Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Nouara Algérie", un réseau algérien de bonnes volontés écologistes

Vous désirez être référencé dans notre annuaire des associations environnementales algériennes? Cliquez ici 

Nouara est un blog totalement dédié aux questions d'environnement, d'écologie en Algérie.

Vous trouverez  dans ce blog crée en 2010:

Plus de  5000 ressources web compilées et classées en catégories ( articles de presse,  vidéos, études scientifiques, tutoriels, éditos ect...)

Des centaines d'articles éditoriaux  de Karim Tedjani, créateur de cet outil web de sensibilisation, d'information  et de réflexion.

Ce dernier est un militant écologiste indépendant et conférencier

Des dossiers écologiques qui ne concernent pas seulement l'Algérie, mais aussi le reste du Maghreb, de l'Afrique et bien entendu de la Planète.

 


 

 

A propos de Karim Tedjani

 

Tedjani Karim est un militant écologiste algérien,  bloggeur indépendant qui active sur le web autant que sur le terrain algérien  depuis 2009.

C'est  un amoureux  fou de l'Algérie, de ses paysages, de sa biodiversité,  autant que de sa grande variété de manières d'être Algériens et Algériennes. 

Ecologiste algérien, il place l'écologie algérienne  dans sa réflexion, son discours ainsi que ses actions, comme un véritable projet de société et de modernité

Karim Tedjani est le créateur du concept de "DAROLOGIA"  une approche à la fois locale et universelle de l'écologie algérienne.

Auteur, photographe, conférencier, animateur d'ateliers, il publie de nombreux articles et photos inspirés par tous ses  voyages en Algérie à travers plus d'une quarantaine  de wilayas.

Il aura ainsi pu rencontrer et collaborer avec beaucoup de celles et de ceux qui activent pour l'écologie et l'environnement en Algérie,  à l'échelle tant locale, nationale, qu'internationale.  

 

Contactez Karim Tedjani via "FACEBOOK"

 

Publié par Revue de Web Nouara

PUBLIE LE : 20-09-2012 | 0:00

Depuis son installation, le ministre de la Pêche et des Ressources halieutiques multiplie les rencontres avec les différents intervenants du secteur en vue de se faire une idée exhaustive et de s’informer sur les particularités de son secteur

Depuis son installation, le ministre de la Pêche et des Ressources halieutiques multiplie les rencontres avec les différents intervenants du secteur en vue de se faire une idée exhaustive et de s’informer sur les particularités de son secteur. Selon un communiqué parvenu à notre rédaction, dimanche, M. Ferroukhi a rencontré à la direction de la pêche et des ressources halieutiques d’Alger, les directeurs de la pêche au niveau des wilayas, à l’effet de prendre en main les principaux dossiers. Cette première rencontre, outre le fait qu’elle a permis au ministre de s’informer auprès des acteurs concernés de leurs difficultés et autres spécificités de leur activité au niveau local, a donné l’occasion de définir les priorités sectorielles à court et moyen terme, dans l’objectif de finaliser et de mettre en œuvre le programme de développement quinquennal du Président de la République. Objectifs axés sur la création de l’emploi dans ce secteur économique productif. Dans cette optique, les directeurs locaux sont appelés à redoubler d’efforts en vue de promouvoir et d’aider à la création d’emploi à travers l’exploitation des différents dispositifs de financement existants. La deuxième priorité que le secteur se fixe est  l’amélioration de la disponibilité du poisson, notamment bleu, et la contribution à l’organisation du circuit de commercialisation du produit, à l’effet de répondre aux besoins de consommation.
Quant à  la troisième priorité, elle consiste en la préservation de la ressource halieutique par la lutte contre les mauvaises pratiques de la pêche. Mardi, le ministre s’est rendu au port de pêche d’Alger où il a eu à s’entretenir avec les professionnels des différents types de métier. Pêcheurs, armateurs, mandataires et autres ramendeurs ont saisi cette opportunité pour porter à la connaissance du ministre leurs préoccupations socioprofessionnelles. Cette dernière initiative, qui indique-t-on sera suivie par d’autres, permettra au premier responsable du secteur de prendre des décisions.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article