Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Nouara Algérie.com

Ecologie, environnement, nature, économie verte et développement durable en Algérie

" Rachid Benaïssa à partir de Tiaret "La mobilisation de toutes les capacités de stockage est nécessaire" par Youcef.M.(

 

 

 http://www.lemaghrebdz.com/

 

 

 

A partir de Tiaret, le ministre de l'Agriculture et du Développement rural, Rachid Benaïssa, a appelé, jeudi dernier, à la nécessité de mobiliser toutes les capacités de stockage possibles pour la réception des récoltes céréalières. Donnant le coup d'envoi de la campagne de moissons-battage dans la wilaya pour la saison agricole 2011-2012 dans la commune de Sidi Hosni, le ministre a ajouté qu'il faut exploiter tous les moyens de stockage relevant du secteur public et de recourir en cas de nécessité aux moyens disponibles chez les privés et même d'autres régions . Selon les explications fournies au ministre, une production céréalière de 5 millions de quintaux dont 2 millions de blé dur, 1,2 million de blé tendre, 1,5 million d'orge et plus de 145 000 quintaux d'avoine est prévue cette saison dans la wilaya où les capacités de stockage ne dépassent pas les 2,679 millions de quintaux. M. Benaïssa a cependant relevé une sensible amélioration de la production céréalière dans la wilaya où le rendement variait chez certains agriculteurs entre 50 et 60 quintaux voire même 80 quintaux à l'hectare, à l'instar d'autres régions du pays. Le ministre a également indiqué que la wilaya de Tiaret recèle d'énormes capacités lui permettant d'accroître la production et le rendement céréalier, appelant à davantage de mobilisation, de vulgarisation du travail technique dans cette filière pour atteindre cet objectif et contribuer à assurer une sécurité alimentaire dans le pays. M. Benaïssa a saisi l'occasion de sa visite pour inspecter la ferme de l'Institut technologique de développement des semences dans la commune de Sebaine qui gère d'autres fermes similaires dans les wilayas de Tissemsilt, Relizane et Mostaganem. Il échoit à cet établissement le développement de la culture de semences sur une superficie totale de plus de 2 800 hectares et produit plus de 61 000 quintaux de différentes variétés de céréales.

Programme national de renouvellement des moissonneuses-batteuses

Présidant une rencontre avec les agriculteurs de la wilaya, le ministre, a annoncé un programme national de renouvellement des moissonneuses-batteuses doté d'un soutien de l'Etat, et ce dès la prochaine saison agricole .Le ministre a souligné que les fellahs de la région qui possèdent des moissonneuses vielles de plus de 30 ans, peuvent les déposer au complexe de machinisme agricole de Sidi Bel-Abbès et obtenir de nouvelles neuves dont le prix est estimé à 10 millions de dinars. M. Benaïssa a expliqué que le fellah verse seulement 3 millions de DA du coût global et l'Etat prend en charge le reste. L'agriculteur, qui n'est pas en possession de la somme demandée, peut obtenir un crédit sans intérêt auprès de la banque d'agriculture et de développement rural (BADR), a ajouté le ministre. À l'issue de sa visite dans cette wilaya, le ministre a rencontré des fellahs de la région qui lui ont soulevé leurs préoccupations dont le manque de moissonneuses et de moyens de transport des récoltes céréalières.

L'Algérie a les moyens d'améliorer sa production nationale

L'Algérie peut développer sa production céréalière à court et moyen termes, a affirmé, jeudi dernier à Tissemsilt, le ministre de l'Agriculture et du développement rural, M. Rachid Benaïssa qui a appelé les acteurs du secteur à relever le défi visant à garantir la sécurité alimentaire du pays. "Nous avons les moyens d'améliorer sa production nationale à court et à moyen termes", a indiqué le, en marge de sa visite de travail dans la wilaya où il a notamment donné le coup d'envoi de la campagne moissons-battage. M. Benaïssa a estimé au passage que la production nationale peut-être améliorée pour ce qui concerne le blé dur et l'orge, et même pour le blé tendre et le maïs et ce compte tenu de la disponibilité des équipements modernes exploités dans la céréaliculture, en mettant l'accent sur la qualité des produits phytosanitaires et des engrais utilisés. Le ministre a appelé, dans ce sens, "tous les acteurs et partenaires du secteur à conjuguer leurs efforts pour permettre à l'Algérie de gagner sa place parmi les pays exportateurs de céréales"."La sécurité alimentaire est l'affaire de tous", a insisté M. Benaïssa, avant d'exhorter les fellahs, les agronomes, les responsables, les Chambres agricoles et l'Union nationale des paysans algériens (UNPA) à jouer pleinement leur rôle en vue de concrétiser les aspirations nationales. Le ministre a en outre salué les efforts consentis par les responsables du secteur de l'agriculture de la wilaya de Tissemsilt, à travers la réalisation de la ferme pilote située dans la commune de Ammari et qui offre un rendement de 35 quintaux par hectare. "Ce niveau de productivité gagnerait à être généralisé dans l'ensemble des exploitations de la wilaya, eu égard à la disponibilité des moyens nécessaires et à l'aide octroyée par l'Etat", a suggéré le ministre. Il a également recommandé aux responsables du secteur agricole, de la Chambre agricole et de l'UNPA d'intensifier les actions de sensibilisation et de vulgarisation à l'intention des agriculteurs qui doivent, de leur côté, consentir davantage d'efforts en matière de désherbage, sachant que la végétation affecte négativement la production. M. Benaïssa a tenu a rappelé que la production céréalière, cette saison, a connu une amélioration dans différentes régions du pays et pouvant atteindre, 58 millions de quintaux au niveau national, selon les prévisions. Le ministre a ajouté que l'Etat a mobilisé tous les moyens matériels pour la réussite de la campagne moissons-battage, dont 9 500 moissonneuses-batteuses, insistant sur l'organisation sur le terrain pour la disponibilité des moissonneuses dans les différentes régions du pays.

 

2012-06-23

Youcef.M.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Karim Tedjani

Karim Tedjani est un blogeur indépendant très concerné par les questions de l'environnement ainsi que de l'écologie en Algérie... Depuis 2009 , il sillonne autant le web que son vaste pays d'origine; afin de témoigner, d'apprendre, mais aussi de militer...
Voir le profil de Karim Tedjani sur le portail Overblog

Commenter cet article