Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Nouara Algérie", un réseau algérien de bonnes volontés écologistes

Vous désirez être référencé dans notre annuaire des associations environnementales algériennes? Cliquez ici 

Nouara est un blog totalement dédié aux questions d'environnement, d'écologie en Algérie.

Vous trouverez  dans ce blog crée en 2010:

Plus de  5000 ressources web compilées et classées en catégories ( articles de presse,  vidéos, études scientifiques, tutoriels, éditos ect...)

Des centaines d'articles éditoriaux  de Karim Tedjani, créateur de cet outil web de sensibilisation, d'information  et de réflexion.

Ce dernier est un militant écologiste indépendant et conférencier

Des dossiers écologiques qui ne concernent pas seulement l'Algérie, mais aussi le reste du Maghreb, de l'Afrique et bien entendu de la Planète.

 


 

 

A propos de Karim Tedjani

 

Tedjani Karim est un militant écologiste algérien,  bloggeur indépendant qui active sur le web autant que sur le terrain algérien  depuis 2009.

C'est  un amoureux  fou de l'Algérie, de ses paysages, de sa biodiversité,  autant que de sa grande variété de manières d'être Algériens et Algériennes. 

Ecologiste algérien, il place l'écologie algérienne  dans sa réflexion, son discours ainsi que ses actions, comme un véritable projet de société et de modernité

Karim Tedjani est le créateur du concept de "DAROLOGIA"  une approche à la fois locale et universelle de l'écologie algérienne.

Auteur, photographe, conférencier, animateur d'ateliers, il publie de nombreux articles et photos inspirés par tous ses  voyages en Algérie à travers plus d'une quarantaine  de wilayas.

Il aura ainsi pu rencontrer et collaborer avec beaucoup de celles et de ceux qui activent pour l'écologie et l'environnement en Algérie,  à l'échelle tant locale, nationale, qu'internationale.  

 

Contactez Karim Tedjani via "FACEBOOK"

 

Publié par Revue de web environnement et écologie en Algérie

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 04.09.12 | 10h00 1 réaction

 

 

Cette rencontre, animée par plus de 30 étudiants, chercheurs et autres agriculteurs venus d’Algérie, du Maroc, de France, de Belgique, de Suisse et du Canada, a permis de redécouvrir cette plante ancestrale et ses propriétés alimentaire et fourragère ainsi que ses vertus médicinales et cosmétiques.

Connue sous le nom de «kermouss En’ssara», «el-Hendia» ou encore «tchimbo», cette espèce originaire du Mexique est présente aujourd’hui dans tout le territoire nord du pays et sur tout le pourtour méditerranéen.
Pourtant ce fruit juteux et sucré reste très peu exploité, plusieurs produits dérivés peuvent en être tirés, notamment des jus, de la confiture mais aussi une huile riche en acides gras polyinsaturés excellente pour la peau ou encore des compléments de régime minceur et de l’aliment de bétail. M. Aït Hamou, éminent spécialiste du cactus et directeur de la société marocaine «Cactus Prémium», a d’ailleurs exposé les techniques de transformation de la plante et sa commercialisation.

Il a aussi expliqué a quel point ses dérivés à fort potentiel commercial peuvent être un levier majeur pour lutter contre l’exode rural et la désertification et garantir un revenu important à des populations déshéritées.
Rappelons que la Fondation Méditerranéenne «Djenatu-al-Arif», dont le siège se trouve à Mostaganem, a été créée sous l’égide du Cheikh Khaled Bentounes de la «Tarîqa Alaawiya» avec pour objectif d’intervenir et de sensibiliser sur la question de développement durable. Aujourd’hui présidée par Mourad Bentounes, elle s’est d’abord intéressée à l’Argan et aux possibilités de développer sa production comme cela se fait au Maroc. En attendant, ce sont les derniers jours de la figue de barbarie, profitons en… !                             

Benaissa Larbi
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article