Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Nouara Algérie", un réseau algérien de bonnes volontés écologistes

Vous désirez être référencé dans notre annuaire des associations environnementales algériennes? Cliquez ici 

Nouara est un blog totalement dédié aux questions d'environnement, d'écologie en Algérie.

Vous trouverez  dans ce blog crée en 2010:

Plus de  5000 ressources web compilées et classées en catégories ( articles de presse,  vidéos, études scientifiques, tutoriels, éditos ect...)

Des centaines d'articles éditoriaux  de Karim Tedjani, créateur de cet outil web de sensibilisation, d'information  et de réflexion.

Ce dernier est un militant écologiste indépendant et conférencier

Des dossiers écologiques qui ne concernent pas seulement l'Algérie, mais aussi le reste du Maghreb, de l'Afrique et bien entendu de la Planète.

 


 

 

A propos de Karim Tedjani

 

Tedjani Karim est un militant écologiste algérien,  bloggeur indépendant qui active sur le web autant que sur le terrain algérien  depuis 2009.

C'est  un amoureux  fou de l'Algérie, de ses paysages, de sa biodiversité,  autant que de sa grande variété de manières d'être Algériens et Algériennes. 

Ecologiste algérien, il place l'écologie algérienne  dans sa réflexion, son discours ainsi que ses actions, comme un véritable projet de société et de modernité

Karim Tedjani est le créateur du concept de "DAROLOGIA"  une approche à la fois locale et universelle de l'écologie algérienne.

Auteur, photographe, conférencier, animateur d'ateliers, il publie de nombreux articles et photos inspirés par tous ses  voyages en Algérie à travers plus d'une quarantaine  de wilayas.

Il aura ainsi pu rencontrer et collaborer avec beaucoup de celles et de ceux qui activent pour l'écologie et l'environnement en Algérie,  à l'échelle tant locale, nationale, qu'internationale.  

 

Contactez Karim Tedjani via "FACEBOOK"

 

Publié par Karim Tedjani

http://www.algerie1.com/wp-content/uploads/2014/02/nicolas_hulot_1-220x300.jpg

Nicolat Hulot,  est l’ami de la Nature…

 

 

 

Qui oserait  contester cela? Très peu d'Algériens, il me semble...Nicolas Hulot est aussi l'ami des Algériens. Il l'a toujours été, à l'entendre dire. Et il connait bien ce pays... 

 

Mais pourquoi alors s'affiche-t-il en Algérie,  au nom de son gouvernement,  qui est un des futurs complices de l'exploitation du gaz de schiste en Algérie?

Au lieu de militer aux côtés de celles et  de ceux qui ont décidé de s'opposer à cette aberration écologique et économique qui menace leur pays?

Il est difficile de trouver une réponse logique à un tel état de fait. On a beau, comme moi, avoir été un enfant d’ « Ushuaia », rien n’y fait. Il y a une erreur de casting flagrant dans cette affaire.

Pourquoi l’exploitation gaz de schiste,  qui a  été interdite en France, parce que reconnue comme très périlleuse  pour l’environnement, devrait-elle être plus écologiquement correcte dans une Algérie qui peine déjà à puiser  efficacement et proprement  son pétrole et son gaz ? Les experts les plus objectifs à ce sujet,  dont de nombreux anciens de Sonatrach, dénoncent  dans ce domaine, des process endémiques  à dix mille lieux des normes en vigueur…

 

Nicolas Hulot est un ami des Algériens. Il l’a maintes fois  signifié à ces derniers. Nous sommes des millions à vouloir continuer à penser que cela n’est pas qu’une  de formule de politesse.

« La mission de M. Hulot a pour objectif de sensibiliser, informer et mobiliser la communauté internationale sur la crise écologique mondiale et les moyens pour y faire face, de promouvoir les idées et les valeurs de la France en matière de développement durable et de protection de la planète, et de relayer les propositions de la société civile pour mieux préserver notre environnement et favoriser le développement humain » , c’est qui a été indiqué un jour aux médias algériens dans un communiqué émanant de l’ambassade de France en Algérie.

En tant que représentant officiel du Président de la France, M. François Hollande, il se doit de faire pression, au moins, pour que son pays ne transforme  pas en laboratoire, une fois  est loin d’être coutume,  le Sahara qui est, doit-on le lui rappeler, un des plus beaux et précieux joyaux de la planète…

Un désert  également riche en pétrole, en gaz, en eau, et surtout en terres précieuses bien plus rentables que tout le reste…

«Jusqu’à preuve du contraire, que l’on soit Algérien, d’un autre pays ou ressortissant français, les prises en compte seront les mêmes pour tout le monde, sur le reste, j’espère que le type d’expérimentation fait partie définitivement de l’Histoire et j’ai à ce sujet-là, à titre personnel, des avis assez tranchés, mais il faut restructurer cela dans un contexte historique et aujourd’hui les choses ont changé. Même s’il ne faut pas oublier l’Histoire." C'est qu'il a affirmé dans un article publié dans l'Expression ...

Et les expérimentations sur le gaz de schiste? N'est-ce pas plutôt un pire déni de vos convictions et allégations concernant les rapports entre la France et l'Algérie, cher Nicolas Hulot?

 

Ce héros de l’écologie française  peut-il vraiment cautionner de  telles prédations sur une terre dont la population l’a toujours accueilli à bras ouvert ? Sans au moins élever la voix ?  Ne faire,  ne serait-ce qu’un geste de solidarité…

S’il l’a déjà fait, cela n’a pas été assez fort pour marquer les esprits…

Même lors  du dernier TEDx Chréa, une conférence nationale  qui se déroula le 7 juin au sommet du parc national de Chréa, dans son message vidéo diffusé en fin de scéance à toute l'audience, il n'aura pas évoqué une seule seconde ce dossier.

Pourtant, beaucoup d'acteurs et de sympathisants de la protection de l'environnement en Algérie étaient présents, et, comme moi, attendaient  ne serait-ce que de connaitre sa position à propos d'un sujet  si brûlant pour nous

Le ton était diplomatique, presque celui d'un homme politique. Non plus celui de l'animateur passionné. Etrange contraste avec celui qui a diffusé à un large publique, via le petit écran, beaucoup de principes fondateurs de l'écologie du 20ème siècle.   

Voilà une bonne illustration que politique, business et écologie ne font pas forcement (et c’est un euphémisme de le dire) bon ménage ensemble.

 

Je considérerais   toujours Nicolas Hulot comme une icône de l'écologie. C'est  un exemple à suivre, à bien des égards. Mais je le préférais largement quand il nous faisait rêver  à la télévision avec ses discours sur la nature,  au lieu de cautionner  tacitement un  futur cauchemar écologique qui va se dérouler, à présent ,  en "live-direct", presque  sous nos yeux...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article