Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Nouara Algérie", un réseau algérien de bonnes volontés écologistes

Vous désirez être référencé dans notre annuaire des associations environnementales algériennes? Cliquez ici 

Nouara est un blog totalement dédié aux questions d'environnement, d'écologie en Algérie.

Vous trouverez  dans ce blog crée en 2010:

Plus de  5000 ressources web compilées et classées en catégories ( articles de presse,  vidéos, études scientifiques, tutoriels, éditos ect...)

Des centaines d'articles éditoriaux  de Karim Tedjani, créateur de cet outil web de sensibilisation, d'information  et de réflexion.

Ce dernier est un militant écologiste indépendant et conférencier

Des dossiers écologiques qui ne concernent pas seulement l'Algérie, mais aussi le reste du Maghreb, de l'Afrique et bien entendu de la Planète.

 


 

 

A propos de Karim Tedjani

 

Tedjani Karim est un militant écologiste algérien,  bloggeur indépendant qui active sur le web autant que sur le terrain algérien  depuis 2009.

C'est  un amoureux  fou de l'Algérie, de ses paysages, de sa biodiversité,  autant que de sa grande variété de manières d'être Algériens et Algériennes. 

Ecologiste algérien, il place l'écologie algérienne  dans sa réflexion, son discours ainsi que ses actions, comme un véritable projet de société et de modernité

Karim Tedjani est le créateur du concept de "DAROLOGIA"  une approche à la fois locale et universelle de l'écologie algérienne.

Auteur, photographe, conférencier, animateur d'ateliers, il publie de nombreux articles et photos inspirés par tous ses  voyages en Algérie à travers plus d'une quarantaine  de wilayas.

Il aura ainsi pu rencontrer et collaborer avec beaucoup de celles et de ceux qui activent pour l'écologie et l'environnement en Algérie,  à l'échelle tant locale, nationale, qu'internationale.  

 

Contactez Karim Tedjani via "FACEBOOK"

 

Publié par Revue de Web Nouara

 

www.elmoujahid.com

 

 

 

Les résultats de l’évaluation des contrats de performances des wilayas dans le cadre du Renouveau agricole, arrêtés au troisième trimestre, indiquent que la production céréalière a enregistré, au cours de la campagne 2011-2012

PUBLIE LE : 09-10-2012 | 0:00 D.R

Les résultats de l’évaluation des contrats de performances des wilayas dans le cadre du Renouveau agricole, arrêtés au troisième trimestre, indiquent que la production céréalière a enregistré, au cours de la campagne 2011-2012, 51,2 millions de quintaux, contre 42,45 millions de quintaux réalisés lors de la campagne précédente.

Des performances qui dépassent l’objectif annuel retenu pour 2012, soit 46,7 millions de quintaux. Des résultats encourageants ont également été relevés dans la filière lait pour la même période avec plus de 3.000 milliards de litres produits, dont 74% de lait de vache (contre 2,92 milliards de litres en 2010-2011), sachant que l’objectif global annuel fixé au titre des contrats de performances (2012) était de 2,88 milliards de litres.
La collecte de lait cru a atteint 687,9 milliards de litres, contre 510 millions de litres réalisés lors de la précédente campagne. Concernant la pomme de terre, les chiffres indiquent une production de 42,2 millions de quintaux, contre 38,49% en 2011. El-Oued, Mascara, Mostaganem et Aïn Defla assurent à elles seules près de 57% de la production nationale.
L’objectif global annuel retenu au titre des contrats de performances (2012), de 29,3% millions de quintaux, a été ainsi largement dépassé, de même que les prévisions de production de 40 millions de tonnes prévus d’ici 2014. La filière oléicole, par contre, a enregistré une baisse par rapport à l’objectif de 4,62 millions de quintaux retenu initialement, la production enregistrée ayant légèrement dépassé 3 millions de quintaux.
La production dans la filière viande rouge pour la campagne 2011-2012 a été de l’ordre de 4,4 millions de quintaux, contre 4,2 millions en 2011 pour un objectif fixé conformément aux contrats de performances pour 2012, soit 3,8 millions de quintaux.
Djelfa, El-Bayadh et Msila ont réalisé, à elles seules, près de 20% de la production nationale.
Quant aux agrumes, les quantités produites ont totalisé, au cours de cette campagne, 10,9 millions de quintaux pour un objectif global dans le cadre des contrats de performances de l’ordre de 7,73 millions de quintaux. Même constat pour la viande blanche, dont la production a atteint 3,6 millions de quintaux, contre 3,36 millions de quintaux en 2010-2011 pour un objectif global annuel (2012) de 3 millions de quintaux. En ce qui concerne la tomate industrielle, les chiffres arrêtés par les services du MADR font état d’une production de 8,6 millions de quintaux, contre 7 millions de quintaux en 2011, sachant que l’objectif initial était de 6 millions de quintaux. Skikda, Annaba, El-Tarf et Guelma assurent, réunies, 90% de la production nationale.  Enfin, la filière maraîchère a donné lieu à des résultats dépassant l’objectif retenu, soit 83,5 millions de quintaux, la production réalisée pour 2012 étant de 104 millions de quintaux.
Les performances pour cette campagne renseignent sur l’évolution de la croissance du secteur qui a enregistré une moyenne annuelle en termes de volume de l’ordre de 13,73% entre 2009 et 2012.
Le taux de croissance en valeur enregistré en 2012 a été de 2 211 Mds de dinars.
D. Akila

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article