les médias», souligne-t-elle. Plusieurs conférences sur l’environnement ont été présentées au cours de la cérémonie. Les conférenciers ont évoqué la contribution des forêts dans l’équilibre écologique et l’état de la biodiversité en Algérie. Cette dernière qui est selon Mme Lylia Nait Kaci, représentante de la direction de l’environnement, «est très riche, avec un capital important qui doit être préservé», à Alger.

La spécialiste, qui a présenté une communication sur le sujet, a précisé  que l'Algérie possède un écosystème « très varié », à savoir côtier, montagnier, forestier, steppique, saharien, soulignant que «chaque écosystème renferme une diversité biologique importante». Elle a ajouté que le gouvernement a mis en place une stratégie nationale  sur la diversité biologique, élaborée et adoptée en 2000, et qui contient neuf volumes relatifs à la préservation de la biodiversité. Dans le cadre de cette stratégie, «nous avons pu recenser a-t-elle relevé  une diversité surtout floristique de 3.139 espèces végétales, dont 50 % sont  rares à très rares».
 Sarah S.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article