Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Nouara Algérie", un réseau algérien de bonnes volontés écologistes

Vous désirez être référencé dans notre annuaire des associations environnementales algériennes? Cliquez ici 

Nouara est un blog totalement dédié aux questions d'environnement, d'écologie en Algérie.

Vous trouverez  dans ce blog crée en 2010:

Plus de  5000 ressources web compilées et classées en catégories ( articles de presse,  vidéos, études scientifiques, tutoriels, éditos ect...)

Des centaines d'articles éditoriaux  de Karim Tedjani, créateur de cet outil web de sensibilisation, d'information  et de réflexion.

Ce dernier est un militant écologiste indépendant et conférencier

Des dossiers écologiques qui ne concernent pas seulement l'Algérie, mais aussi le reste du Maghreb, de l'Afrique et bien entendu de la Planète.

 


 

 

A propos de Karim Tedjani

 

Tedjani Karim est un militant écologiste algérien,  bloggeur indépendant qui active sur le web autant que sur le terrain algérien  depuis 2009.

C'est  un amoureux  fou de l'Algérie, de ses paysages, de sa biodiversité,  autant que de sa grande variété de manières d'être Algériens et Algériennes. 

Ecologiste algérien, il place l'écologie algérienne  dans sa réflexion, son discours ainsi que ses actions, comme un véritable projet de société et de modernité

Karim Tedjani est le créateur du concept de "DAROLOGIA"  une approche à la fois locale et universelle de l'écologie algérienne.

Auteur, photographe, conférencier, animateur d'ateliers, il publie de nombreux articles et photos inspirés par tous ses  voyages en Algérie à travers plus d'une quarantaine  de wilayas.

Il aura ainsi pu rencontrer et collaborer avec beaucoup de celles et de ceux qui activent pour l'écologie et l'environnement en Algérie,  à l'échelle tant locale, nationale, qu'internationale.  

 

Contactez Karim Tedjani via "FACEBOOK"

 

Publié par Revue de Web Nouara

TAMANRASSET- La secrétaire d’Etat chargée de l’environnement, Mme. Dalila Boudjemaâ, a mis l’accent, mardi à Tamanrasset, sur la nécessité d’impliquer la société civile dans la protection de l’environnement.

"Il est nécessaire d’ancrer la culture de l’environnement, de dynamiser les clubs verts, d’initier les élèves à la préservation de l’environnement, et d’impliquer la société civile, en tant que partenaire important, dans la préservation du milieu", a estimé Mme. Boudjemâa lors d’une rencontre coprésidée par la ministre de la Solidarité nationale et de la famille, Mme. Souad Bendjaballah, et regroupant les représentants des comités locaux et des présidents d’ateliers d’hygiène du milieu urbain, ainsi que le mouvement associatif local.

La Secrétaire d’Etat a indiqué que la wilaya de Tamanrasset dispose des moyens nécessaires pour une meilleure prise en charge des déchets ménagers, dont 10 schémas directeurs de gestion des ordures ménagères, dont cinq sont en cours d’élaboration, et trois décharges publiques en cours de réalisation. A ces moyens, il est prévu le renforcement du centre d’enfouissement technique (CET) de la wilaya par un dispositif développé pour le traitement des déchets, a-t-elle ajouté.

Mme. Boudjemâa a, à ce titre, appelé à activer la commission de contrôle et de suivi de la gestion des déchets des installations classées en vue d’épargner la dégradation des sites urbains par les huiles industriels.

La ministre a mis l’accent, pour sa part, sur la nécessaire création, à la faveur des dispositifs d’emplois, d’activités allant dans le sens de la protection de l’environnement, en s’inspirant de l’expérience du programme "Blanche Algérie" destiné notamment à la protection de l’environnement.

Mme. Bendjaballah a, en réponse aux questions soulevées par le mouvement associatif, déclaré que son secteur £uvre à satisfaire les doléances des personnes aux besoins spécifiques et à trouver des solutions à leurs problèmes portant notamment sur la prise en charge des malades du sud algérien se rendant aux wilayas du nord du pays pour soins médicaux.

La secrétaire d’Etat à l’environnement a, lors de la deuxième et ultime journée de sa tournée dans la wilaya de Tamanrasset, inspecté le CET d’In-Zaouane, sur la route d’In-Guezzam, d’une surface de 40 ha et d’une capacité de traitement de 500.000 tonnes de déchets produits par une population de plus de 100.000 habitants de la commune de Tamanrasset.

Le chantier d’un autre centre d’enfouissement de déchets solides, au chef lieu de wilaya, a également été visité par Mme Boudjemaâ, qui s’est enquis des activités de l’association Tahaggart-Ouest versée dans la préservation de l’environnement.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article