Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Nouara Algérie", un réseau algérien de bonnes volontés écologistes

Vous désirez être référencé dans notre annuaire des associations environnementales algériennes? Cliquez ici 

Nouara est un blog totalement dédié aux questions d'environnement, d'écologie en Algérie.

Vous trouverez  dans ce blog crée en 2010:

Plus de  5000 ressources web compilées et classées en catégories ( articles de presse,  vidéos, études scientifiques, tutoriels, éditos ect...)

Des centaines d'articles éditoriaux  de Karim Tedjani, créateur de cet outil web de sensibilisation, d'information  et de réflexion.

Ce dernier est un militant écologiste indépendant et conférencier

Des dossiers écologiques qui ne concernent pas seulement l'Algérie, mais aussi le reste du Maghreb, de l'Afrique et bien entendu de la Planète.

 


 

 

A propos de Karim Tedjani

 

Tedjani Karim est un militant écologiste algérien,  bloggeur indépendant qui active sur le web autant que sur le terrain algérien  depuis 2009.

C'est  un amoureux  fou de l'Algérie, de ses paysages, de sa biodiversité,  autant que de sa grande variété de manières d'être Algériens et Algériennes. 

Ecologiste algérien, il place l'écologie algérienne  dans sa réflexion, son discours ainsi que ses actions, comme un véritable projet de société et de modernité

Karim Tedjani est le créateur du concept de "DAROLOGIA"  une approche à la fois locale et universelle de l'écologie algérienne.

Auteur, photographe, conférencier, animateur d'ateliers, il publie de nombreux articles et photos inspirés par tous ses  voyages en Algérie à travers plus d'une quarantaine  de wilayas.

Il aura ainsi pu rencontrer et collaborer avec beaucoup de celles et de ceux qui activent pour l'écologie et l'environnement en Algérie,  à l'échelle tant locale, nationale, qu'internationale.  

 

Contactez Karim Tedjani via "FACEBOOK"

 

Publié par Revue de Web Nouara

allAfrica.com

 

 

C'est une première ! Un sac d'emballage oxo-biodégradable est mis sur le marché par une entreprise algérienne. Il s'agit de la société algérienne des sacs enduits (Sasace). Ce procédé permet une dégradation accélérée de ces sacs plastiques, selon le premier responsable de cette entreprise.

Ce dernier, qui a organisé une cérémonie de lancement officiel de son dernier né, jeudi dernier à Tipasa, a ajouté que ce produit allie innovation, normalisation, productivité et environnement. «Notre nouveau produit est le fruit d'un travail qui a commencé en juin 2007. Nous avons eu les premiers résultats qui n'étaient pas probants en 2008 et nous avons continué notre recherche via des laboratoires étrangers pour aboutir à ce nouveau produit», a ajouté M. Bencherif, P-DG de Sasace. La même source a ajouté que le sac en polypropylène oxo-biodégradable est un sac plastique à durée de vie maitrisée, recyclable, présentant les mêmes caractéristiques physico-mécaniques qu'un sac classique et respectueux de l'environnement.

«Grâce à ce concept, Sasace apporte une solution novatrice, sûre et compétitive, de dégradation des plastiques tout en conservant leurs propriétés mécaniques initiales», a-t-il expliqué, et d'ajouter que son nouveau produit possède également plusieurs avantages. En effet, la même source estime que son produit est non toxique, autrement dit, il ne produit aucun résidu nocif après l'oxo-biodégradation. L'autre «vertu» est que ce genre de sac est dégradable et biodégradable. En clair, les résultats d'essai et les études scientifiques prouvées ont été vérifiés, souligne M. Bencherif, et que les sacs plastique en polypropylène se dégradent, se désagrègent et se biodégradent.

De son côté, le président du FCE, Reda Hamiani, après avoir vanté ce nouveau produit, a appelé les opérateurs économiques de suivre cet exemple, d'autant que, reconnaît-il, les industriels ont leur part de responsabilité dans la pollution de l'environnement dans notre pays. «En quelques années, on a développé un très grand projet industriel. La Sasace a eu l'intelligence de se hisser au niveau international en mettant sur le marché un produit de qualité. Concernant le respect de l'environnement, il est important que les industriels algériens se soucient de notre environnement car, à présent, le constat n'est pas brillant pour nos producteurs dans ce sens», a-t-il expliqué.

 

Liens Pertinents

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article