Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Nouara Algérie.com

Ecologie, environnement, nature, économie verte et développement durable en Algérie

"Pluie et neige à partir de demain, Un hiver difficile attend les Algériens" Par Rachid Chihab

Après une longue attente, qui a suscité l’inquiétude des agriculteurs et des services de l’hydraulique, les précipitations seront de retour la semaine prochaine. Elles toucheront selon le site Nord américain des prévisions météo, tout le Nord du pays, et ce, à partir de dimanche soir.

 

Les températures chuteront sensiblement dans toutes les régions situées au nord du Sahara jusqu’à la mer. Elles se situeront entre 2 et 8°C dans les régions côtières entre dimanche et mercredi. Et entre -2 à 4°C dans les hauteurs et les hauts plateaux.

Des flocons de neige sont attendus sur les localités dont la hauteur dépasse 300 mètres, et ce, pour la journée lundi. Pour la journée du mardi, la neige descendra au dessous de 200 mètres.

Du coup, la prudence est recommandée pour les automobilistes notamment pour les poids lourds qui sont à l’origine de la majorité des accidents de la route lors des intempéries. Pour leur part, les régions côtières connaitront entre dimanche et vendredi, de fortes pluies notamment au Centre.

Ces perturbations sont dues à la dépression qui s’installera progressivement sur le nord du pays, à partir de la journée de samedi. Le soleil ne sera de retour qu’à partir de vendredi soir prochain.

Notons que le mois de décembre dernier, les services météorologique algériens ont enregistré de très faible précipitations, ce qui a semé le doute et l’inquiétude au sein des agriculteurs qui craignent une sécheresse qui compromettra leur récolte.

Si cette information est en mesure de redonner espoir aux agriculteurs, elle suscite toutefois beaucoup d’appréhensions parmi les citoyens. Le scénario de l’hiver dernier continue d’ailleurs à hanter les esprits et a semé la panique parmi les résidents que ce soit des villes ou des régions rurales.

Dans certaines localités, l’on commençait d’ores et déjà à faire des stocks de bonbonnes de gaz et de produits alimentaires. Malgré les assurances des autorités publiques quant à une meilleure alimentation des populations, ces dernières restent marquées par les séquelles de la tempête de neige qu’a connue le pays et ayant isolé des milliers de familles.

Cette année, les autorités publiques ont tenu à ouvrir de nouveaux centres enfûteurs afin de répondre à la demande grandissante en gaz butane et ont mobilisé des moyens pour faciliter l’ouverture des rues et l’acheminement des vivres en cas de besoin.

Mais le risque est encore plus important. Et pour cause, c’est la sécurité des populations qui est en danger en cas de grandes chutes de pluies ou longues précipitations. En fait, malgré le classement de plusieurs zones comme inondables et l’identification du danger guettant les habitants, rien n’a été encore fait pour préserver la vie des résidents.

Hormis les quelques opérations menées ça et là, le problème reste encore posé avec acuité. D’ailleurs à chaque pluie, l’on enregistre des morts, des inondations des effondrements et plusieurs routes bloquées à travers le territoire national. Va-t-on assister, cette année encore, à des scènes similaires ? Tout donne à le croire, à moins que la fatalité du destin en décide autrement !

Rachid Chihab

achid ChihabVendredi 11 janvier à 22:46


 



 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Karim Tedjani

Karim Tedjani est un blogeur indépendant très concerné par les questions de l'environnement ainsi que de l'écologie en Algérie... Depuis 2009 , il sillonne autant le web que son vaste pays d'origine; afin de témoigner, d'apprendre, mais aussi de militer...
Voir le profil de Karim Tedjani sur le portail Overblog

Commenter cet article