Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Nouara Algérie", un réseau algérien de bonnes volontés écologistes

Vous désirez être référencé dans notre annuaire des associations environnementales algériennes? Cliquez ici 

Nouara est un blog totalement dédié aux questions d'environnement, d'écologie en Algérie.

Vous trouverez  dans ce blog crée en 2010:

Plus de  5000 ressources web compilées et classées en catégories ( articles de presse,  vidéos, études scientifiques, tutoriels, éditos ect...)

Des centaines d'articles éditoriaux  de Karim Tedjani, créateur de cet outil web de sensibilisation, d'information  et de réflexion.

Ce dernier est un militant écologiste indépendant et conférencier

Des dossiers écologiques qui ne concernent pas seulement l'Algérie, mais aussi le reste du Maghreb, de l'Afrique et bien entendu de la Planète.

 


 

 

A propos de Karim Tedjani

 

Tedjani Karim est un militant écologiste algérien,  bloggeur indépendant qui active sur le web autant que sur le terrain algérien  depuis 2009.

C'est  un amoureux  fou de l'Algérie, de ses paysages, de sa biodiversité,  autant que de sa grande variété de manières d'être Algériens et Algériennes. 

Ecologiste algérien, il place l'écologie algérienne  dans sa réflexion, son discours ainsi que ses actions, comme un véritable projet de société et de modernité

Karim Tedjani est le créateur du concept de "DAROLOGIA"  une approche à la fois locale et universelle de l'écologie algérienne.

Auteur, photographe, conférencier, animateur d'ateliers, il publie de nombreux articles et photos inspirés par tous ses  voyages en Algérie à travers plus d'une quarantaine  de wilayas.

Il aura ainsi pu rencontrer et collaborer avec beaucoup de celles et de ceux qui activent pour l'écologie et l'environnement en Algérie,  à l'échelle tant locale, nationale, qu'internationale.  

 

Contactez Karim Tedjani via "FACEBOOK"

 

Publié par Revue de Web Ecolo Nouara

Jeudi, 24 Avril 2014 17:15 
BATNA - L’urgence de préserver et de revaloriser le patrimoine matériel et immatériel du parc national de Belezma (Batna) a été soulignée, jeudi à Batna, par les participants à une journée d’étude sur le patrimoine archéologique, historique et naturel de cette partie des Aurès.

Un travail de vulgarisation visant la mise en valeur de l’importance des richesses de Belezma doit constituer, ont estimé les intervenants, "une première étape dans le processus de protection de ce patrimoine contre les divers dangers" provoqués en grande partie par l’homme.

Classé réserve naturelle nationale depuis 1984, le parc national de Belezma comprend une cédraie (cèdre de l’Atlas) qui s’étend sur une superficie de 5.700 hectares, a-t-on rappelé, précisant que ce parc naturel de renommée nationale et internationale contient également une importante variété animale (398 espèces) et végétale, notamment 150 espèces répertoriées de plantes médicinales.

Le parc national de Belezma s’étend sur une surface totale avoisinant les 26.250 hectares, a fait savoir son directeur, Saïd Abderrahmani, précisant que cette région, située à une altitude oscillant entre 1.200 et 2.138 m, est entourée de huit (8) communes, en l’occurrence Batna, Fesdis, Djerma, Seriana, Oued El Ma, Merouana, Hidoussa et Oued Chaâba.

S’agissant du phénomène de dépérissement du cèdre de l’Atlas, signalé depuis le début des années 1980, touchant jusqu’ici quelque 4.000 hectares de cédraie, le même responsable a indiqué que des "efforts sont en cours pour pallier ce risque menaçant cet arbre noble qui remonte à des milliers d’années".

D’importantes potentialités touristiques, naturelles et historiques (cèdre de l’Atlas, sources, grottes et cavernes remontant à la préhistoire), ont été inventoriées, a indiqué, de son côté, un cadre de la conservation des forêts, Othmane Briki.

Les participants à cette journée d’étude, organisée à l’université de Batna, ont également débattu du riche patrimoine immatériel de cette région (chants, poèmes, légendes et danses, entre autres).

Une visite guidée dans plusieurs sites archéologiques et naturels du parc de Belezma sera organisée vendredi (demain) après l’ouverture, dans la commune de Seriana, d’une exposition de dessins d’enfants sur la préhistoire.

Cette exposition sera organisée en collaboration avec le musée du Bardo (Alger), selon le directeur de l’association des amis d’Imedghassen, Azzedine Guerfi, qui a précisé que le choix du parc de Belezma pour abriter une partie du programme de célébration du mois du patrimoine a été dicté par la "richesse exceptionnelle de cette région".

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article