Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Nouara Algérie", un réseau algérien de bonnes volontés écologistes

Vous désirez être référencé dans notre annuaire des associations environnementales algériennes? Cliquez ici 

Nouara est un blog totalement dédié aux questions d'environnement, d'écologie en Algérie.

Vous trouverez  dans ce blog crée en 2010:

Plus de  5000 ressources web compilées et classées en catégories ( articles de presse,  vidéos, études scientifiques, tutoriels, éditos ect...)

Des centaines d'articles éditoriaux  de Karim Tedjani, créateur de cet outil web de sensibilisation, d'information  et de réflexion.

Ce dernier est un militant écologiste indépendant et conférencier

Des dossiers écologiques qui ne concernent pas seulement l'Algérie, mais aussi le reste du Maghreb, de l'Afrique et bien entendu de la Planète.

 


 

 

A propos de Karim Tedjani

 

Tedjani Karim est un militant écologiste algérien,  bloggeur indépendant qui active sur le web autant que sur le terrain algérien  depuis 2009.

C'est  un amoureux  fou de l'Algérie, de ses paysages, de sa biodiversité,  autant que de sa grande variété de manières d'être Algériens et Algériennes. 

Ecologiste algérien, il place l'écologie algérienne  dans sa réflexion, son discours ainsi que ses actions, comme un véritable projet de société et de modernité

Karim Tedjani est le créateur du concept de "DAROLOGIA"  une approche à la fois locale et universelle de l'écologie algérienne.

Auteur, photographe, conférencier, animateur d'ateliers, il publie de nombreux articles et photos inspirés par tous ses  voyages en Algérie à travers plus d'une quarantaine  de wilayas.

Il aura ainsi pu rencontrer et collaborer avec beaucoup de celles et de ceux qui activent pour l'écologie et l'environnement en Algérie,  à l'échelle tant locale, nationale, qu'internationale.  

 

Contactez Karim Tedjani via "FACEBOOK"

 

Publié par Revue de Web Nouara

http://www.algeriesoir.com/ Algérie Presse Service Opération de nettoyage des villes : plus d’un million de tonnes d’ordures collectées Dans une déclaration à la presse au terme d’une réunion avec les directeurs de l’environnement de wilaya et les responsables centraux du secteur, au siège du ministère, M. Benyounes a souligné que la première mission de son secteur consiste "à nettoyer l’environnement dans lequel vit le citoyen", ajoutant que "plus d’un million de tonnes d’ordures ont été collectées depuis le 6 septembre dernier grâce à plus de 17.000 agents de nettoyage" mobilisés à cet effet. A cet effet, le ministre a insisté sur la nécessité de "revoir le mode de gestion des villes algériennes", notamment en matière de collecte d’ordures, précisant que le citoyen doit faire preuve de responsabilité et l’Etat est appelé à assurer les moyens matériels et humains nécessaires pour garantir le respect des horaires de sortie des ordures. Pour garantir le cadre humain nécessaire pour la préservation de l’environnement et la propreté de la ville algérienne, le ministre a indiqué qu’une restructuration du ministère est en cours à travers la désignation de directeurs centraux parmi les jeunes compétences, précisant que la situation des travailleurs du secteur à travers l’ensemble du territoire national sera régularisée durant les prochains jours. Le ministère œuvre à se débarrasser des sacs en plastique utilisés dans la vie quotidienne et réputés nocifs pour l’environnement, a indiqué le ministre, précisant que l’opération exige une vision globale d’autant que des milliers de citoyens travaillent dans ce secteur. M. Benyounes a préconisé de confier la gestion du centre d’enfouissement technique de Sidi Abdallah à des personnes compétentes, ajoutant que cette structure qui entrera en fonction dans les plus brefs délais est susceptible de résoudre le problème des ordures ménagères à Alger pour les 10 années à venir. Le ministre a, d’autre part, ajouté que les 48 wilayas du pays seront dotées de centres de collecte des ordures industrielles, notamment médicales. L’opération de nettoyage des villes exige "un projet global où seront mobilisés tous les moyens matériels disponibles avec la garantie d’une formation adéquate au profit des personnes en charge de l’opération et la sensibilisation du citoyen", a indiqué, pour sa part, la secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’Aménagement du territoire, de l’environnement et de la ville, chargée de l’Environnement, Dalila Boudjemaa. "Les usines doivent se débarrasser de leurs déchets industriels et contribuer au traitement de leurs effets négatifs sur l’environnement", a-t-elle souligné, relevant que le faible taux de collecte d’impôt sur les ordures ménagères qui ne dépasse pas 23 % explique les faibles ressources du secteur. Concernant la formation d’agents spécialisés dans la collecte d’ordures, Mme Boudjemaa a précisé que le ministère a mis à la disposition de toutes les wilayas le centre national de formation dans le domaine de l’environnement qui a assuré jusqu’à présent la formation de plus de 10.000 agents spécialisés.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article