Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Nouara Algérie.com

Ecologie, environnement, nature, économie verte et développement durable en Algérie

Presentation de l'Association Bariq 21 par son président Mohamed Tabbouche.

Voici un billet que m'a très gentiment fait parvenir  Mr Tabbouche afin de vous présenter une association que je suis sur le net depuis quelque mois et dont les valeurs sont en adéquation avec les miennes.
Bravo à tous les membres de cette association qui a le mérite d'agir pour que notre magnifique pays reste un des plus beau pays du monde.
J'encourage tous les citoyens et citoyennes Algériens à en faire de même.
N'hésitez pas à venir nous parler de vos associations  sur ce portail, je ne manquerais pas de publier vos articles à ce sujet.
Karim Tedjani.


                                              Bariq 21



"L’association BARIQ 21 est née le 07/11/2006 comme suite à la situation inquiétante concernant la protection de l’environnement dans notre pays en général et à Skikda en particulier.
Nous avons choisi le nom « BARIQ » (lueur en arabe) en allusion à la lueur d’espoir que nous comptons rallumer chez les citoyens. Le nombre 21 fait référence à l’agenda 21 du protocole de Kyoto sur les émissions des gaz à effet de serre. Il désigne aussi le 21ème Siècle synonyme d’espoir et c’est enfin un clin d’œil à notre chère ville, Skikda.
Notre association est une traduction locale des engagements internationaux adoptés lors du 2ème Sommet de la Terre qui s’est tenu à Rio en 1992. En ce sens, elle se veut un cadre de réflexion et d’action ainsi qu’un lien et un réseau de communication à l’échelle de la wilaya entre la société civile, les institutions de l’Etat, les universités et les entreprises en vue d’unir les efforts et aboutir à des actions concrètes pour un développement durable de notre région.
Notre objectif premier est de dynamiser le rôle de la société civile en lui offrant un canal d’expression à travers lequel elle pourra faire entendre ses préoccupations et par le biais duquel elle pourra influencer les décideurs quant à la prise de mesures adéquates pour la préservation du cadre de vie des citoyens ainsi que des générations futures.
Nous faisons notre les devises suivantes :
Les énergies de demain se préparent aujourd’hui
Energies renouvelables = paix dans le monde
Transformons nos déchets en ressources
La pauvreté est la plus grande source de pollution (Indira Ghandi)
Nous n’héritons pas de la Terre de nos parents, nous ne faisons que l’emprunter à nos enfants (Antoine de Saint-Exupéry)."

Site Web : http://bariq21.overblog.com


Annexe : Voici un  des articles qui a été rédigé à propos de Bariq 21



"L’association Barik 21 (Lueur 21 ) est née" par Zaïd Zoheir

 source : Le soir d'Algérie.com  
http://www.guerbes-algerie.com/ext/http://www.lesoirdalgerie.com/articles/2007/01/18/article.php?sid=48371&cid=21 

Jeudi 18 Janvier 2007

 




L’association Barik 21 Lueur 21 est née. Mission principale : promouvoir l’utilisation des énergies renouvelables dans le cadre du développement durable. Elle est composée réglementairement de 15 membres dont 2 femmes (une traductrice et une chimiste), des universitaires, principalement dans le domaine pétrochimique (économie pétrolière, raffinage en pétrochimie, chimiste…), ainsi que des informaticiens, des TS en santé, électronicien, diplômé en management…

Le choix de l’appellation est tiré d’une idée originale qui a fait consensus au sein du groupe, comme nous l’explique Tabbouche Mohammed, président de l’association : “On a opté pour Lueur 21 pour lui donner un cachet universel. Lueur est un phénomène qu’on trouve dans tout le globe. Le nombre 21, c’est Skikda, c’est l’agenda 21 du protocole de Kyoto et c’est le XXIe siècle”. Skikda est une wilaya qui dispose d’une plateforme pétrochimique qui crée de “l’emploi” et provoque, à travers l’émission de gaz et le rejet des résidus industriels et toxiques, une pollution “multicéphale” dont le coût moral, économique et psychique n’a pas été évalué de manière à éviter la propagation des rumeurs tout aussi nocives. Des maladies dues aux effets toxiques directs sur les humains, qui vont de la carcinogenèse à la neurotoxicité, sont apparues. En l’absence d’études fiables et consistantes, leurs quantification et répercussions sur le court, moyen et long termes demeurent inconnues, pour ne pas dire un tabou. La pollution marine et son corollaire, la baisse de la production halieutique, ont fait le reste. Des poissons qu’on importe de… Sétif, des investissements par milliards de dinars dans le cadre du programme quinquennal à travers l’acquisition d’embarcations, “échouées” dès leur lancement, sont entre autres les facteurs qui ont été préjudiciables au secteur de la pêche. Ces indicateurs dégradants ont été incitatifs à la création de cette association, qui se veut une boîte à idées ouverte à toutes les diversités et propositions novatrices, un cadre de réflexion et d’action qui se traduira par l’organisation de séminaires et de journées d’études qui verront l’implication de tous les acteurs ayant un lien direct avec ce secteur. Ce sont d’ailleurs l’un des objectifs. Consommer mieux est son leitmotiv. Puiser dans les richesses naturelles que recèle Skikda est son plan d’action. Dans ce contexte, promouvoir les énergies renouvelables, utiliser des panneaux solaires, consommer le Sirghaz au lieu du Diesel, pour lutter contre la pollution urbaine, avoir recours aux énergies éoliennes et de biomasse, sont des démarches qui vont être concrétisées à l’issue de journées de sensibilisation, d’information et d’orientation en direction des éventuels investisseurs dans le domaine énergétique. Pour promouvoir les énergies renouvelables, il faut de l’énergie à l’association. De l’énergie actuelle en sa dotation d’un bureau et de l’énergie durable en termes de persévérance pour bien mener son action. Pour le premier cas, l’association a élu domicile dans la bibliothèque de Bouyala, sa rencontre avec le directeur devra donner des fruits incessamment avec l’accord des P/APC et vice-président chargé des affaires culturelles. Pour le deuxième cas, c’est l’avenir qui le déterminera. Zaïd Zoheir

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Karim Tedjani

Karim Tedjani est un blogeur indépendant très concerné par les questions de l'environnement ainsi que de l'écologie en Algérie... Depuis 2009 , il sillonne autant le web que son vaste pays d'origine; afin de témoigner, d'apprendre, mais aussi de militer...
Voir le profil de Karim Tedjani sur le portail Overblog

Commenter cet article

Imen 28/04/2011 19:26



Vous me dites s.v.p comment peut-on etre membre, ou bien participer dans ce genre d'association?



Karim Tedjani 30/04/2011 13:19



Il suffit pour cela de me laisser votre mail afin que je vous envoies les coordonnées de Bariq. Pour cela utilisez le formulaire de contact situé en page d'accueil . ou  sur cette adresse
mail karim.tedjani@laposte.net


Bien à vous!


 



Didius 19/02/2010 15:50


Je suis trsès content d'avoir découvert votre site qui me donne une autre image de l'Algérie, moderne et majestueuse !

Je m'abonne !


Karim Tedjani 19/02/2010 15:55



 C'est le plus beau compliment qu'on puisse faire à Nouara!
Merci et à bientôt donc!
Cordialiement
Karim