Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Nouara Algérie", un réseau algérien de bonnes volontés écologistes

Vous désirez être référencé dans notre annuaire des associations environnementales algériennes? Cliquez ici 

Nouara est un blog totalement dédié aux questions d'environnement, d'écologie en Algérie.

Vous trouverez  dans ce blog crée en 2010:

Plus de  5000 ressources web compilées et classées en catégories ( articles de presse,  vidéos, études scientifiques, tutoriels, éditos ect...)

Des centaines d'articles éditoriaux  de Karim Tedjani, créateur de cet outil web de sensibilisation, d'information  et de réflexion.

Ce dernier est un militant écologiste indépendant et conférencier

Des dossiers écologiques qui ne concernent pas seulement l'Algérie, mais aussi le reste du Maghreb, de l'Afrique et bien entendu de la Planète.

 


 

 

A propos de Karim Tedjani

 

Tedjani Karim est un militant écologiste algérien,  bloggeur indépendant qui active sur le web autant que sur le terrain algérien  depuis 2009.

C'est  un amoureux  fou de l'Algérie, de ses paysages, de sa biodiversité,  autant que de sa grande variété de manières d'être Algériens et Algériennes. 

Ecologiste algérien, il place l'écologie algérienne  dans sa réflexion, son discours ainsi que ses actions, comme un véritable projet de société et de modernité

Karim Tedjani est le créateur du concept de "DAROLOGIA"  une approche à la fois locale et universelle de l'écologie algérienne.

Auteur, photographe, conférencier, animateur d'ateliers, il publie de nombreux articles et photos inspirés par tous ses  voyages en Algérie à travers plus d'une quarantaine  de wilayas.

Il aura ainsi pu rencontrer et collaborer avec beaucoup de celles et de ceux qui activent pour l'écologie et l'environnement en Algérie,  à l'échelle tant locale, nationale, qu'internationale.  

 

Contactez Karim Tedjani via "FACEBOOK"

 

Publié par Revue de web écologique et environnement en Algérie

www.elwatan.com

 

Pour des vacances sur le sable sans sacs  en plastique, participez à la grande opération des Eboueurs des mers. L’occasion de contribuer à la protection de l’environnement en s’amusant en famille.

La chaleur revient, les écoles fermeront bientôt leurs portes. Direction la plage ! Sauf qu’on aimerait bien que le bord de la mer soit plus propre… Demain, c’est l’occasion de passer à l’action pour la 8e édition des «Eboueurs de la mer». L’opération, lancée par la Radio nationale algérienne, l’association RECIFS et le groupe Sonelgaz, a pour but d’effectuer un travail de collecte et de tri des déchets sur les plages de tout le pays. Cette journée permet de sensibiliser le public à la nécessité du tri sélectif : «Chaque année, l’Algérie perd deux milliards de dollars car elle ne recycle rien. L’aluminium, le verre et le plastique sont-ils recyclables à l’infini ? Nous avons de l’or sur nos plages!», s’exclame Hamid Belkessam, président de l’association RECIFS. L’événement créé dans l’anonymat en 1993 a pris de l’ampleur : il concerne désormais toutes les wilayas côtières et implique les radios locales qui consacrent toute la journée à la protection de l’environnement. Le point sur l’événement en 6 questions.  

 

Qui peut participer ?

Tout le monde peut prendre part à l’opération. C’est gratuit et il n’y a pas besoin de réservation. Les enfants sont les bienvenus. Des animations sont prévues sur les 14 plages, comme à Zéralda, où des toboggans géants seront installés.  


Qu’est-ce qu’on fait ?

L’objectif de cette opération est de ramasser un maximum de macro-déchets, comme des sacs en plastique, des canettes ou des bouteilles en verre. Les bénévoles scrutent donc le sol à la recherche de déchets puis créent des tas en fonction de la nature : verre d’un côté, plastique de l’autre par exemple. Pour les plongeurs, il est possible de participer à des opérations de nettoyage des fonds marins dans certains ports.


Où est-ce qu’on va ?

L’opération est organisée sur les plages des 14 wilayas côtières du pays et dans les ports de Tamenfoust (ex-La Pérouse), Bou Ismaïl et El Kala pour les plongeurs. Elle débute à 9h et devrait se terminer vers 12h. Mais rien ne vous empêche de nettoyer la plage la plus proche de chez vous au moment qui vous convient.


Comment est-ce qu’on s’habille  ?

Prévoyez des chaussures confortables, des baskets ou des tangs pour ne pas vous blesser, et des vêtements amples pour pouvoir vous baisser. N’oubliez pas de prendre un chapeau pour vous protéger du soleil. Enfin, il vous faudra une paire de gants de ménagère pour ramasser les déchets en toute sécurité.


Qu’est-ce qu’on ramasse ?

Il faut laisser sur place les roseaux et les morceaux de bois. Ils seront éliminés naturellement. Par contre, vous pouvez ramasser les canettes, les sachets et les flacons en plastique ou encore les bouteilles en verre. Regroupez les déchets dans des sacs poubelles différents en fonction du matériau dont ils sont issus (plastique, métal ou verre). Cela permettra de les trier.


Et après l’effort ?

Des animations sont prévues tout au long de la journée sur les 14 plages de l’opération. En début de soirée, un concert de musique kabyle est prévu à Tigzirt et Bab El Oued résonnera au son du chaâbi. La radio Jil FM animera en musique les plages de Zéralda. 

Yasmine Saïd
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article