Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Nouara Algérie", un réseau algérien de bonnes volontés écologistes

Vous désirez être référencé dans notre annuaire des associations environnementales algériennes? Cliquez ici 

Nouara est un blog totalement dédié aux questions d'environnement, d'écologie en Algérie.

Vous trouverez  dans ce blog crée en 2010:

Plus de  5000 ressources web compilées et classées en catégories ( articles de presse,  vidéos, études scientifiques, tutoriels, éditos ect...)

Des centaines d'articles éditoriaux  de Karim Tedjani, créateur de cet outil web de sensibilisation, d'information  et de réflexion.

Ce dernier est un militant écologiste indépendant et conférencier

Des dossiers écologiques qui ne concernent pas seulement l'Algérie, mais aussi le reste du Maghreb, de l'Afrique et bien entendu de la Planète.

 


 

 

A propos de Karim Tedjani

 

Tedjani Karim est un militant écologiste algérien,  bloggeur indépendant qui active sur le web autant que sur le terrain algérien  depuis 2009.

C'est  un amoureux  fou de l'Algérie, de ses paysages, de sa biodiversité,  autant que de sa grande variété de manières d'être Algériens et Algériennes. 

Ecologiste algérien, il place l'écologie algérienne  dans sa réflexion, son discours ainsi que ses actions, comme un véritable projet de société et de modernité

Karim Tedjani est le créateur du concept de "DAROLOGIA"  une approche à la fois locale et universelle de l'écologie algérienne.

Auteur, photographe, conférencier, animateur d'ateliers, il publie de nombreux articles et photos inspirés par tous ses  voyages en Algérie à travers plus d'une quarantaine  de wilayas.

Il aura ainsi pu rencontrer et collaborer avec beaucoup de celles et de ceux qui activent pour l'écologie et l'environnement en Algérie,  à l'échelle tant locale, nationale, qu'internationale.  

 

Contactez Karim Tedjani via "FACEBOOK"

 

Publié par Revue de Web Nouara

Voici une initiative de nos voisins marocains qu'il faut saluer ...

 

 12 avril 2010 /


 

  •   Des concours de poésie et de peinture sont prévus pour sensibiliser les jeunes à la protection de la nature.

 

L’animal emblématique de la région, la gazelle, a une réserve à Tarda pour la protéger mais les braconniers sévissent toujours.

L’animal emblématique de la région, la gazelle, a une réserve à Tarda pour la protéger mais les braconniers sévissent toujours.

Une «Caravane de la biodiversité» sera organisée, les 17 et 18 avril prochains à Errachidia, dans le cadre du débat autour de la Charte nationale de l’environnement et du développement durable. Organisée par la Faculté des sciences et des techniques (FST) d’Errachidia, à l’occasion de la Journée mondiale de la Terre et de l’Année de la biodiversité, la caravane est une occasion pour impliquer les jeunes Filalis dans des réflexions et des créations pour la sauvegarde et la valorisation de la biodiversité. Le programme de cette manifestation prévoit une opération de reboisement dans les montagnes de la province d’Errachidia (Parc National du Haut Atlas Oriental) et une visite sur le terrain, notamment à Zaouit Sidi Hamza, Amellagou et Sidi Boukil, où aura lieu une campagne de sensibilisation à la déforestation et de plantation d’arbres.

 La faune et la flore de la province d’Errachidia sont un trésor à protéger et à valoriser.

Des concours et des compétitions thématiques sont programmés dans différents domaines, tels la poésie et la peinture, en faveur des élèves et étudiants. Des prix seront attribués aux meilleures réflexions et créations.

Les activités prévues dans le cadre de cette caravane seront mises en oeuvre en partenariat avec des ONG et intervenants locaux, tels l’association Adrar et les services des Eaux et forêts d’Errachidia. La caravane contribuera à sensibiliser la jeunesse à la richesse unique de l’écosystème d’Errachidia alors que cet écosystème est menacé. Le patrimoine végétal de la province consiste d’abord en palmiers dattiers. Quelque 1.400.000 palmiers dattiers y produisent des dattes qui étonnent toujours le gourmet par leur variété, leur couleur, leur forme et leur goût.Au plan hydro-agricole, les Khettaras, système ancien de mobilisation des eaux souterraines, constituent un élément majeur du patrimoine et jouent un rôle essentiel dans l’agriculture de la région. Quant à  la flore de la région d’Errachidia, elle consiste en Acacias radiana et en tamaris. Dans les montagnes, on trouve des chênes verts, des cèdres, des pins d’Alep et des genévriers rouges. La faune compte des mouflons à manchette, des lièvres, des perdrix gamba, des outardes houbara, des hérissons, des renards, des chacals, des hyènes, des sangliers etc. La variété des volatiles, des reptiles et des poissons d’eau douce est tout aussi grande. Quant à l’animal emblématique de la région, la gazelle, elle a une réserve à Tarda pour la protéger mais les braconniers sévissent toujours.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article