Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Nouara Algérie", un réseau algérien de bonnes volontés écologistes

Vous désirez être référencé dans notre annuaire des associations environnementales algériennes? Cliquez ici 

Nouara est un blog totalement dédié aux questions d'environnement, d'écologie en Algérie.

Vous trouverez  dans ce blog crée en 2010:

Plus de  5000 ressources web compilées et classées en catégories ( articles de presse,  vidéos, études scientifiques, tutoriels, éditos ect...)

Des centaines d'articles éditoriaux  de Karim Tedjani, créateur de cet outil web de sensibilisation, d'information  et de réflexion.

Ce dernier est un militant écologiste indépendant et conférencier

Des dossiers écologiques qui ne concernent pas seulement l'Algérie, mais aussi le reste du Maghreb, de l'Afrique et bien entendu de la Planète.

 


 

 

A propos de Karim Tedjani

 

Tedjani Karim est un militant écologiste algérien,  bloggeur indépendant qui active sur le web autant que sur le terrain algérien  depuis 2009.

C'est  un amoureux  fou de l'Algérie, de ses paysages, de sa biodiversité,  autant que de sa grande variété de manières d'être Algériens et Algériennes. 

Ecologiste algérien, il place l'écologie algérienne  dans sa réflexion, son discours ainsi que ses actions, comme un véritable projet de société et de modernité

Karim Tedjani est le créateur du concept de "DAROLOGIA"  une approche à la fois locale et universelle de l'écologie algérienne.

Auteur, photographe, conférencier, animateur d'ateliers, il publie de nombreux articles et photos inspirés par tous ses  voyages en Algérie à travers plus d'une quarantaine  de wilayas.

Il aura ainsi pu rencontrer et collaborer avec beaucoup de celles et de ceux qui activent pour l'écologie et l'environnement en Algérie,  à l'échelle tant locale, nationale, qu'internationale.  

 

Contactez Karim Tedjani via "FACEBOOK"

 

Publié par Revue de Web Nouara

 

 Arboriculture Plantation de 30 000 oliviers

8/4/2010

 

 

Quelque 30 000 oliviers ont été mis en terre durant la campagne de plantation, clôturée le 21 mars dernier dans la wilaya de Tizi Ouzou, a-t-on appris de la Conservation des forêts. Ces plantations ont été réalisées, au titre de la mise en œuvre du programme de proximité du développement rural intégré ( PPDRI) pour la tranche annuelle 2009-2010, sur une superficie globale d’environ 345 ha, soit une densité moyenne de 100 oliviers à l’ha, sachant que la wilaya compte un verger oléicole de plus de 3 millions d’oliviers pour une superficie globale de plus de 33 000 ha.

«Ce programme participe de l’effort de revitalisation de cette culture vivrière, qui a toujours constitué une ressource d’appoint pour les ménages ruraux», a indiqué le chargé de la communication au niveau de cette administration des forêts. La même source a relevé que «sur un objectif de plantation de 512 ha, il a été réalisé 345 ha, alors que la superficie restante le sera à la prochaine campagne de reboisement qui débutera en octobre prochain». Outre cette action, initiée dans le cadre du contrat de performance assigné à la filière oléicole, il est fait également état de la plantation, durant les années 2007 et 2009, de près de 40 000 oliviers sur une superficie totale avoisinant 400 ha, dans le cadre du programme sectoriel «destiné à la réhabilitation de cet arbre ancestral, très adapté au climat et au sol de cette région montagneuse», rappelle-t-on à la Conservation des forêts.  Pour la période considérée, il a été aussi question de la plantation de plus de 300 figuiers et cerisiers, au profit de régions traditionnellement réputées pour  la culture du cerisier, telles que Larbaâ Nath Irathen, Aïn El Hammam et Beni Z’menzer. S’agissant de la consolidation du patrimoine forestier de la wilaya, estimé à 50 000 ha, dont 23 000 chênes-lièges, le programme initié pour ces cinq dernières années prévoit la plantation de

2 000 plants de chêne-liège à travers les différentes subéraies de la région, a indiqué le même responsable, faisant remarquer que «l’indisponibilité des plants en quantité suffisante a fait que ce programme n’a été réalisé qu’à hauteur de 40% environ». Pour parer à ce manque de plants de chêne-liège qui ne sont fournis actuellement, au niveau national, que par la pépinière de Skikda, la Conservation des forêts de Tizi Ouzou entreprend de se doter d’une pépinière dans la luxuriante forêt de Yakourene, pour la satisfaction de ses besoins en la matière.   

K. C.

Source : http://www.lejourdalgerie.com

 

Source blog: http://blogdemalika.bloguez.com/blogdemalika/998052/Arboriculture-Plantation-de-30-000-oliviers

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article