Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Nouara Algérie", un réseau algérien de bonnes volontés écologistes

Vous désirez être référencé dans notre annuaire des associations environnementales algériennes? Cliquez ici 

Nouara est un blog totalement dédié aux questions d'environnement, d'écologie en Algérie.

Vous trouverez  dans ce blog crée en 2010:

Plus de  5000 ressources web compilées et classées en catégories ( articles de presse,  vidéos, études scientifiques, tutoriels, éditos ect...)

Des centaines d'articles éditoriaux  de Karim Tedjani, créateur de cet outil web de sensibilisation, d'information  et de réflexion.

Ce dernier est un militant écologiste indépendant et conférencier

Des dossiers écologiques qui ne concernent pas seulement l'Algérie, mais aussi le reste du Maghreb, de l'Afrique et bien entendu de la Planète.

 


 

 

A propos de Karim Tedjani

 

Tedjani Karim est un militant écologiste algérien,  bloggeur indépendant qui active sur le web autant que sur le terrain algérien  depuis 2009.

C'est  un amoureux  fou de l'Algérie, de ses paysages, de sa biodiversité,  autant que de sa grande variété de manières d'être Algériens et Algériennes. 

Ecologiste algérien, il place l'écologie algérienne  dans sa réflexion, son discours ainsi que ses actions, comme un véritable projet de société et de modernité

Karim Tedjani est le créateur du concept de "DAROLOGIA"  une approche à la fois locale et universelle de l'écologie algérienne.

Auteur, photographe, conférencier, animateur d'ateliers, il publie de nombreux articles et photos inspirés par tous ses  voyages en Algérie à travers plus d'une quarantaine  de wilayas.

Il aura ainsi pu rencontrer et collaborer avec beaucoup de celles et de ceux qui activent pour l'écologie et l'environnement en Algérie,  à l'échelle tant locale, nationale, qu'internationale.  

 

Contactez Karim Tedjani via "FACEBOOK"

 

Publié par Revue de Web Nouara

ActualitéSamedi, 23 Novembre 2013 09:50/

Un montant de 10 millions d'euros

 

Par : Meziane Rabhi

La Commission européenne a adopté, avant-hier, le “Programme d'actions-pilotes pour le développement rural et l'agriculture — Enpard” (Programme européen de voisinage pour l'agriculture et le développement rural), assorti d'un montant de 10 millions d'euros en faveur de l'Algérie.

Le programme s’alignera directement sur la stratégie du gouvernement algérien en faveur du développement rural et de la diversification économique durable. L'ambition politique en matière agricole est non seulement de parvenir à une augmentation de la production et des rendements pour les produits de base, mais aussi de favoriser un regain d'intérêt pour des produits traditionnels aujourd'hui délaissés par les consommateurs urbains.

L’objectif général du programme proposé est l’amélioration des conditions de vie par l’augmentation des revenus et de l’emploi local de la population rurale des wilayas de Aïn Témouchent, de Laghouat, de Sétif et de Tlemcen, avec pour objectif spécifique une meilleure utilisation, valorisation et diversification des ressources locales. “Le Programme d'actions-pilotes pour le développement rural et l'agriculture (Enpard), d’un montant de 10 millions d’euros, a pour objectif la mise en place de quatre wilayas-pilotes pour un processus participatif visant à identifier des projets de développement rural durable”, souligne le communiqué de la Commission européenne.

Cette initiative accompagnera l’identification des projets de proximité de développement rural intégré (PPDRI). L’Enpard soutiendra aussi la mise en valeur des produits locaux alimentaires, artisanaux, culturels et touristiques et leur mise sur le marché avec une meilleure qualité.

Enfin, le programme veut promouvoir et communiquer les expériences et les projets d’entrepreneuriat rural réussis. En capitalisant sur ces expériences du programme-pilote, l’Enpard devrait ainsi aider au Programme national de développement rural. La Commission européenne précise que ce programme constitue la deuxième partie du programme d’action 2013 de l’UE en faveur de l’Algérie. La première partie, le Programme d’appui au développement local et aux actions sociales, doté d'un montant de 20 millions d'euros, a été adopté en août 2013.

Enfin, le Programme d’appui à la mise en œuvre de l'Accord d'association (P3A III), d’un montant de 35 millions d’euros, approuvé à la fin 2012, complète le programme d’action 2013 pour l’Algérie.

 

 

M. R

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article