Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Nouara Algérie", un réseau algérien de bonnes volontés écologistes

Vous désirez être référencé dans notre annuaire des associations environnementales algériennes? Cliquez ici 

Nouara est un blog totalement dédié aux questions d'environnement, d'écologie en Algérie.

Vous trouverez  dans ce blog crée en 2010:

Plus de  5000 ressources web compilées et classées en catégories ( articles de presse,  vidéos, études scientifiques, tutoriels, éditos ect...)

Des centaines d'articles éditoriaux  de Karim Tedjani, créateur de cet outil web de sensibilisation, d'information  et de réflexion.

Ce dernier est un militant écologiste indépendant et conférencier

Des dossiers écologiques qui ne concernent pas seulement l'Algérie, mais aussi le reste du Maghreb, de l'Afrique et bien entendu de la Planète.

 


 

 

A propos de Karim Tedjani

 

Tedjani Karim est un militant écologiste algérien,  bloggeur indépendant qui active sur le web autant que sur le terrain algérien  depuis 2009.

C'est  un amoureux  fou de l'Algérie, de ses paysages, de sa biodiversité,  autant que de sa grande variété de manières d'être Algériens et Algériennes. 

Ecologiste algérien, il place l'écologie algérienne  dans sa réflexion, son discours ainsi que ses actions, comme un véritable projet de société et de modernité

Karim Tedjani est le créateur du concept de "DAROLOGIA"  une approche à la fois locale et universelle de l'écologie algérienne.

Auteur, photographe, conférencier, animateur d'ateliers, il publie de nombreux articles et photos inspirés par tous ses  voyages en Algérie à travers plus d'une quarantaine  de wilayas.

Il aura ainsi pu rencontrer et collaborer avec beaucoup de celles et de ceux qui activent pour l'écologie et l'environnement en Algérie,  à l'échelle tant locale, nationale, qu'internationale.  

 

Contactez Karim Tedjani via "FACEBOOK"

 

Publié par Revue de web écologie et environnement en Algérie

(APS) mercredi 5 septembre 2012
APS

ALGER - Le nouveau ministre de la Pêche et des ressources halieutiques, Sid Ahmed Ferroukhi, a affirmé mercredi lors de sa prise de fonction, qu’"il faut une nouvelle dynamique pour le secteur".

Selon M. Ferroukhi, le secteur dispose de "moyens qu’il faut rendre efficaces pour l’économie nationale", et au profit du "citoyen qui veut des assurances, que ce soit en matière d’alimentation ou d’emploi".

Le nouveau ministre a, en outre, mis l’accent sur la nécessité d’impliquer "tous les opérateurs et les techniciens" pour la relance du secteur de la pêche, et accorder "une importance particulière à la recherche scientifique dans le secteur" afin, a-t-il dit, d’"améliorer graduellement la situation".

M. Ferroukhi a, par ailleurs, assuré qu’il est "venu avec la ferme intention de travailler afin de bien réussir la finalisation du programme quinquennal", appelant les cadres du ministère à "préparer immédiatement la relance secteur".

Auparavant, Abdallah Khanafou, ministre sortant, a fait un bref bilan de son action à la tête de ce département, avant de souhaiter ’’pleine réussite’’ dans ses nouvelles missions à M. Ferroukhi.

Agé de 45 ans et père de trois enfants, M.Sid Ahmed Ferroukhi, a cumulé 25 ans dans l’administration.

Le nouveau ministre de la Pêche et des ressources halieutiques a fait l’essentiel de sa carrière au sein du ministère de l’agriculture.

’’J’ai fait tous les échelons, d’ingénieur d’Etat au poste de Secrétaire général. J’ai participé à beaucoup d’équipes, avec celle qui avait fait le plan national du développement agricole (PNDA), celle qui a fait la stratégie du développement rural, puis chef de cabinet au ministère de l’agriculture et du développement rural’’.

A l’adresse des cadres du ministère, il a notamment souligné que ’’je suis venu avec la ferme intention de relancer le secteur’’. M. Ferroukhi , nommé mardi 4 septembre nouveau ministre de la pêche et des ressources halieutiques, succède à M. Khanafou, nommé à ce poste en mai 2010.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article