Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Nouara Algérie", un réseau algérien de bonnes volontés écologistes

Vous désirez être référencé dans notre annuaire des associations environnementales algériennes? Cliquez ici 

Nouara est un blog totalement dédié aux questions d'environnement, d'écologie en Algérie.

Vous trouverez  dans ce blog crée en 2010:

Plus de  5000 ressources web compilées et classées en catégories ( articles de presse,  vidéos, études scientifiques, tutoriels, éditos ect...)

Des centaines d'articles éditoriaux  de Karim Tedjani, créateur de cet outil web de sensibilisation, d'information  et de réflexion.

Ce dernier est un militant écologiste indépendant et conférencier

Des dossiers écologiques qui ne concernent pas seulement l'Algérie, mais aussi le reste du Maghreb, de l'Afrique et bien entendu de la Planète.

 


 

 

A propos de Karim Tedjani

 

Tedjani Karim est un militant écologiste algérien,  bloggeur indépendant qui active sur le web autant que sur le terrain algérien  depuis 2009.

C'est  un amoureux  fou de l'Algérie, de ses paysages, de sa biodiversité,  autant que de sa grande variété de manières d'être Algériens et Algériennes. 

Ecologiste algérien, il place l'écologie algérienne  dans sa réflexion, son discours ainsi que ses actions, comme un véritable projet de société et de modernité

Karim Tedjani est le créateur du concept de "DAROLOGIA"  une approche à la fois locale et universelle de l'écologie algérienne.

Auteur, photographe, conférencier, animateur d'ateliers, il publie de nombreux articles et photos inspirés par tous ses  voyages en Algérie à travers plus d'une quarantaine  de wilayas.

Il aura ainsi pu rencontrer et collaborer avec beaucoup de celles et de ceux qui activent pour l'écologie et l'environnement en Algérie,  à l'échelle tant locale, nationale, qu'internationale.  

 

Contactez Karim Tedjani via "FACEBOOK"

 

Publié par Revue de web Nouara

REFLEXION

Un égout versant continuellement au lieu-dit « lagune », situé à la sortie ouest de Stidia a constitué une grande mare d’eaux usées. Cela, laisse supposer que les cultures maraichères notamment les tomates ont été contaminées en grande partie de par leur existence aux alentours de la mare.



Les services de la santé (EPSP) de Mostaganem ont été les premiers à avoir été alertés  de la catastrophe environnementale. Ces derniers procèdent aux tests nécessaires pour déterminer avec exactitude les effets de la contamination. D’autre part, ces terres attribuées par l’Etat dans le cadre de la concession à certains fellahs de la commune de Stidia, ont été louées illégalement et sans  aucune scrupule en contrepartie de sommes colossales  à des présumés venant d’Ain defla et Chlef. Ces derniers, avec la complicité des acquéreurs, creusent des puits improvisés  destinés à l’irrigation de leur culture. Pourquoi tout ce silence des autorités concernées ou des services compétents. La passivité mène souvent à des conséquences néfastes, que seul  le citoyen en paye les frais. Enfin, il est grand temps de passer à l’action pour la réalisation d’une station d’épuration dans la commune de Stidia.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article