Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Nouara Algérie", un réseau algérien de bonnes volontés écologistes

Vous désirez être référencé dans notre annuaire des associations environnementales algériennes? Cliquez ici 

Nouara est un blog totalement dédié aux questions d'environnement, d'écologie en Algérie.

Vous trouverez  dans ce blog crée en 2010:

Plus de  5000 ressources web compilées et classées en catégories ( articles de presse,  vidéos, études scientifiques, tutoriels, éditos ect...)

Des centaines d'articles éditoriaux  de Karim Tedjani, créateur de cet outil web de sensibilisation, d'information  et de réflexion.

Ce dernier est un militant écologiste indépendant et conférencier

Des dossiers écologiques qui ne concernent pas seulement l'Algérie, mais aussi le reste du Maghreb, de l'Afrique et bien entendu de la Planète.

 


 

 

A propos de Karim Tedjani

 

Tedjani Karim est un militant écologiste algérien,  bloggeur indépendant qui active sur le web autant que sur le terrain algérien  depuis 2009.

C'est  un amoureux  fou de l'Algérie, de ses paysages, de sa biodiversité,  autant que de sa grande variété de manières d'être Algériens et Algériennes. 

Ecologiste algérien, il place l'écologie algérienne  dans sa réflexion, son discours ainsi que ses actions, comme un véritable projet de société et de modernité

Karim Tedjani est le créateur du concept de "DAROLOGIA"  une approche à la fois locale et universelle de l'écologie algérienne.

Auteur, photographe, conférencier, animateur d'ateliers, il publie de nombreux articles et photos inspirés par tous ses  voyages en Algérie à travers plus d'une quarantaine  de wilayas.

Il aura ainsi pu rencontrer et collaborer avec beaucoup de celles et de ceux qui activent pour l'écologie et l'environnement en Algérie,  à l'échelle tant locale, nationale, qu'internationale.  

 

Contactez Karim Tedjani via "FACEBOOK"

 

Publié par Karim Tedjani

La 7e édition du concours du Grand Prix Aïcha-Haddad des arts plastiques s’ouvre aujourd’hui, a-t-on appris jeudi auprès de l’établissement Arts et Culture de la wilaya d’Alger, initiateur du concours.

Les artistes désirant décrocher le prix, institué en l’honneur de la plasticienne Aïcha Haddad décédée en 2005, doivent soumettre au moins trois tableaux avant le 25 février, dernier délai de réception des toiles.

Les dimensions des tableaux et les thèmes exprimés dans les dessins sont laissés à l’appréciation des participants. Le Grand Prix Aïcha-Haddad des arts plastiques a été lancé deux années avant le décès de cette artiste peintre de talent, moudjahida et professeur de dessin au lycée Omar-Racim d’Alger.

Morte à l’âge de 68 ans, l’artiste, qui était membre de l’Union des artistes plasticiens arabes, avait participé à plus de quarante expositions en Algérie comme à l’étranger.

Très attirée par l’art contemporain, elle puisait son inspiration dans le patrimoine culturel national tout en donnant un cachet particulier à son travail. Passionnée de la couleur bleue, qui représentait pour elle le « symbole de l’espoir  », Aïcha Haddad a reçu plusieurs distinctions dont le 1er prix de peinture de la ville d’Alger (1972) et le Prix de l’Unesco (1997).

Elle a aussi écrit et illustré un conte pour enfants intitulé L’île aux arcs-en-ciel sur le thème de la protection de l’environnement.

Le Soir d’Algérie

 

Répondre à cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article