Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Nouara Algérie", un réseau algérien de bonnes volontés écologistes

Vous désirez être référencé dans notre annuaire des associations environnementales algériennes? Cliquez ici 

Nouara est un blog totalement dédié aux questions d'environnement, d'écologie en Algérie.

Vous trouverez  dans ce blog crée en 2010:

Plus de  5000 ressources web compilées et classées en catégories ( articles de presse,  vidéos, études scientifiques, tutoriels, éditos ect...)

Des centaines d'articles éditoriaux  de Karim Tedjani, créateur de cet outil web de sensibilisation, d'information  et de réflexion.

Ce dernier est un militant écologiste indépendant et conférencier

Des dossiers écologiques qui ne concernent pas seulement l'Algérie, mais aussi le reste du Maghreb, de l'Afrique et bien entendu de la Planète.

 


 

 

A propos de Karim Tedjani

 

Tedjani Karim est un militant écologiste algérien,  bloggeur indépendant qui active sur le web autant que sur le terrain algérien  depuis 2009.

C'est  un amoureux  fou de l'Algérie, de ses paysages, de sa biodiversité,  autant que de sa grande variété de manières d'être Algériens et Algériennes. 

Ecologiste algérien, il place l'écologie algérienne  dans sa réflexion, son discours ainsi que ses actions, comme un véritable projet de société et de modernité

Karim Tedjani est le créateur du concept de "DAROLOGIA"  une approche à la fois locale et universelle de l'écologie algérienne.

Auteur, photographe, conférencier, animateur d'ateliers, il publie de nombreux articles et photos inspirés par tous ses  voyages en Algérie à travers plus d'une quarantaine  de wilayas.

Il aura ainsi pu rencontrer et collaborer avec beaucoup de celles et de ceux qui activent pour l'écologie et l'environnement en Algérie,  à l'échelle tant locale, nationale, qu'internationale.  

 

Contactez Karim Tedjani via "FACEBOOK"

 

Publié par Karim Tedjani

 

 

 

 

 

 

 

Au moins 60 chalutiers de la wilaya de Mostaganem ont cessé momentanément leurs activités pour respecter la période de repos biologique des poissons, allant du 1er mai au 31 août, dans le but de protéger les ressources halieutiques, a indiqué jeudi le directeur de la pêche et des ressources halieutiques.

 

Lors d’un point de presse, Tewfik Rahmani a déclaré qu’au moins 60 de ces embarcations activent le long du littoral de Mostaganem, dont 42 auxquelles est interdite l’utilisation de filets de surface et trois autres les filets pélagiques à trois miles marins des côtes. Les textes de loi prévoient des sanctions allant de trois (3) mois à une année de prison et une amende oscillant entre 200 000 et un million de dinars pour ceux qui ne respectent pas la période de repos biologique des produits de pêche. Les gardes-côtes ont enregistré, l’an dernier, 23 infractions relatives à la pêche à l’intérieur des zones concernées par cet arrêt pour permettre le repos biologique des poissons.

Des amendes variant entre 500 000 et un million de dinars ont été infligées aux contrevenants, en plus de peines de trois à six mois d’emprisonnement avec sursis à l’encontre de patrons de pêche, a-t-on rappelé de même source. La direction de la pêche de Mostaganem a pris, en collaboration avec les gardes-côtes, une série de mesures dont l’intensification du contrôle dans les zones interdites concernées par le repos biologique et la constitution d’une commission locale regroupant des inspecteurs de la direction de la pêche, du commerce et de la chambre de wilaya de la pêche, outre les services de l’entreprise de gestion des ports de pêche.
 

Salem K.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article