Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Nouara Algérie", un réseau algérien de bonnes volontés écologistes

Vous désirez être référencé dans notre annuaire des associations environnementales algériennes? Cliquez ici 

Nouara est un blog totalement dédié aux questions d'environnement, d'écologie en Algérie.

Vous trouverez  dans ce blog crée en 2010:

Plus de  5000 ressources web compilées et classées en catégories ( articles de presse,  vidéos, études scientifiques, tutoriels, éditos ect...)

Des centaines d'articles éditoriaux  de Karim Tedjani, créateur de cet outil web de sensibilisation, d'information  et de réflexion.

Ce dernier est un militant écologiste indépendant et conférencier

Des dossiers écologiques qui ne concernent pas seulement l'Algérie, mais aussi le reste du Maghreb, de l'Afrique et bien entendu de la Planète.

 


 

 

A propos de Karim Tedjani

 

Tedjani Karim est un militant écologiste algérien,  bloggeur indépendant qui active sur le web autant que sur le terrain algérien  depuis 2009.

C'est  un amoureux  fou de l'Algérie, de ses paysages, de sa biodiversité,  autant que de sa grande variété de manières d'être Algériens et Algériennes. 

Ecologiste algérien, il place l'écologie algérienne  dans sa réflexion, son discours ainsi que ses actions, comme un véritable projet de société et de modernité

Karim Tedjani est le créateur du concept de "DAROLOGIA"  une approche à la fois locale et universelle de l'écologie algérienne.

Auteur, photographe, conférencier, animateur d'ateliers, il publie de nombreux articles et photos inspirés par tous ses  voyages en Algérie à travers plus d'une quarantaine  de wilayas.

Il aura ainsi pu rencontrer et collaborer avec beaucoup de celles et de ceux qui activent pour l'écologie et l'environnement en Algérie,  à l'échelle tant locale, nationale, qu'internationale.  

 

Contactez Karim Tedjani via "FACEBOOK"

 

Publié par Revue de web Nouara

 

Publié le 30/11/2010 à 08:22 - 11 visites
Source : www.elmoudjahid.com
Pêche maritime en Algérie : Privilégier l'approche écosystémique

La mise en œuvre d'une approche écosystémique de la pêche maritime en Algérie figure parmi les principales idées émergentes du colloque international

sur "La biodiversité et les écosystèmes littoraux", qui s'est poursuivi hier, à Aïn El-Turck (Oran) pour la deuxième journée consécutive. Ce projet qui est d'ores et déjà inscrit parmi les recommandations majeures devant être émises aujourd’hui à l'issue de la manifestation scientifique, a pour objectif la préservation des ressources halieutiques, a précisé le président du colloque, M. Zitouni Boutiba. "L'idée consiste à introduire un mode de gestion tenant compte à la fois de l'intérêt des opérateurs et de la pérennité des ressources", a expliqué le responsable dans un entretien à l'APS en marge des travaux. La réussite d'une telle entreprise exige, selon M. Zitouni, l'adoption d'une "approche pluridisciplinaire" associant les différents secteurs concernés (pêche, environnement, transports, tourisme), la communauté des pêcheurs, les associations vouées à la protection de la nature et les scientifiques. "L'adhésion de l'ensemble des partenaires est indispensable pour la concrétisation de cette opération devenue une urgence face à la régression continue des stocks de produits de le mer", a-t-il souligné. C'est la révision des méthodes de l'activité de pêche, telle qu'elle est pratiquée actuellement, qui est préconisée à travers l'approche écosystémique envisagée, quant à elle, dans "un souci de développement durable", a-t-il fait valoir. "La sauvegarde de la biodiversité marine ne peut être que bénéfique pour les pêcheurs, en ce sens qu'ils disposeront à moyen terme de ressources halieutiques plus importantes", a estimé M. Zitouni qui est directeur du Laboratoire réseau de surveillance environnementale (LRSE) de l'université d'Oran-Es-Sénia.
"L'approche écosystémique des pêches est aujourd'hui sollicitée au niveau international et l'Algérie, à l'instar de nombreux pays, pourra la mettre en œuvre de façon pragmatique", a-t-il estimé.
Plus de 200 spécialistes algériens et étrangers en provenance d'une dizaine de pays participent à ce colloque international qui fait suite à un workshop international sur le même thème organisé en novembre 2007 à Oran.
Plusieurs compétences nationales établies à l'étranger ont fait le déplacement à cette rencontre, dont M. Bounoua Lahouari, climatologue chercheur auprès de l'Agence spatiale américaine (NASA), qui a proposé une conférence sur les effets de l'augmentation des émanations de dioxyde de carbone.

http://www.algeria-isp.com/actualites/economie-une/201011-A2528/peche-maritime-algerie-privilegier-approche-ecosystemique.html
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article