Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Nouara Algérie", un réseau algérien de bonnes volontés écologistes

Vous désirez être référencé dans notre annuaire des associations environnementales algériennes? Cliquez ici 

Nouara est un blog totalement dédié aux questions d'environnement, d'écologie en Algérie.

Vous trouverez  dans ce blog crée en 2010:

Plus de  5000 ressources web compilées et classées en catégories ( articles de presse,  vidéos, études scientifiques, tutoriels, éditos ect...)

Des centaines d'articles éditoriaux  de Karim Tedjani, créateur de cet outil web de sensibilisation, d'information  et de réflexion.

Ce dernier est un militant écologiste indépendant et conférencier

Des dossiers écologiques qui ne concernent pas seulement l'Algérie, mais aussi le reste du Maghreb, de l'Afrique et bien entendu de la Planète.

 


 

 

A propos de Karim Tedjani

 

Tedjani Karim est un militant écologiste algérien,  bloggeur indépendant qui active sur le web autant que sur le terrain algérien  depuis 2009.

C'est  un amoureux  fou de l'Algérie, de ses paysages, de sa biodiversité,  autant que de sa grande variété de manières d'être Algériens et Algériennes. 

Ecologiste algérien, il place l'écologie algérienne  dans sa réflexion, son discours ainsi que ses actions, comme un véritable projet de société et de modernité

Karim Tedjani est le créateur du concept de "DAROLOGIA"  une approche à la fois locale et universelle de l'écologie algérienne.

Auteur, photographe, conférencier, animateur d'ateliers, il publie de nombreux articles et photos inspirés par tous ses  voyages en Algérie à travers plus d'une quarantaine  de wilayas.

Il aura ainsi pu rencontrer et collaborer avec beaucoup de celles et de ceux qui activent pour l'écologie et l'environnement en Algérie,  à l'échelle tant locale, nationale, qu'internationale.  

 

Contactez Karim Tedjani via "FACEBOOK"

 

Publié par Revue de web écologique "Nouara"

 

http://www.algeriecity.com/

Le ministre de l’Habitat et de l’urbanisme Noureddine Moussa a souligné jeudi à Alger l’importance de créer un organisme de développement des modes de construction permettant l’économie d’énergie.

"Lors du salon international du bâtiment, des matériaux de construction et des travaux publics Batimatec, il sera question de l’éco-construction. Il s’agit d’une réflexion avec les professionnels pour voir la possibilité de créer une entité chargée de l’éco-construction", a déclaré M. Moussa à la presse lors de l’inauguration de salon.

Cet établissement, destiné à promouvoir et développer l’économie de l’énergie dans le secteur de la construction en Algérie, prendrait la forme d’un centre ou d’un forum, a expliqué M. Moussa, affirmant que l’efficacité énergétique est "un enjeu d’avenir".

Il a rappelé que plusieurs projets de logements économiques en énergie étaient en cours de réalisation dans différentes wilayas du pays.

"Nous avons engagé la réalisation de plus de 600 logements à grande efficacité énergétique dans 11 wilayas" en collaboration avec l’Agence nationale de promotion et de la rationalisation de l’utilisation de l’énergie (Aprue), a-t-il précisé.

"Nous continuons également la construction de 3.000 logements dans le cadre de ce programme et également des équipements publics" a encore indiqué M. Moussa, qui a mis l’accent sur la nécessité d’adopter une démarche à même de promouvoir l’efficience énergétique dans le secteur de l’habitat par l’encouragement de l’utilisation des matériaux de construction innovants.

Pour le ministre de l’Habitat, Batimatec auquel 1.030 entreprises algériennes, et étrangères venant de 23 pays prennent part, est une opportunité pour faire connaître la production nationale et un espace de rencontres entre opérateurs algériens et leurs homologues étrangers dans le domaine du BTP.

Ce salon de cinq jours, a été inauguré en présence du ministre de la Communication, Nacer Mehal, des Affaires religieuses et des wakfs, Bouabdallah Ghlamallah, du secrétaire d’Etat chargé de la Communauté nationale à l’étranger, Halim Benatallah, et de la ministre déléguée chargée de la recherche scientifique, Souad Bendjaballah.

Considéré comme l’un des plus importants salons spécialisés en Algérie et en méditerranée, Batimatec est destiné en premier lieu aux professionnels du secteur du BTP (architectes, urbanistes, entreprises, promoteurs, producteurs de matériaux de construction).

En plus des 544 entreprises et organismes algériens, le salon accueille 488 sociétés étrangères représentant notamment de la Turquie, de l’Italie, de Chine, de France, d’Espagne, de Belgique et d’Allemagne.

Organisé sous le thème : "les progrès d’aujourd’hui et les défis de demain", cette 15e édition est une occasion pour évaluer la progression des secteurs de la construction, des grands travaux publics et de l’industrie nationale des matériaux de construction, 50 ans après l’indépendance du pays.

"L’enjeu est de mesurer les possibilités de réaliser les prochains challenges qui consistent à construire 2,4 millions de logements au titre du programme quinquennal 2010-2014", selon les organisateurs.

Des journées techniques sont prévues en marge de Batimatec durant lesquelles experts, chefs d’entreprises et opérateurs économiques débattront surtout des matériaux de construction innovants, de l’éco-construction et du développement durable dans le domaine de la construction.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Ivan 08/05/2012 21:52


Je suis un étudiant espagnol heureux de être a la Algérie, et je voudrais rester ici pour travailler sur le développement de l'agriculture familiale. Merci pour votre web.