Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Nouara Algérie", un réseau algérien de bonnes volontés écologistes

Vous désirez être référencé dans notre annuaire des associations environnementales algériennes? Cliquez ici 

Nouara est un blog totalement dédié aux questions d'environnement, d'écologie en Algérie.

Vous trouverez  dans ce blog crée en 2010:

Plus de  5000 ressources web compilées et classées en catégories ( articles de presse,  vidéos, études scientifiques, tutoriels, éditos ect...)

Des centaines d'articles éditoriaux  de Karim Tedjani, créateur de cet outil web de sensibilisation, d'information  et de réflexion.

Ce dernier est un militant écologiste indépendant et conférencier

Des dossiers écologiques qui ne concernent pas seulement l'Algérie, mais aussi le reste du Maghreb, de l'Afrique et bien entendu de la Planète.

 


 

 

A propos de Karim Tedjani

 

Tedjani Karim est un militant écologiste algérien,  bloggeur indépendant qui active sur le web autant que sur le terrain algérien  depuis 2009.

C'est  un amoureux  fou de l'Algérie, de ses paysages, de sa biodiversité,  autant que de sa grande variété de manières d'être Algériens et Algériennes. 

Ecologiste algérien, il place l'écologie algérienne  dans sa réflexion, son discours ainsi que ses actions, comme un véritable projet de société et de modernité

Karim Tedjani est le créateur du concept de "DAROLOGIA"  une approche à la fois locale et universelle de l'écologie algérienne.

Auteur, photographe, conférencier, animateur d'ateliers, il publie de nombreux articles et photos inspirés par tous ses  voyages en Algérie à travers plus d'une quarantaine  de wilayas.

Il aura ainsi pu rencontrer et collaborer avec beaucoup de celles et de ceux qui activent pour l'écologie et l'environnement en Algérie,  à l'échelle tant locale, nationale, qu'internationale.  

 

Contactez Karim Tedjani via "FACEBOOK"

 

Publié par Revue de WEB Nouara

www.elmoudjahid.com

 

 

 

 

L'Algérie respecte ses engagements envers les organisations internationales de protection des végétaux en notifiant l'apparition ou la détection de tout organisme nuisible, a indiqué une responsable de l'Organisation euro-méditerranéenne pour la protection des plantes (OEPP).

PUBLIE LE : 20-09-2012 | 0:00
D.R

L'Algérie respecte ses engagements envers les organisations  internationales de protection des végétaux en notifiant l'apparition ou la détection de tout organisme nuisible, a indiqué une responsable de l'Organisation euro-méditerranéenne pour la protection des plantes (OEPP). "Il y a des pays qui ne respectent pas complètement les obligations des conventions internationales sur la protection des végétaux. Mais, si on prend l'exemple de l'Algérie, c'est un pays qui respecte parfaitement ses engagements envers ces institutions", a indiqué à l'APS, Françoise Petter, directrice adjointe  de l'OEPP, en marge des travaux d'un atelier international sur la surveillance des organismes nuisibles des cultures, qui se tient depuis mardi à Alger. Comme exemple, elle a cité la maladie du feu bactérien détectée en 2011.  
L'Algérie a aussitôt notifié officiellement l'existence de cette maladie aux organisations internationales concernées. Depuis la confirmation de l'existence de cet insecte ravageur en mai 2011, une superficie de 692 ha a été arrachée pour éradiquer cette maladie.  Le respect des mesures phytosanitaires a épargné à l'Algérie de nombreuses questions dans le cadre des négociations avec l'OMC, selon une responsable au ministère de l'Agriculture. "Nous n'avons pas reçu beaucoup de questions, les dernières datent de 2008. Cela veut dire que l'Algérie est conforme sur le plan des mesures phytosanitaires  et vétérinaires", a affirmé à l'APS la directrice des services phytosanitaires au ministère de l'Agriculture et du Développement rural, Mme Nadia Hadjeres. En ratifiant les conventions internationales, l'Algérie a l'obligation de les respecter, a rappelé cette responsable.    Organisé par l'OEPP et l'Organisation de la protection des végétaux  au Proche-Orient (NEPPO), cet atelier international a réuni des experts algériens et internationaux venus d'une douzaine de pays. Les travaux de l'atelier sont axés essentiellement sur les normes internationales pour les mesures phytosanitaires, notamment la directive pour la surveillance, la norme 4 concernant les exigences pour l'établissement de zones indemnes et celles portant sur la détermination du statut de nuisible  dans une zone.   
Cet atelier a pour but d'échanger les expériences pratiques vécues par les pays de la Méditerranée et ceux du Proche-Orient sur la surveillance des organismes nuisibles spécifiques aux cultures maraîchères, notamment la pomme de terre, la tomate, les arbres fruitiers et les plants d'ornement.
Pour faire partager l'expérience algérienne dans ce domaine, des visites techniques au niveau des exploitations agricoles seront effectuées en marge  de cet atelier.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article