Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Nouara Algérie", un réseau algérien de bonnes volontés écologistes

Vous désirez être référencé dans notre annuaire des associations environnementales algériennes? Cliquez ici 

Nouara est un blog totalement dédié aux questions d'environnement, d'écologie en Algérie.

Vous trouverez  dans ce blog crée en 2010:

Plus de  5000 ressources web compilées et classées en catégories ( articles de presse,  vidéos, études scientifiques, tutoriels, éditos ect...)

Des centaines d'articles éditoriaux  de Karim Tedjani, créateur de cet outil web de sensibilisation, d'information  et de réflexion.

Ce dernier est un militant écologiste indépendant et conférencier

Des dossiers écologiques qui ne concernent pas seulement l'Algérie, mais aussi le reste du Maghreb, de l'Afrique et bien entendu de la Planète.

 


 

 

A propos de Karim Tedjani

 

Tedjani Karim est un militant écologiste algérien,  bloggeur indépendant qui active sur le web autant que sur le terrain algérien  depuis 2009.

C'est  un amoureux  fou de l'Algérie, de ses paysages, de sa biodiversité,  autant que de sa grande variété de manières d'être Algériens et Algériennes. 

Ecologiste algérien, il place l'écologie algérienne  dans sa réflexion, son discours ainsi que ses actions, comme un véritable projet de société et de modernité

Karim Tedjani est le créateur du concept de "DAROLOGIA"  une approche à la fois locale et universelle de l'écologie algérienne.

Auteur, photographe, conférencier, animateur d'ateliers, il publie de nombreux articles et photos inspirés par tous ses  voyages en Algérie à travers plus d'une quarantaine  de wilayas.

Il aura ainsi pu rencontrer et collaborer avec beaucoup de celles et de ceux qui activent pour l'écologie et l'environnement en Algérie,  à l'échelle tant locale, nationale, qu'internationale.  

 

Contactez Karim Tedjani via "FACEBOOK"

 

Publié par Revue de web environnement et écologie en Algérie

L'Australie pourrait autoriser des magnats de l'exploitation minière à construire l'un des plus grands ports charbonniers au-dessus de l’écosystème de la Grande Barrière de Corail. 8 milliards de tonnes de charbon supplémentaires seraient brûlées et pollueraient notre atmosphère -- cela mettrait en danger la survie de ce formidable écosystème. 

Les militants écologistes en Australie font pression sur le gouvernement et l’UNESCO s’est exprimé, mais c'est une banque publique américaine qui est au cœur du projet. Une pression mondiale d'urgence dénonçant ce projet dangereux pour l’environnement, pourrait, au coeur de l’élection américaine, amener cette banque à retirer son appui financier à ce projet insensé. Si elle se retire, c’est tout le projet qui peut tomber à l’eau. 

Renforçons la pression sur le PDG de la banque, Fred Hochberg, et exigeons qu'il suspende le financement de "la grande barrière de charbon". Plus que quelques jours pour agir -- il est en Australie pour assister à quelques réunions. Cliquez ci-dessous pour rejoindre l'appel mondial à sauver la Grande Barrière de Corail et Avaaz remettra notre message directement à Hochberg: 

http://www.avaaz.org/fr/la_grande_barri/?bGfAedb&v=17178 

Cet énorme projet de port charbonnier sur la Barrière de Corail accélérerait le processus d'extinction des récifs coralliens déjà vulnérables -- il prévoit la construction dans ces eaux d'un terminal charbonnier duquel seraient exportées 8 milliards de tonnes de charbon. 20 cargos seraient ainsi autorisés à naviguer quotidiennement dans cette zone préservée pour acheminer du charbon polluant de l'Australie jusqu'en Chine. Nous avons déjà constaté le genre de dégâts que ces navires peuvent causer, notamment en 2010 lorsqu'un cargo a échoué et détruit 3 km de récifs coralliens. 

En ce moment, le projet se heurte à des obstacles: l'UNESCO a conclu dans un rapport que l'exploitation du charbon est nocive aux récifs coralliens, et le gouvernement australien a appelé à une nouvelle évaluation de son impact sur l'environnement. Si nous parvenons à suspendre son financement, nous pouvons faire subir un nouveau contrecoup à ce projet -- et lui faire boire la tasse définitivement. 

L'Eximbank ("Banque d'import-export des États-Unis"), en difficulté politiquement outre-Atlantique, souhaite éviter d'autres polémiques. Un tollé mondial maintenant peut l'empêcher de détruire les reliefs sous-marins les plus spectaculaires au monde.Signez la pétition et Avaaz la remettra en personne à Hochberg: 

http://www.avaaz.org/fr/la_grande_barri/?bGfAedb&v=17178 

Des millions de membres d'Avaaz autour du monde se battent pour notre planète -- nous avons fait entendre nos voix aux sommets climatiques mondiaux à Copenhague et Rio, et obtenu des victoires pour la protection des océans en Australie et en Amazonie au Brésil. Unissons nos voix une fois de plus pour protéger la majestueuse Grande Barrière de Corail. 

Avec espoir, 

Emma, Allison, Emily, Ricken, Paul, Wissam et toute l'équipe d'Avaaz 



POUR PLUS D'INFORMATIONS 

L’Australie suspend la mine de charbon géante pour protéger le corail (MaxiSciences)
http://www.maxisciences.com/mine/l-australie-suspend-la-mine-de-charbon-geante-pour-proteger-le-corail_art24913.html 

Australie: La Grande barrière de corail menacée par l'essor du secteur minier (20 Minutes)
http://www.20minutes.fr/article/970979/australie-grande-barriere-corail-menacee-essor-secteur-minier 

Grande barrière de corail: l'UNESCO sonne l'alarme (La Presse)
http://www.lapresse.ca/environnement/especes-en-danger/201206/02/01-4531175-grande-barriere-de-corail-lunesco-sonne-lalarme.php 



Dites à l'Exim Bank: "N'utilisez pas l'argent du contribuable pour détruire la Grande Barrière de Corail (Huffington Post - en anglais) http://www.huffingtonpost.com/mary-anne-hitt/tell-us-exim-bank-dont-us_b_1757638.html 

L'inquiétant appétit de la "dame de fer" australienne (Les Nouvelles News)http://www.lesnouvellesnews.fr/index.php/cafouillage/42-cafouillage/1694-inquietant-appetit-de-la-dame-de-fer-australienne 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article