Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Nouara Algérie", un réseau algérien de bonnes volontés écologistes

Vous désirez être référencé dans notre annuaire des associations environnementales algériennes? Cliquez ici 

Nouara est un blog totalement dédié aux questions d'environnement, d'écologie en Algérie.

Vous trouverez  dans ce blog crée en 2010:

Plus de  5000 ressources web compilées et classées en catégories ( articles de presse,  vidéos, études scientifiques, tutoriels, éditos ect...)

Des centaines d'articles éditoriaux  de Karim Tedjani, créateur de cet outil web de sensibilisation, d'information  et de réflexion.

Ce dernier est un militant écologiste indépendant et conférencier

Des dossiers écologiques qui ne concernent pas seulement l'Algérie, mais aussi le reste du Maghreb, de l'Afrique et bien entendu de la Planète.

 


 

 

A propos de Karim Tedjani

 

Tedjani Karim est un militant écologiste algérien,  bloggeur indépendant qui active sur le web autant que sur le terrain algérien  depuis 2009.

C'est  un amoureux  fou de l'Algérie, de ses paysages, de sa biodiversité,  autant que de sa grande variété de manières d'être Algériens et Algériennes. 

Ecologiste algérien, il place l'écologie algérienne  dans sa réflexion, son discours ainsi que ses actions, comme un véritable projet de société et de modernité

Karim Tedjani est le créateur du concept de "DAROLOGIA"  une approche à la fois locale et universelle de l'écologie algérienne.

Auteur, photographe, conférencier, animateur d'ateliers, il publie de nombreux articles et photos inspirés par tous ses  voyages en Algérie à travers plus d'une quarantaine  de wilayas.

Il aura ainsi pu rencontrer et collaborer avec beaucoup de celles et de ceux qui activent pour l'écologie et l'environnement en Algérie,  à l'échelle tant locale, nationale, qu'internationale.  

 

Contactez Karim Tedjani via "FACEBOOK"

 

Publié par Revue de Web Nouara

Tizi Ouzou : Risque de pollution sur le barrage Taksebt

AddThis Social Bookmark Button

taksebt_2Les bassins versant attenants aux principaux barrages édifiés en Algérie souffrent de deux problématiques récurrentes en Algérie: l’érosion hydrique et la pollution qui constituent autant de menaces de pollution pour les barrages établis.
Au regard des concentrations démographiques et de la configuration des armatures urbaines et industrielles, les barrages implantés dans la partie septentrionale de l’Algérie subissent une pollution sans précédente.
 
Ainsi est-il le cas du barrage de Taksebt (Tizi Ouzou). De construction récente, ce barrage est menacé par une pollution multiforme générée par les infrastructures installées sur les bassins versants.
 
Certes, il n’existe pas une concentration industrielle importante dans les régions contiguës au barrage de Taksebt, susceptibles de constituer une menace de pollution notable pour ce dernier, mais le développement notable des PME et des TPE constitue désormais une source de pollution chimique considérable (Ateliers de peinture, des huileries, des abattoirs et des élevages avicoles).
 
Outre les déchets industriels, le barrage de Taksebt est en passe de devenir l’exutoire à la pollution par les eaux usées. En effet, 17 municipalités déversent quotidiennement des volumes importants d’eaux usées dans les ravins qui se jettent dans le bassin versant du barrage. A cet effet, cinq communes posent particulièrement problème: Aïn El Hammam, Larbâa Nath Irathen, Irdjen, Ouacifs et Ouadhias, pour lesquelles il est projeté la construction de 5 stations d’épuration.
 
Des études d’impact sur l’environnement devront être entreprises pour l’ensemble des entreprises économiques établies sur les bassins versants du barrage afin d’atténuer les effets dévastateurs de cette pollution. De même que s’impose une gestion rigoureuse des réseaux et des installations d’assainissement.

http://www.gredaal.com/environnement/pollution/92-tizi-ouzou-risque-de-pollution-sur-le-barrage-taksebt


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article