Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Nouara Algérie", un réseau algérien de bonnes volontés écologistes

Vous désirez être référencé dans notre annuaire des associations environnementales algériennes? Cliquez ici 

Nouara est un blog totalement dédié aux questions d'environnement, d'écologie en Algérie.

Vous trouverez  dans ce blog crée en 2010:

Plus de  5000 ressources web compilées et classées en catégories ( articles de presse,  vidéos, études scientifiques, tutoriels, éditos ect...)

Des centaines d'articles éditoriaux  de Karim Tedjani, créateur de cet outil web de sensibilisation, d'information  et de réflexion.

Ce dernier est un militant écologiste indépendant et conférencier

Des dossiers écologiques qui ne concernent pas seulement l'Algérie, mais aussi le reste du Maghreb, de l'Afrique et bien entendu de la Planète.

 


 

 

A propos de Karim Tedjani

 

Tedjani Karim est un militant écologiste algérien,  bloggeur indépendant qui active sur le web autant que sur le terrain algérien  depuis 2009.

C'est  un amoureux  fou de l'Algérie, de ses paysages, de sa biodiversité,  autant que de sa grande variété de manières d'être Algériens et Algériennes. 

Ecologiste algérien, il place l'écologie algérienne  dans sa réflexion, son discours ainsi que ses actions, comme un véritable projet de société et de modernité

Karim Tedjani est le créateur du concept de "DAROLOGIA"  une approche à la fois locale et universelle de l'écologie algérienne.

Auteur, photographe, conférencier, animateur d'ateliers, il publie de nombreux articles et photos inspirés par tous ses  voyages en Algérie à travers plus d'une quarantaine  de wilayas.

Il aura ainsi pu rencontrer et collaborer avec beaucoup de celles et de ceux qui activent pour l'écologie et l'environnement en Algérie,  à l'échelle tant locale, nationale, qu'internationale.  

 

Contactez Karim Tedjani via "FACEBOOK"

 

Publié par Revue de Web Nouara

19-08-2013

Edition interactive calaméo

Les créances impayées de l'Algérienne des eaux (ADE) s'élève à 35 milliards de dinars, selon son premier responsable Abdelkrim Mechia, qui intervenait en marge d'un point de presse tenu à Alger, sur «le bilan relatif à l'alimentation en eau potable durant cette saison estivale».

Selon ce dernier, le taux de remplissage de l'ensemble des barrages en exploitation a atteint jusqu'à hier, 74,82% avec un volume de 5123 millions de m³, contre 4,7 millions de m³ en 2012.

«Certains barrages ont atteint un taux de remplissage de 100%», a indiqué hier, Messaoud Terra, directeur de l'alimentation en eau potable.

Et d'ajouter, que «le volume global des quotas de prélèvements prévisionnels à partir des barrages en exploitation est de 1240 millions m³, soit 3 370 000 m³/j pour cette année».

S'agissant de l'eau de dessalement, le volume produit à partir des stations de dessalement a connu une augmentation avec la rentrée en production des stations de dessalement d'eau de mer de Cap Djinet (Boumerdès) et Honaine (Tlemcen) l'année dernière.

En ce qui concerne la qualité de l'eau, durant le mois de juillet dernier, il a été réalisé 135 167 tests de chlore, 27 000 analyses bactériologiques physico-chimiques partielles et complètes. Aussi, 498 ouvrages de stockages ont été désinfectés et 95 cas de pollution détectés et éradiqués.

Quant à la distribution d'eau potable, la population moyenne desservie jusqu'au 15 du mois en cours est de 20.5 millions m³.

Le volume distribué est de 3 650 000 m³/j en moyenne. «Le taux de raccordement en eau est de 95% à l'échelle nationale», a fait savoir M. Terra.

Par ailleurs, «la taille des réseaux de distribution d'eau est de 105 000 km, pouvant distribuer 3 milliards m³ chaque année», a indiqué M. Terra, ajoutant que «l'Algérie possède aujourd'hui plus de 5000 infrastructures de stockage d'une énergie de 7 millions m³, soit la couverture de la demande quotidienne».

Concernant les coupures d'énergie électrique, «le nombre des heures cumulées en coupure est de 7700h du 1er juillet au 15 août 2013», a fait savoir le même responsable.

Pour ce qui est de la situation des forages, 2060 sont en service jusqu'à la mi-août. «558 forages sont à l'arrêt, dont 120 forages à l'arrêt volontaire», a précisé Abdelkrim Mechia.

Au plan de la gestion des réseaux et installations, un programme d'action destiné à l'amélioration du fonctionnement de l'ensemble des systèmes est mis en œuvre.

«Ce programme couvrira la production, la distribution et l'entretien des équipements», a souligné le directeur général de l'ADE.

A travers son plan d'action, «le ministère vise à raccorder toutes les régions au réseau d'eau potable, de moderniser la qualité de l'eau et de lutter contre le gaspillage», a conclu M. Terra.

Nouara Kribel

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article