Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Nouara Algérie", un réseau algérien de bonnes volontés écologistes

Vous désirez être référencé dans notre annuaire des associations environnementales algériennes? Cliquez ici 

Nouara est un blog totalement dédié aux questions d'environnement, d'écologie en Algérie.

Vous trouverez  dans ce blog crée en 2010:

Plus de  5000 ressources web compilées et classées en catégories ( articles de presse,  vidéos, études scientifiques, tutoriels, éditos ect...)

Des centaines d'articles éditoriaux  de Karim Tedjani, créateur de cet outil web de sensibilisation, d'information  et de réflexion.

Ce dernier est un militant écologiste indépendant et conférencier

Des dossiers écologiques qui ne concernent pas seulement l'Algérie, mais aussi le reste du Maghreb, de l'Afrique et bien entendu de la Planète.

 


 

 

A propos de Karim Tedjani

 

Tedjani Karim est un militant écologiste algérien,  bloggeur indépendant qui active sur le web autant que sur le terrain algérien  depuis 2009.

C'est  un amoureux  fou de l'Algérie, de ses paysages, de sa biodiversité,  autant que de sa grande variété de manières d'être Algériens et Algériennes. 

Ecologiste algérien, il place l'écologie algérienne  dans sa réflexion, son discours ainsi que ses actions, comme un véritable projet de société et de modernité

Karim Tedjani est le créateur du concept de "DAROLOGIA"  une approche à la fois locale et universelle de l'écologie algérienne.

Auteur, photographe, conférencier, animateur d'ateliers, il publie de nombreux articles et photos inspirés par tous ses  voyages en Algérie à travers plus d'une quarantaine  de wilayas.

Il aura ainsi pu rencontrer et collaborer avec beaucoup de celles et de ceux qui activent pour l'écologie et l'environnement en Algérie,  à l'échelle tant locale, nationale, qu'internationale.  

 

Contactez Karim Tedjani via "FACEBOOK"

 

Publié par Revue de Web Nouara Ecologie

Des pluies torrentielles se sont abattues sur la ville Des inondations et des routes coupées à Oran

Hamid Bahri

 

Des pluies torrentielles ont provoqué des inondations, des glissements de terrain et quelques effondrements partiels de plafonds et de murs de maisons dans la matinée de ce lundi 9 septembre à Oran.

La grande métropole de l’Ouest algérien vit le calvaire depuis la matinée de ce lundi 9 septembre. Les pluies orageuses qui se sont abattues sur la ville l’ont complètement paralysée, et ce, à la veille de l'ouverture de la 22e Conférence régionale africaine d'Interpol.

De nombreux quartiers du centre-ville et des localités avoisinantes se sont retrouvés isolés. Le boulevard Émir-Abdelkader au centre-ville d’Oran a été submergé par les flots et le trafic du tramway a été interrompu. Des trémies et des routes ont été inondées et coupées à la circulation. La RN 11 desservant Mostaganem, les routes menant à Ain Bayda et à la corniche ont été également bloquées par les eaux. Dans les nouveaux quartiers de l’est oranais comme Haï Sabah et Usto, les routes ont été inondées.

Les vieux quartiers de Sidi El-houari et celui de Ed-Derb ont été durement touchés. Des égouts ont débordé, dégageant des odeurs insupportables, et ce sont les riverains qui sont sortis pour débloquer le réseau d’assainissement avec les moyens du bord. Une école à Ain Turck, sur la corniche d’Oran a été inondée et une panique s’est emparée des élèves. Des citoyens ont fui leurs bâtisses menaçant ruine, notamment à El-Hamri et Saint-Pierre. Aucune victime n’a été enregistrée, mais les dégâts matériels sont importants, selon des sources concordantes.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article