Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Nouara Algérie", un réseau algérien de bonnes volontés écologistes

Vous désirez être référencé dans notre annuaire des associations environnementales algériennes? Cliquez ici 

Nouara est un blog totalement dédié aux questions d'environnement, d'écologie en Algérie.

Vous trouverez  dans ce blog crée en 2010:

Plus de  5000 ressources web compilées et classées en catégories ( articles de presse,  vidéos, études scientifiques, tutoriels, éditos ect...)

Des centaines d'articles éditoriaux  de Karim Tedjani, créateur de cet outil web de sensibilisation, d'information  et de réflexion.

Ce dernier est un militant écologiste indépendant et conférencier

Des dossiers écologiques qui ne concernent pas seulement l'Algérie, mais aussi le reste du Maghreb, de l'Afrique et bien entendu de la Planète.

 


 

 

A propos de Karim Tedjani

 

Tedjani Karim est un militant écologiste algérien,  bloggeur indépendant qui active sur le web autant que sur le terrain algérien  depuis 2009.

C'est  un amoureux  fou de l'Algérie, de ses paysages, de sa biodiversité,  autant que de sa grande variété de manières d'être Algériens et Algériennes. 

Ecologiste algérien, il place l'écologie algérienne  dans sa réflexion, son discours ainsi que ses actions, comme un véritable projet de société et de modernité

Karim Tedjani est le créateur du concept de "DAROLOGIA"  une approche à la fois locale et universelle de l'écologie algérienne.

Auteur, photographe, conférencier, animateur d'ateliers, il publie de nombreux articles et photos inspirés par tous ses  voyages en Algérie à travers plus d'une quarantaine  de wilayas.

Il aura ainsi pu rencontrer et collaborer avec beaucoup de celles et de ceux qui activent pour l'écologie et l'environnement en Algérie,  à l'échelle tant locale, nationale, qu'internationale.  

 

Contactez Karim Tedjani via "FACEBOOK"

 

Publié par Revue de web NOUARA

Algérie 1

 

 

 
Par Agence | 28/01/2013 | 19:33Share on linkedinShare on facebookShare on twitterShare on emailMore Sharing Services

La secrétaire d’Etat chargée de l’Environnement, Dalila Boudjemaâ, a mis l’accent, lundi à Hassi Messaoud (Ouargla), sur le nécessaire recyclage des déchets ménagers et industriels dans cette région à vocation industrielle.

“Il est nécessaire, en vue d’une meilleure protection de l’environnement et de l’économie, de prendre toutes les dispositions pour la formation de cadres dans le domaine du recyclage des déchets ménagers et industriels de cette région disposant d’importants produits recyclables”, a estimé Mme Boudjemaâ lors de la seconde journée de sa visite de travail dans la wilaya de Ouargla.

La secrétaire d’Etat a, dans ce cadre, appelé à encourager l’investissement dans ce créneau par la création de micro-entreprises spécialisées dans le recyclage et susceptibles de générer des emplois.

Lors d’une visite d’inspection de l’exutoire des eaux usées de la ville de Hassi Messaoud, Mme Boudjemaâ a instruit les responsables des entreprises pétrolières d’éviter le rejet des huiles en pleine nature et d’œuvrer au respect rigoureux des critères de préservation de l’environnement.

La secrétaire d’Etat a aussi invité les différents acteurs, dont le citoyen, à coordonner leurs efforts pour la prise en charge des déchets ménagers qui polluent l’environnement.

Evoquant les projets retenus en faveur de la wilaya de Ouargla dans le domaine de l’environnement, notamment les centres d’enfouissement technique (CET), Mme Boudjemâa a appelé les partenaires du secteur à contribuer à l’éradication des décharges anarchiques, l’organisation des opérations de collecte et de transport des déchets, dans le respect des normes écologiques.

La création d’un centre de tri des déchets ménagers et le recours à l’utilisation des énergies renouvelables respectueuses de l’environnement, ont également été soulignés par Mme Boudjemaâ.

Un exposé sur le projet de réalisation d’un CET dans la région de Hassi Khouildet, à 16 km de Hassi-Messaoud, a également été présenté à la secrétaire d’Etat chargée de l’Environnement.

Ce projet, qui aura une durée de vie de 20 années, offrira une capacité de plus d’un million de mètres cubes, a-t-on expliqué. (APS)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article