Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Nouara Algérie", un réseau algérien de bonnes volontés écologistes

Vous désirez être référencé dans notre annuaire des associations environnementales algériennes? Cliquez ici 

Nouara est un blog totalement dédié aux questions d'environnement, d'écologie en Algérie.

Vous trouverez  dans ce blog crée en 2010:

Plus de  5000 ressources web compilées et classées en catégories ( articles de presse,  vidéos, études scientifiques, tutoriels, éditos ect...)

Des centaines d'articles éditoriaux  de Karim Tedjani, créateur de cet outil web de sensibilisation, d'information  et de réflexion.

Ce dernier est un militant écologiste indépendant et conférencier

Des dossiers écologiques qui ne concernent pas seulement l'Algérie, mais aussi le reste du Maghreb, de l'Afrique et bien entendu de la Planète.

 


 

 

A propos de Karim Tedjani

 

Tedjani Karim est un militant écologiste algérien,  bloggeur indépendant qui active sur le web autant que sur le terrain algérien  depuis 2009.

C'est  un amoureux  fou de l'Algérie, de ses paysages, de sa biodiversité,  autant que de sa grande variété de manières d'être Algériens et Algériennes. 

Ecologiste algérien, il place l'écologie algérienne  dans sa réflexion, son discours ainsi que ses actions, comme un véritable projet de société et de modernité

Karim Tedjani est le créateur du concept de "DAROLOGIA"  une approche à la fois locale et universelle de l'écologie algérienne.

Auteur, photographe, conférencier, animateur d'ateliers, il publie de nombreux articles et photos inspirés par tous ses  voyages en Algérie à travers plus d'une quarantaine  de wilayas.

Il aura ainsi pu rencontrer et collaborer avec beaucoup de celles et de ceux qui activent pour l'écologie et l'environnement en Algérie,  à l'échelle tant locale, nationale, qu'internationale.  

 

Contactez Karim Tedjani via "FACEBOOK"

 

Publié par Revue de Web Nouara

La quatrième édition du Salon international des énergies propres, des énergies renouvelables et du développement durable (ERA 2013), prévue le 28 au 30 octobre prochain à Oran, verra la participation de près de 150 exposants.


Initié par la société « Myriade communication », ce Salon, le quatrième du genre, vise à faire le point sur les progrès technologiques enregistrés dans ce domaine et à mettre en exergue les efforts déployés au niveau national par divers organismes pour développer une “énergie verte” dans le cadre du développement durable, ont souligné les mêmes sources dans un communiqué.
Depuis sa première édition en octobre 2010, à Tamanrasset, le Salon Era s’est inscrit dans la dynamique d’énergie verte créée en Algérie par le grand pari fait sur les énergies renouvelables dans le cadre du développement durable.
Avec sa deuxième édition tenue en octobre 2011 à Oran, Era a commencé à accompagner l’ambitieux programme national de développement des énergies renouvelables adopté par le conseil des ministres au début de la même année.   
En octobre 2012, toujours à Oran, Era s’est avéré être le rendez-vous incontournable de tous ceux qui œuvrent dans le domaine des énergies renouvelables. Les institutions et les professionnels trouvent dans le Salon Era, la plate-forme idéale pour offrir à leurs partenaires une visibilité maximale.
Pour les opérateurs, nationaux et étrangers, Era se présente comme le lieu privilégié qui leur permet de faire connaître leurs activités et valoriser leurs produits. En outre, Era offre l’espace propice aux rencontres et aux échanges avec les partenaires potentiels du secteur.
Les jeunes promoteurs en quête de créneaux et d’opportunités ont, dans le Salon Era, toutes les données indispensables à leurs projets dans le domaine des énergies renouvelables.
La présence importante des chercheurs et des étudiants traduit la place accordée par le Salon Era au segment de la recherche et de la formation. Era est un Salon en progression rapide comme l’indiquent les indicateurs que sont le nombre d’exposants, le nombre de visiteurs et la surface d’exposition. Le nombre d’exposants a plus que doublé passant de 52 en 2010, puis 74 en 2011 à 110 en 2012. Le nombre de visiteurs a presque quadruplé : 1300 (en 2010), 3000 (en 2011) et 4800 (en 2012). Quant à la surface d’exposition, elle a plus que triplé : 2.500 m² (en 2010), 5.000 m² (en 2011) et 8.000 m² (en 2012).
Salima Ettouahria

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article