Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Nouara Algérie.com

Ecologie, environnement, nature, économie verte et développement durable en Algérie

Regard sur le monde: "Tourisme solidaire , avec et pour les habitants locaux " (Vietnam)

Vietnam  Culture et sports  Tourisme  
 
 

Conformément à la Stratégie de développement touristique du Vietnam à l'horizon 2020 et vision 2030, l'essor du tourisme devra être lié à la préservation et à la valorisation de la culture traditionnelle de la nation, ainsi qu'à la réduction de la pauvreté. Il s'agit par là de respecter les valeurs culturelles des communautés d'accueil dans les rapports sociaux.



Ces derniers temps, le tourisme solidaire est devenu une nouvelle tendance au Vietnam. Cette forme de tourisme, profitable aux communautés d'accueil, notamment rurales, présente un réel intérêt économique, en créant des emplois et d'autres sources de revenus. Cependant, selon l'Agence japonaise de coopération internationale (JICA), les autochtones des régions rurales et reculées en bénéficient peu. C'est pourquoi, la JICA coopérera avec le Vietnam dans le développement du "tourisme autonome et durable", dont les communautés locales joueront le premier rôle. Un grand projet est mis en œuvre d'ici 2020 au Vietnam pour apporter des intérêts à la communauté, améliorer les conditions de vie des habitants des régions d'accueil. "Le projet est réalisé dans les trois régions du pays (Nord, Centre et Sud), dans les localités à fort potentiel touristique. Il se penchera sur la préservation des patrimoines et la valorisation des ressources touristiques. Il s'agit d'insuffler une vitalité au tourisme solidaire, en limitant au maximum ses impacts sur l'environnement", informe Ando Katsuhiro, un spécialiste du développement touristique de la JICA.

Cette dernière et l'Administration nationale du tourisme (ministère de la Culture, des Sports et du Tourisme) ont choisi trois anciens villages - Duong Lâm (Hanoi), Phuoc Tích (Thua Thiên - Huê) et Dông Hiêp Hoà (Tiên Giang) - pour mettre en œuvre jusqu'en 2014 le "Projet d'assistance à la valorisation du rôle de la communauté dans le développement durable au Vietnam par le biais du tourisme patrimonial".

Dans ces villages, les activités touristiques graviteront autour de la visite de patrimoines culturels, de sites remarquables, et de la découverte de l'artisanat. Les visiteurs pourront faire connaissance avec la musique traditionnelle, assister à des fêtes et à la vie communautaire. Le plus important est que les habitants participeront activement à la création et au développement des produits et services touristiques de leur localité.

Partage des intérêts entre entreprises et communautés

Des dizaines de foyers de l'ancien village de Duong Lâm exploitent actuellement le tourisme solidaire, qui leur apporte une source de revenus convenable. Cependant, il existe certains problèmes sur lesquels il faut se pencher pour y mettre un terme. Cela concerne la diversification des services et produits touristiques, le manque de guides touristiques professionnels, surtout bilingues, ou encore le respect des règles d'hygiène.

À Dông Hiêp Hoà, le tourisme communautaire et l'écotourisme dominent, avec la visite du marché flottant Cái Bè, le verger de manguiers Hoà Lôc, celui de pamplemoussiers Cô Cò, d'anciennes maisons, mais aussi des balades en vélo à la campagne, aux champs… Les visiteurs sont accueillis et logés chez les habitants, où ils peuvent prendre part aux différentes activités qui pimentent leur quotidien.

Le vieux village de Phuoc Tích est plus ambitieux, en préservant des anciennes maisons pluricentenaires, en remettant la poterie sur pieds et en améliorant les conditions de vie des habitants par le développement du tourisme solidaire. Le Service de la culture, des sports et du tourisme de Thua Thiên - Huê a proposé de créer un club des voyagistes responsable de mieux gérer les impacts du tourisme pastoral sur l'environnement, la société et la culture. Ce club sera également chargé de partager équitablement les intérêts entre agences de voyage et communautés…

Actuellement, les voyagistes cherchent à développer cette forme de tourisme dans le Tây Bac (Nord-Ouest), à la découverte des ethnies Thái, Muong, Dao, H'mông… ; le Tây Nguyên (hauts plateaux du Centre) avec l'espace culturel des gongs, les ethnies Ba Na, Ê Dê ; le littoral du Centre méridional avec ses patrimoines culturels mondiaux, les cultures des Cham et du delta du Mékong…

"Le tourisme vietnamien a pour ambition de promouvoir le tourisme solidaire en harmonisant exploitation des valeurs culturelles des villages ruraux et préservation des patrimoines culturels et communautaires. Cela permettra de créer des produits touristiques riches en termes d'identités nationales, attrayants et compétitifs pour attirer davantage de voyageurs, surtout de l'étranger. Il s'agit aussi d'élaborer des mécanismes pour en faire profiter les habitants", souligne Pham Trung Luong, directeur adjoint de l'Institut de recherche en développement touristique.

Huy Quang/CVN
18/9/2011
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Karim Tedjani

Karim Tedjani est un blogeur indépendant très concerné par les questions de l'environnement ainsi que de l'écologie en Algérie... Depuis 2009 , il sillonne autant le web que son vaste pays d'origine; afin de témoigner, d'apprendre, mais aussi de militer...
Voir le profil de Karim Tedjani sur le portail Overblog

Commenter cet article