Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Nouara Algérie", un réseau algérien de bonnes volontés écologistes

Vous désirez être référencé dans notre annuaire des associations environnementales algériennes? Cliquez ici 

Nouara est un blog totalement dédié aux questions d'environnement, d'écologie en Algérie.

Vous trouverez  dans ce blog crée en 2010:

Plus de  5000 ressources web compilées et classées en catégories ( articles de presse,  vidéos, études scientifiques, tutoriels, éditos ect...)

Des centaines d'articles éditoriaux  de Karim Tedjani, créateur de cet outil web de sensibilisation, d'information  et de réflexion.

Ce dernier est un militant écologiste indépendant et conférencier

Des dossiers écologiques qui ne concernent pas seulement l'Algérie, mais aussi le reste du Maghreb, de l'Afrique et bien entendu de la Planète.

 


 

 

A propos de Karim Tedjani

 

Tedjani Karim est un militant écologiste algérien,  bloggeur indépendant qui active sur le web autant que sur le terrain algérien  depuis 2009.

C'est  un amoureux  fou de l'Algérie, de ses paysages, de sa biodiversité,  autant que de sa grande variété de manières d'être Algériens et Algériennes. 

Ecologiste algérien, il place l'écologie algérienne  dans sa réflexion, son discours ainsi que ses actions, comme un véritable projet de société et de modernité

Karim Tedjani est le créateur du concept de "DAROLOGIA"  une approche à la fois locale et universelle de l'écologie algérienne.

Auteur, photographe, conférencier, animateur d'ateliers, il publie de nombreux articles et photos inspirés par tous ses  voyages en Algérie à travers plus d'une quarantaine  de wilayas.

Il aura ainsi pu rencontrer et collaborer avec beaucoup de celles et de ceux qui activent pour l'écologie et l'environnement en Algérie,  à l'échelle tant locale, nationale, qu'internationale.  

 

Contactez Karim Tedjani via "FACEBOOK"

 

Publié par Revue de web Nouara

 

Le 5 août dernier, les membres du gouvernement, avec à leur tête le Premier ministre Tertius Zongo, ont procédé à un reboisement dans la forêt classée de Bissiga, dans la commune de Zitenga, province de l'Oubritenga. Notre reporter a demandé leur avis sur l'acte qu'ils venaient de poser, et leur destination pour ces vacances 2010. Quelques-uns ont joué le jeu. Mais on constate que tous ceux qui se sont prononcés passent leurs vacances au Burkina.

Filippe Savadogo, ministre de la Culture, du Tourisme et de la Communication

"Le geste de ce matin est un signal fort. Il faut que la tradition soit respectée ; nos ainés ont fait beaucoup de choses pour nous et il faut qu'à notre tour, nous puissions laisser des traces pour les générations à venir. Nous devons redonner vie à la forêt, la traiter, la soigner parce que la nature et l'homme doivent avoir une coexistence pacifique. Pour ces vacances gouvernementales, j'irai dans mon village pour visiter et cultiver mon champ de maïs".

Vincent Dabilgou ; ministre de l'Habitat et de l'Urbanisme

"Planter un arbre pour le cinquantenaire est un signe juste. Nous devons restaurer la nature parce que nous l'avons épuisée et le geste de ce matin est vraiment à saluer et à encourager. Pendant les vacances, si les choses se stabilisent j'irai dans mon champ dans la Gnagna.

Gilbert Noël Ouédraogo, ministre des Transports

"Ce que nous avons fait aujourd'hui est un geste économique en faveur de la nature et c'est tout à fait normal que le gouvernement donne l'exemple. Nous devons planter des arbres afin de permettre à la nature de retrouver son couvert végétal pour le bonheur des générations futures. Je n'aurai pratiquement pas de vacances parce qu'il y a le congrès du parti qui va se tenir mais si jamais j'arrive à dégager un petit temps, j'irai au village".

Cécile Beloum, ministre chargé des Relations avec le Parlement

"Nous venons de réaliser un acte très apprécié par la nature. C'est un geste louable et toute la population doit en faire autant pour la préservation de l'environnement. Pendant les vacances, je vais en campagne pour rendre visite à mes parents, les aider à cultiver et organiser une campagne de reforestation".

Salamata Sawadogo, ministre de la Promotion des droits humains

"Nous avons posé un geste utile qui sera beaucoup bénéfique pour les générations futures. Vous savez que les changements climatiques se répercutent négativement sur notre environnement et pour contrer cela, nous devons changer nos habitudes en plantant des arbres par exemple. Pendant ces vacances, j'irai en campagne pour voir mes parents et je me rendrai ensuite à Banfora pour rendre visite à des amis".

Jean Pierre Palm, ministre des Sports et des Loisirs

"Le geste de ce matin est très bénéfique pour la nature, pour nous et pour les générations futures. Avec les changements climatiques, il faut que nous changions nos habitudes. Planter des arbres, c'est restaurer la nature, c'est vraiment une action à encourager. Cela fait cinq ans que je n'ai pas de vacances à cause des différentes compétitions au niveau du sport ; donc cette année je n'aurai pratiquement pas de vacances".

Soungalo Ouattara, ministre de la Fonction publique et de la Réforme de l'Etat

"Les membres du gouvernement se sont retrouvés ici ce matin pour planter des arbres et cela est un rituel parce que cela fait des années que cela se passe. Planter un arbre est un geste qui sauve la nature et aussi l'homme. Il faut que nous le fassions pour que la nature puisse retrouver son couvert végétal. J'ai prévu d'aller visiter un site touristique avec mon personnel mais là où je vais passer mes vacances, je ne le sais pas d'abord. Je vais en aviser la famille".

 

 

http://ville21.com/afrique-de-l-ouest/burkina-faso/ouagadougou/ministres-burkinabe.html

 
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article