Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Nouara Algérie", un réseau algérien de bonnes volontés écologistes

Vous désirez être référencé dans notre annuaire des associations environnementales algériennes? Cliquez ici 

Nouara est un blog totalement dédié aux questions d'environnement, d'écologie en Algérie.

Vous trouverez  dans ce blog crée en 2010:

Plus de  5000 ressources web compilées et classées en catégories ( articles de presse,  vidéos, études scientifiques, tutoriels, éditos ect...)

Des centaines d'articles éditoriaux  de Karim Tedjani, créateur de cet outil web de sensibilisation, d'information  et de réflexion.

Ce dernier est un militant écologiste indépendant et conférencier

Des dossiers écologiques qui ne concernent pas seulement l'Algérie, mais aussi le reste du Maghreb, de l'Afrique et bien entendu de la Planète.

 


 

 

A propos de Karim Tedjani

 

Tedjani Karim est un militant écologiste algérien,  bloggeur indépendant qui active sur le web autant que sur le terrain algérien  depuis 2009.

C'est  un amoureux  fou de l'Algérie, de ses paysages, de sa biodiversité,  autant que de sa grande variété de manières d'être Algériens et Algériennes. 

Ecologiste algérien, il place l'écologie algérienne  dans sa réflexion, son discours ainsi que ses actions, comme un véritable projet de société et de modernité

Karim Tedjani est le créateur du concept de "DAROLOGIA"  une approche à la fois locale et universelle de l'écologie algérienne.

Auteur, photographe, conférencier, animateur d'ateliers, il publie de nombreux articles et photos inspirés par tous ses  voyages en Algérie à travers plus d'une quarantaine  de wilayas.

Il aura ainsi pu rencontrer et collaborer avec beaucoup de celles et de ceux qui activent pour l'écologie et l'environnement en Algérie,  à l'échelle tant locale, nationale, qu'internationale.  

 

Contactez Karim Tedjani via "FACEBOOK"

 

Publié par Revue de web Nouara

La deuxième édition du Salon international du Tourisme, des Voyages et des Transports, «Siaha 2010», se déroulera du 25 au 28 mai en cours au Palais des Expositions de M'dina J'dida (EMEC).

Ce salon est organisé dans le but de «promouvoir le tourisme et la culture touristique et mettre en avant les potentialités et les atouts touristiques algériens». Cette manifestation sera une occasion pour exposer au public les nouveaux projets touristiques en cours dans la wilaya d'Oran ainsi que les perspectives de développement du tourisme littoral. Une forte présence d'opérateurs touristiques turcs, tunisiens, espagnols, italiens, français et marocains est annoncée. Il y aura surtout la présence, pour la première fois, des opérateurs touristiques indiens qui viendront dans le but de promouvoir cette destination touristique ignorée par les touristes algériens.

Cette seconde édition sera, selon les organisateurs, «un espace d'échange et de partenariat entre les professionnels du tourisme». Plusieurs activités sont prévues en parallèle de ce salon : «workshops», rencontres «B2B», animations de soirées thématiques ainsi que des visites guidées. Un séminaire sur l'art d'accueillir un client en milieu touristique, animé par des professionnels, sera organisé en marge de ce salon. La première édition du Salon Saïaha s'est déroulée en 2008 sous le parrainage du ministre de l'Aménagement du territoire, de l'Environnement et du Tourisme en présence de 65 exposants nationaux et internationaux, agences de voyages, offices de tourisme, hôtels et résidences touristiques, écoles et instituts de formation aux métiers du tourisme, compagnies aériennes, ferroviaires et maritimes, rappelle-t-on. Ce salon professionnel est un bon baromètre pour apprécier l'intérêt que portent les grands tours opérateurs mondiaux et les professionnels du tourisme à la destination Algérie.

Il est à noter, par ailleurs, que les autorités locales ambitionnent de relancer le secteur du tourisme, notamment balnéaire, à Oran pour attirer le maximum de touristes. La wilaya a ainsi consacré une enveloppe budgétaire de 150 millions de dinars pour la préparation de cette saison estivale. La part du lion est revenue cette année à la commune de Gdyel qui aura droit à un montant de 59 millions de dinars pour l'amélioration des conditions d'accueil des estivants dans les deux plages de Kristel et Aïn Defla. Cette enveloppe budgétaire est essentiellement destinée à l'aménagement des deux plages et à la réhabilitation de l'éclairage public ainsi qu'à la réalisation des infrastructures afférentes à la période estivale, tels les postes de surveillance des agents de la Protection civile, les sanitaires et autres. Près de la moitié de l'enveloppe consacrée pour la commune de Gdyel (28 millions de dinars) sera investie pour le bitumage de la route pour permettre aux estivants d'accéder aux deux plages situées au bas d'un relief accidenté. La commune d'Aïn El Turck a aussi, comme chaque année, profité d'un important budget consacré particulièrement pour la réalisation de postes de surveillance des agents de la Protection civile.

Le Quotidien d'Oran
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article